rencontres 2012

concilier performance, qualité de services et développement durable. C’est en accompagnant au mieux et surtout en maintenant une relation de proximité...

1 downloads 46 Views 7MB Size
rencontres 2012 actions pour l’éducation artistique et culturelle

Direction des services départementaux de l’éducation nationale des Yvelines

Rencontres 2012

rencontres 2012

2

Directeur de la publication : Jean-Michel Coignard, Directeur académique, Directeur des services départementaux de l’Éducation nationale des Yvelines Responsable éditorial : Fabrice Fajeau, Conseiller pour l’éducation artistique et culturelle à la DSDEN des Yvelines Secrétariat de rédaction : Sara Paubel Conception graphique : Chez Lili Klik, Claire Salais, [email protected] Mise en page : Dominique Barrat, [email protected] Photographie de une : Le Bosquet de l’Encelade du collège de Feucherolles (détail). Les dessins du bosquet de l’Encelade réalisés par les élèves d’une classe de 5 e du collège Jean Monnet de Feucherolles se superposent en perspective à la composition photographique panoramique de Sébastien Cailleux (125 x 535 cm). © Sébastien Cailleux L’édition de Rencontres 2012 a été réalisée avec les soutiens du Conseil général des Yvelines et de la Communauté d’agglomération de Mantes en Yvelines.

2012 rencontres

Sommaire 3 Préface du Directeur académique..................................................... Préambule du Président du Conseil général.................................. Préambule de la Directrice régionale des affaires culturelles......................................................................... Introduction relative à l'éducation artistique et culturelle dans l’académie de Versailles.................................... Introduction relative aux dispositifs du Conseil général............

Les projets ...................................................................................... Aubergenville..................................................................................... Beynes................................................................................................ Bois d’Arcy......................................................................................... Chanteloup-les-Vignes..................................................................... Chatou................................................................................................ Chevreuse.......................................................................................... Conflans-Sainte-Honorine............................................................... Élancourt............................................................................................ Guyancourt........................................................................................ Le Chesnay ASH1.............................................................................. La Celle-Saint-Cloud......................................................................... Le Mesnil-Saint-Denis (ERDP).......................................................... Le Pecq-Marly.................................................................................... Le Vésinet........................................................................................... Les Mureaux...................................................................................... Mantes-la-Jolie 1............................................................................... Mantes-la-Jolie 2............................................................................... Mantes-la-Ville...................................................................................

p. 5 p. 7 p. 8 p. 9 p. 14 p. 22 p. 24 p. 26 p. 28 p. 31 p. 33 p. 35 p. 36 p. 38 p. 42 p. 48 p. 49 p. 50 p. 52 p. 55 p. 58 p. 60 p. 63 p. 65

rencontres 2012

4 Sommaire Meulan................................................................................................ Montigny-le-Bretonneux.................................................................. Plaisir................................................................................................... Poissy.................................................................................................. Rambouillet........................................................................................ Saint-Germain 1................................................................................ Sartrouville......................................................................................... Trappes............................................................................................... Versailles............................................................................................ Viroflay................................................................................................

p. 67 p. 68 p. 72 p. 74 p. 76 p. 79 p. 82 p. 85 p. 92 p. 99

Accompagnement éducatif/DSDEN 78........................................

p. 103

Les partenaires .....................................................................

p. 104

Actualité des partenariats de la DSDEN 78.........................................

p. 106

Ministère de la Culture et de la Communication/Centre national des arts plastiques (CNAP)..................................................................

p. 112

Conseil général des Yvelines...............................................................

p. 116

Communauté d’agglomération de Mantes en Yvelines....................

p. 122

Centre national du Cinéma (CNC).......................................................

p. 126

Château de Versailles..........................................................................

p. 128

Fondation CASINO pour l’action « Danser son Sacre » avec Le Prisme....................................................................................

p. 134

Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines/Scène nationale.................... Structures partenaires de proximité...................................................

p. 140 p. 144

Remerciements...................................................................................

p. 151

2012 rencontres

© Stéphane Vuillemin

Préface 5

P

our une dynamique académique en faveur de l’éducation artistique et culturelle en Yvelines

L’année scolaire 2011-2012 a été marquée en Yvelines par la croissance des dispositifs pour l’éducation artistique et culturelle en milieu scolaire, le développement des classes à horaires aménagés, l’efficience des partenariats et la réussite des actions territoriales initiées par l’académie de Versailles avec l’appui de ses partenaires − collectivités territoriales, grands établissements culturels et fondations. Rencontres 2012 met particulièrement en lumière le développement de l’action académique pour l’éducation artistique et culturelle dans sa dimension départementale au travers des 399 dispositifs − classes à projet artistique et culturel (PAC), ateliers artistiques (AA) ou scientifiques et techniques (AST) − déployés et mis en œuvre au cours de l’année scolaire 2011-2012 dans les écoles, les collèges et les lycées des Yvelines. Dans le premier degré, ce sont 230 classes à PAC qui on été développées – au lieu de 197 l’année dernière –, et, dans le second degré, 169 dispositifs – 114 classes à PAC ; 42 ateliers artistiques ; 16 ateliers scientifiques et techniques. Ces 399 dispositifs exceptionnels ont permis une nouvelle fois à des artistes, des professionnels de la culture et des scientifiques de participer comme partenaires aux projets initiés par des professeurs. C’est ainsi que plus de 10 000 élèves ont pu découvrir des œuvres, des spectacles, des expositions, rencontrer des créateurs ou des professionnels de la culture, et travailler en ateliers avec eux. Par le développement de l’accompagnement éducatif, ces dispositifs se sont déployés dans un contexte porteur de pratiques artistiques et culturelles. En effet, le volet culturel de l’accompagnement éducatif a encore crû et il a touché plus de 10 000 élèves dans les 115 collèges du département et dans les 48 écoles inscrites dans le programme ECLAIR et en Réseau de Réussite Scolaire. De plus, l’implication du Conseil Général des Yvelines dans ce même cadre a permis le développement de 146 ateliers culturels qu’il a financés dans les 64 collèges qui en ont fait la demande. En outre, la rentrée 2012 a été marquée par l’ouverture de classes à horaires aménagés musicales en collège à Mantes-la-Jolie et à Poissy. Enfin, l’exposition Dessine-moi un Château à l’Orangerie du Domaine de Madame Elisabeth, le projet territorial Danser son Sacre à Trappes, le concert départemental des CHAM et CHAD, l’action départementale en arts visuels autour

rencontres 2012

6 Préface de l’œuvre de Jean Le Gac ont été autant d’événements exceptionnels qui ont mis en lumière l’aboutissement de projets fédérateurs développés par la DSDEN des Yvelines avec le soutien de partenaires institutionnels. Ces actions territoriales fédératrices ont été portées par la conjonction de dynamiques impulsées par l’académie de Versailles – Rectorat et DSDEN des Yvelines –, par les collectivités territoriales – Conseil général des Yvelines, Communautés d’agglomération de Saint-Quentin en-Yvelines, de Versailles Grand Parc, de Mantes en Yvelines –, et par les grands établissements culturels. Ces partenariats ont été fondés sur différentes conventions d’objectifs initiées par la DSDEN des Yvelines afin que soient franchies de nouvelles étapes importantes par la mutualisation des apports issus des différents partenaires et par la mise en œuvre de synergies de différentes natures et complémentaires à tous niveaux. Tous ces partenariats sont autant d’exemples d’une dynamique commune en faveur de l’excellence de l’éducation artistique et culturelle pour tous les élèves en Yvelines. Au seuil de ce parcours de la reconnaissance qu’est toujours Rencontres, cette préface me donne une nouvelle fois l’occasion de saluer le dynamisme pédagogique des professeurs. À ceux-ci reviennent les tout premiers compliments ainsi qu'aux directeurs d’école, aux principaux et aux proviseurs qui ont su les encourager. Je remercie ceux qui les ont soutenus et accompagnés : la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France, les collectivités territoriales et les institutions et structures culturelles partenaires. Enfin, la reconnaissance de tous va aux artistes, aux créateurs, aux professionnels de la culture, aux scientifiques. L'efficacité pédagogique de ces actions a été préparée et suivie par les inspecteurs pédagogiques régionaux, les inspecteurs de l'Éducation nationale, les conseillers pédagogiques, les conseillers de la DAAC et le conseiller pour l’éducation artistique et culturelle de la DSDEN. Tous peuvent être assurés de la gratitude des professeurs et des élèves qui ont bénéficié de leur implication et de leur professionnalisme. J'encourage enfin les proviseurs, les principaux, les directeurs d'école et les professeurs à continuer de se tourner vers les partenaires qui ont passé convention avec la DSDEN des Yvelines afin de développer des actions pour l’éducation artistique et culturelle qui s’intègrent dans les projets d’établissement ou d’école. ● Jean-Michel Coignard Directeur académique des services de l’Éducation nationale, Directeur des services départementaux de l’éducation nationale des Yvelines

2012 rencontres

Préambule 7

© CG78

D

epuis la décentralisation, le Conseil général porte une attention toute particulière aux 115 collèges de notre Département dont il a reçu la responsabilité. C’est au collège que les adolescents commencent à définir leur orientation professionnelle. C’est également le lieu d’apprentissage des règles de la vie citoyenne, de la vie en société, du respect de l’autre. Pendant cette période déterminante, chaque collégien doit pouvoir bénéficier d’un environnement et d’un accompagnement de qualité, c’est ce qui a conduit le Conseil général des Yvelines à faire de la réussite scolaire une préoccupation majeure. Afin d’assurer les meilleures conditions matérielles de réussite scolaire à tous les collégiens, le Conseil général, en partenariat étroit avec les établissements, engage une importante démarche de modernisation de sa gestion des collèges pour mieux concilier performance, qualité de services et développement durable. C’est en accompagnant au mieux et surtout en maintenant une relation de proximité que la collectivité veut exercer ses responsabilités afin d’offrir aux jeunes les meilleures conditions d’enseignement. Si l'action culturelle ne constitue pas une compétence obligatoire des départements, pour le Conseil général, elle est considérée comme un véritable vecteur de développement individuel et collectif et se décline en matière de création et de diffusion culturelle ainsi que de valorisation du patrimoine. C’est dans cet esprit que le Conseil général a mobilisé les ressources qu’il possède pour aider les enseignants, en particulier à l’heure où les programmes incitent au croisement des disciplines et à la découverte de la réalité des territoires, notamment au travers des conservatoires et structures culturelles qui couvrent le département. La vie de l’enfant et de l’adolescent ne se résume pas à celle de l’élève. Il convient d’inscrire l’éducation artistique et culturelle dans un contexte plus large, articulant les contenus et les projets du temps scolaire à ceux qui les complètent hors ● temps scolaire.  Alain Schmitz Président du Conseil général des Yvelines

rencontres 2012

8 Préambule

L

a Direction régionale des Affaires culturelles d'Île-de-France (DRAC) inscrit son action au plus près des territoires au service des grandes missions du Ministère de la culture et de la communication que sont le soutien à la création et à la diffusion artistiques, la valorisation des patrimoines, la démocratisation culturelle et le développement de la culture auprès des publics qui en sont le plus éloignés, démarche qui passe notamment par l’éducation artistique et culturelle. Cette mission fondamentale, à laquelle collaborent les collectivités territoriales, est menée dans le cadre d’accords passés avec l’Éducation nationale. L’éducation artistique et culturelle des enfants et des jeunes, en temps scolaire et hors temps scolaire, dispose d’un éventail diversifié de dispositifs et d’actions. Qu’il s’agisse d’opérations ambitieuses de sensibilisation, telles que les dispositifs « École et cinéma », « Lycéens au cinéma » et « Collégiens au cinéma », ou qu’il s’agisse d’approches artistiques et culturelles dans le cadre des ateliers artistiques et de l’accompagnement éducatif, des résidences d’artistes en milieu scolaire ou des enseignements optionnels de théâtre, cinéma et danse dans les lycées. De façon complémentaire aux actions menées par les grands établissements publics sous tutelle du Ministère de la culture et de la communication, la DRAC soutient nombre de structures artistiques et culturelles du territoire afin qu’elles puissent proposer aux établissements scolaires de proximité, notamment dans les zones prioritaires ou moins pourvues, des projets d’action culturelle diversifiés, innovants et de qualité. Une telle conjonction d’efforts partagés en faveur de l’éducation artistique et culturelle croise des enjeux importants pour le territoire francilien, dont celui du Grand Paris. Un projet départemental d’envergure, lancé dans sa préfiguration en 2011-2012, est à souligner cette année. Les structures de musiques actuelles des Yvelines se mobilisent afin d’offrir une politique d’approche et de sensibilisation aux musiques amplifiées grâce aux concours d’artistes animant des ateliers de pratiques artistiques et des parcours culturels. Il pourrait constituer la première pierre d’un futur contrat triennal d’Éducation Artistique et Culturelle. La publication de ces Rencontres, rassemblant l’offre d'éducation artistique et culturelle proposée dans le département des Yvelines au cours de l’année scolaire, illustre la richesse des partenariats engagés et œuvre en direction de leur ● développement. Muriel Genthon Directrice régionale des Affaires culturelles d’Île-de-France

2012 rencontres

Introduction 9 L’éducation artistique et culturelle

La circulaire interministérielle no 2008-014 (BOEN no 19 du 8 mai 2008) inscrit le développement de l'éducation artistique et culturelle dans un objectif de généralisation à tous les élèves et à l’ensemble des cycles de formation, tant dans le domaine des connaissances que de la pratique artistiques. Elle est donc une priorité pour les écoles, les collèges et les lycées.

L

a circulaire du Recteur de l’académie de Versailles datée du 3 avril 2012 rappelle aux chefs d’établissement (collèges et lycées) que la dimension d’éducation artistique et culturelle de leur projet d’établissement « doit être développée pour sa contribution aux exigences du socle commun et de la formation des lycéens, et pour le rôle qu’elle joue dans la sensibilisation de l’élève à la place des arts et de la culture dans sa vie, et dans son environnement ». Ainsi, les collèges et les lycées sont invités à définir les axes d’éducation artistique et culturelle qui s’inscrivent au cœur du projet d’établissement comme moyen d’atteindre les objectifs de réussite fixés pour les élèves. À cette fin, l’éducation artistique et culturelle s’appuie sur des partenariats appelés à se généraliser entre les établissements scolaires et les

structures artistiques et culturelles, ainsi qu’avec des universités et des organismes de recherche. La circulaire du Directeur académique datée du 30 mars 2012 rappelle aux directeurs d'école que la classe à projet artistique et culturel s'inscrit dans le projet d'école qui doit intégrer un volet d'éducation artistique et culturelle. L’action doit faire apparaître une préparation pédagogique et une évaluation. Elle doit s'inscrire dans les programmes d'enseignement et prendre place dans les apprentissages des élèves. C'est pourquoi l’enseignant a l’initiative du projet pédagogique, il en est l’auteur et le responsable, en accord avec l’équipe pédagogique et en cohérence avec le projet d’école. Enfin, seuls les projets en partenariat avec les structures culturelles identifiées par la Direction des services

rencontres 2012

10 Introduction départementaux de l’Éducation nationale des Yvelines (DSDEN) comme partenaires culturels pour l'éducation artistique et culturelle seront financés. La liste actualisée le 30 mars de chaque année est consultable en ligne sur le site www.ac-versailles.fr/ia78.

la classe ou en dehors (voir plus bas la présentation des dispositifs). Au lycée, les élèves peuvent poursuivre leur formation artistique par le choix d'options évaluées au baccalauréat : enseignement de spécialité en série littéraire (5 heures hebdomadaires) ou option facultative dans toutes les séries générales et technologiques (3 heures hebdomadaires).

Dans les premier et second degrés, les projets d'éducation artistique et culturelle peuvent s'inscrire dans le cadre d'une résidence territoriale annuelle en Trois de ces enseignements Un choix établissement scolaire. Cette sont conduits en partenariat d’options résidence d'artiste favorise en et associent un lycée et artistiques particulier l'articulation entre une structure artistique évaluées au atelier artistique et classes à et culturelle, donnant lieu baccalauréat ainsi à une collaboration projet artistique et culturel. L'inscription des actions dans entre les professeurs et des le cadre d'une résidence professionnels du domaine d'artiste doit faire objet d’une étroite artistique concerné : c’est le cas du concertation avec les structures théâtre-expression dramatique, du culturelles partenaires qui sont en cinéma-audiovisuel et de la danse. Ils mesure de répondre à l'appel à projets articulent les apprentissages théoriques lancé par la direction régionale des à une pratique artistique approfondie, affaires culturelles d’Île-de-France. en appui sur une fréquentation régulière Une résidence d'artiste peut fédérer des œuvres de création contemporaine. plusieurs établissements scolaires du 1er Le suivi de ces enseignements est assuré et du 2nd degrés sur un même territoire. par les instances académiques (Rectorat et DSDEN) et la Direction régionale des À l’école et au collège, l’éducation affaires culturelles d’Île-de-France qui artistique et culturelle s’appuie à la assure le financement des structures fois sur les enseignements obligatoires culturelles partenaires. d’arts plastiques et d’éducation musicale et sur des actions menées Dans les Yvelines, en 2012-2013, ces dans des disciplines et des domaines enseignements sont proposés dans les variés, dans le cadre des horaires de lycées suivants :

2012 rencontres

Introduction 11 • cinéma-audiovisuel - enseignement de spécialité : lycée Saint-Exupéry à Mantes-la-Jolie et lycée de La Plaine de Neauphle à Trappes ; option facultative : lycée Louis Weiss à Achères et lycée Condorcet à Limay ;

en œuvre par la délégation académique à la formation des personnels et la délégation académique à l’action culturelle (rectorat), en relation avec des partenaires artistiques professionnels.

Dans le département des Yvelines, les structures partenaires de ces • théâtre-expression dramatique enseignements artistiques comptent enseignement de spécialité : lycées parmi elles le Théâtre de Sartrouville de la Plaine de Neauphle à Trappes, et des Yvelines - Centre dramatique Louis Bascan à Rambouillet, Evariste national, le Théâtre de SaintGalois à Sartrouville, Jean Quentin-Scène nationale, Vilar à Plaisir et Saint-Exupéry le Théâtre du Mantois, le à Mantes-la-Jolie ; option facultative : lycées Mansart des dispositifs, Collectif 12 (Mantes-la-Jolie), l’Association culturelle de à Saint-Cyr-l'École, François des Trappes (ACT), Le Prisme Villon aux Mureaux, La Plaine partenaires, (Élancourt), le cinéma de Neauphle à Trappes, Jean des actions Pandora (Achères), le Forum Rostand à Mantes-la-Jolie, des Images (Paris), la Ferme Louis Bascan à Rambouillet, de Bel-Ébat (Guyancourt), Evariste Galois à Sartrouville, structures auxquelles Jean-Vilar à Plaisir et au Lycée s’ajoutent, hors département, international à Saint-Germain-en-Laye ; L’apostrophe-Scène nationale de Cergy-Pontoise, et le Théâtre des • danse - enseignement de spécialité : Amandiers-Centre dramatique national lycée Louis Bascan à Rambouillet. de Nanterre. Le partenariat avec des structures • De nombreuses actions d’éducation culturelles, des artistes et des artistique et culturelle sont conduites professionnels reconnus par le en partenariat dans le cadre de ministère de la culture garantit la qualité dispositifs comme les classes à projet et l'actualité des formations proposées artistique et culturel (classes à PAC) aux élèves dans ces lycées. De leur dans les premier et second degrés, les côté, les professeurs bénéficient, dans ateliers artistiques (AA) et les ateliers l’Académie de Versailles, d’un plan scientifiques et techniques (AST) dans de formation continue en matière le second degré. d’éducation artistique et culturelle, mis

rencontres 2012

12 Introduction Ces projets peuvent se dérouler dans une grande variété de domaines culturels et artistiques - théâtre, danse, cirque, littérature, musique, cinéma, patrimoine, arts plastiques, design, photographie, architecture - et dans tous les champs de la culture scientifique et technique et de l’environnement.

ou scientifiques (comédiens, musiciens, chercheurs, conservateurs…). Le volume horaire d’intervention des artistes ou praticiens professionnels varie de huit à quinze heures par an. Dans la classe, la durée de l’action est déterminée par la nature et le volume des activités et des productions envisagées. Celles-ci peuvent donner lieu à des séquences et des sorties supplémentaires situées en dehors des heures de cours.

Dans tous ces dispositifs, le partenariat traverse la conception et la mise en œuvre du projet et repose sur la complémentarité des apports des enseignants et des professionnels associés • L’atelier artistique (dispositif les ateliers à l’action engagée. Le projet du second degré) s’adresse dans le s’appuie sur un partenariat premier et le à des élèves volontaires entre l’établissement scolaire second degré issus de différents niveaux de et une structure culturelle classe ; il se déroule tout au (théâtre, médiathèque, salle long de l’année à raison de de cinéma, musée…) ou un deux heures hebdomadaires laboratoire de recherche (université, situées en dehors des heures de cours. grands organismes de recherche…). Il se fonde sur une pratique artistique Il s’inscrit dans le projet d’école ou le régulière articulée à une ouverture projet d’établissement. culturelle favorisant la fréquentation des œuvres de la création contemporaine • La classe à PAC (dispositif commun dans le domaine artistique concerné. aux premier et second degrés) est L’atelier artistique donne lieu à une un projet qui s’intègre dans les rémunération des professeurs. Le programmes et les horaires de la classe. volume horaire d’intervention des Elle est coordonnée par un enseignant artistes ou praticiens professionnels qui travaille en collaboration avec le est d’une quarantaine d’heures par an. conseiller pédagogique (premier degré), avec d’autres professeurs (second • L’atelier scientifique et technique degré) et associe les compétences (dispositif du second degré) présente d’artistes ou de praticiens d’un ou les mêmes caractéristiques horaires plusieurs domaines culturels, artistiques que l’atelier artistique. Il se fonde sur

2012 rencontres

Introduction 13 une pratique scientifique conduite en partenariat et favorise une sensibilisation des élèves aux métiers de la recherche. Il s’attache également à développer chez les élèves des qualités de communication dans le domaine scientifique. Dans le premier degré, l’appel à projet du Plan départemental pour l’éducation artistique et culturelle définit les modalités de la demande et de l’attribution de moyens pour développer un projet artistique et culturel. La circulaire de l’Inspecteur d’Académie, la demande de financement, la demande d’agrément d’intervenant extérieur et la liste des structures agréées sont envoyées par courriel au mois de mars et peuvent être consultées sur le site de la DSDEN des Yvelines à l’adresse suivante : http://www.ac-versailles.fr/ia78/. Dans le second degré, les différents dispositifs font l’objet d’un appel à projet défini, pour la rentrée 2012, par la circulaire académique du 3 avril 2012 ; les demandes s’effectuent en ligne à une adresse indiquée dans la circulaire. Des informations complémentaires sont disponibles sur le site de l’académie de Versailles à l’adresse suivante : http://www.ac-versailles.fr rubrique Action culturelle.

Dans le premier degré, les projets sont sélectionnés par groupe de travail en juin afin que toutes les réponses soient communiquées aux écoles en septembre. Les projets retenus sont financés dans le cadre du Plan départemental de la DSDEN des Yvelines. Dans le second degré, les actions sont financées à partir de moyens académiques (Rectorat et DSDEN des Yvelines), en liaison étroite avec la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France qui subventionne également les établissements culturels du territoire au titre des projets fédérateurs qu’ils mènent avec des établissements scolaires. De nombreuses actions sont reliées à des propositions émanant des collectivités territoriales (Conseil général, Conseil régional, Villes et Communautés d’agglomération) et font l’objet de cofinancements. À la rentrée 2012, comme en 20112012, le volet artistique et culturel de l'accompagnement éducatif offrira, en collège, un cadre particulièrement adapté à l'organisation d'ateliers artistiques. Enfin, comme en 2011, les écoles inscrites en ECLAIR-RRS pourront développer dans ce même cadre des ateliers éducatifs artistiques ● et culturels.

rencontres 2012

14 Introduction Pour le Conseil général, la culture se transmet, elle se partage.

La richesse patrimoniale et la qualité du travail des nombreux acteurs culturels de notre territoire sont des atouts du département des Yvelines. Le Conseil général, en conduisant une politique culturelle volontariste qui rend la culture accessible au plus grand nombre, a fait du public scolaire, et particulièrement des collégiens, un de ses axes prioritaires d’action. L’implication du Conseil général consiste d’abord en la mobilisation de ses services développant des propositions éducatives artistique et culturelles et des outils pédagogiques en direction des collèges. ●● Bibliothèque départementale La bibliothèque départementale est le service de lecture publique des Yvelines et a pour mission d’accompagner les communes dans le développement et le fonctionnement de leurs bibliothèques tous publics. Par ses actions d’incitation et de coordination en vue d’aider à la constitution d’un réseau de lecture publique, elle se définit comme un centre de ressources ouvert aux CDI des établissements scolaires. C’est un centre d’information dans les domaines de la lecture, des bibliothèques, du livre ou d’autres documents ;

elle réalise et diffuse des supports d’information, des bibliographies thématiques, des catalogues de services, des manuels techniques, des expositions thématiques avec mallettes pédagogiques… ●● Service archéologique Le service archéologique départemental étudie, protège et fait partager ses connaissances sur le patrimoine archéologique des communes du département. De la Préhistoire jusqu’à la fin du Moyen Âge, le passé ancien du territoire constitue depuis plus

2012 rencontres

© Conseil général des Yvelines

Introduction 15

Le Centaure de Bourdelle. Musée Maurice Denis de Saint-Germain-en-Laye.

rencontres 2012

●● Archives départementales Implantées à Saint-Quentin-en-Yvelines, dans des locaux conçus pour leurs missions, les Archives des Yvelines conservent, enrichissent et diffusent la mémoire sous toutes ses formes, notamment écrite et graphique, du département. Elles concourent également à la sauvegarde et à la restauration du patrimoine mobilier. Leurs fonds, dont la richesse est due notamment à la présence, au fil

des siècles, du pouvoir central, royal ou républicain, comptent environ 250 millions d’unités documentaires du IXe siècle à nos jours. Animé par des enseignants mis à disposition par le Rectorat de l’académie de Versailles et un attaché de conservation du patrimoine, le service éducatif et culturel apporte aux professeurs un outil pédagogique original. Le contact direct avec des documents originaux et l’émotion qu’il suscite mobilisent l’intérêt des élèves, développent leur sensibilité et stimulent leur sens de l’observation et leur esprit critique. Le service propose des visites, des ateliers, des séances d’étude adaptées à chaque niveau. Il participe aussi à la réalisation des projets de classe ou d’établissement. Histoire, mais aussi histoire de l’art, patrimoine, sciences et techniques, urbanisme, citoyenneté, sport… les Archives offrent des ressources pluridisciplinaires. Des outils à destination des publics scolaires qui ne pourraient se déplacer aux Archives (7 000 enseignants et élèves en ont profité en 2011-2012) sont également disponibles : >> Ressources Internet En plus d’un gisement conçu pour des exploitations pédagogiques, les enseignants disposent aussi d’un accès libre à plus de 4 millions

© Archives des Yvelines / J.B. Barsamian

de 30 ans le terrain de recherche et d’études de ce service sous trois angles : la connaissance, la protection et la diffusion des savoirs. Installé à Montigny-le-Bretonneux avec les Archives départementales, le SADY propose des expositions temporaires, des conférences et des activités pédagogiques à partir du CE1. De nombreux outils pédagogiques peuvent être prêtés : maquettes de sites archéologiques, mallettes comportant des manipulations, expositions itinérantes ou documents (plus de 800 références). Des formations et des présentations d’outils sont organisées tous les ans pour les enseignants de l’Académie. Des ateliers d’initiation à l’archéologie, de découverte des collections antiques et médiévales ou de sensibilisation aux techniques et à l’histoire de l’art peuvent être organisés au sein des locaux.

© Archives des Yvelines / M. Deuve

16 Introduction

2012 rencontres

© Archives des Yvelines / P. Tessier

© Archives des Yvelines / M. Deuve

Introduction 17

De haut en bas, et gauche à droite : aux Archives départementales, atelier découverte des archives ; atelier première guerre mondiale ; atelier sur la restauration du patrimoine mobilier ; et atelier calligraphie en classe.

rencontres 2012

18 Introduction de documents numérisés sur des thématiques variées dont registres paroissiaux, registres d’État-civil, cadastre napoléonien. >> Expositions itinérantes Accompagnées de livrets d’exploitation pédagogique, elles sont prêtées aux établissements pour une durée d’une à trois semaines. >> Mallettes pédagogiques Elles proposent une adaptation de séances présentées sur place. En travaillant sur des fac-similés, les élèves se mettent dans la situation de l’historien et réalisent leur propre document. ●● Musée-jardin Maurice Denis Le Musée, propriété du Département des Yvelines, est consacré aux artistes symbolistes et nabis, à Maurice Denis et à son temps. La vocation essentielle de ce musée est de réunir autour de la personnalité du peintre Maurice Denis, théoricien du mouvement nabi, une collection d’œuvres d’artistes symbolistes, nabis, postimpressionnistes et liés aux mouvement d’avant-garde de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. De nombreux ateliers peuvent être proposés, en particulier autour des arts plastiques : présentation d’œuvres d’artistes phares, techniques plastiques, travail du portrait…

Des dispositifs ont été créés pour aider les collèges dans la mise en place de projets qui présentent une ouverture vers les partenaires culturels du département. ●● Collège et patrimoine Afin de favoriser les sorties des collégiens vers le patrimoine des Yvelines, de développer le public scolaire de ces structures et dans l’esprit de démocratisation et d’accessibilité à la culture, le Conseil général soutient les projets qui incitent à la visite des sites yvelinois. La subvention concerne un projet pédagogique pluridisciplinaire, ouvert sur la découverte du patrimoine des Yvelines, décliné sur une année scolaire au profit d’une classe par établissement. La classe s’inscrit dans une politique d’ouverture de l’établissement. Le projet doit comprendre la découverte de 3 à 5 sites yvelinois, avec un minimum de 5 déplacements sur le site. L’instruction se fait dans la limite des crédits disponibles ouverts à ce titre au budget départemental. L’aide possible est de 100 % du coût T.T.C. du transport avec un plafond de 1 525 €. Le dossier de demande de subvention doit parvenir à la Direction de la Culture/Service Administratif, Juridique et Financier, au plus tard le 15 avril de chaque année civile.

2012 rencontres

© Conseil général des Yvelines / Service archéologique départemental © Conseil général des Yvelines / Service archéologique départemental

© Conseil général des Yvelines / Service archéologique départemental

© Conseil général des Yvelines / Service archéologique départemental

Introduction 19

De haut en bas, et gauche à droite : au Service archéologique départemental, atelier à destination des collégiens sur l’étude anthropologique ; atelier relatif à l’étude des objets archéologiques ; utilisation de la mallette pédagogique « Temp’pots » ; maquette d’un château en bois (motte castrale).

rencontres 2012

20 Introduction Enfin, le Conseil général soutient également différentes structures afin de les encourager dans les projets développés avec les établissements scolaires. >>  A ide apportée aux écoles de musique et de danse développant des actions avec les élèves des écoles du 1er et 2nd degré, que ce soit sur le plan de la formation (journée thématique autour d’un instrument, résidence d’artiste…) ou sur le plan de la diffusion (spectacles mobilisant un nombre important d’élèves et de professeurs et conduisant à l’interdisciplinarité ; musique, danse et, le cas échéant, théâtre). >> Aide à l'attention de l'Éducation nationale pour la mise en place d'un spectacle mettant en valeur les classes à horaires aménagés musicales et de danse. >> Aide à l’association « Musique et Éducation 78 » pour le soutien des projets pédagogiques musicaux en faveur des collégiens. >>  A ide à « l’association pour la Promotion de la Musique à SaintQuentin-en-Yvelines et ses environs » (A.P.M.S.Q) pour notamment la réalisation de projets pédagogiques à destination du public scolaire. ●

Photos ci-contre : En haut, au musée Maurice Denis, exposition dans les jardins, au printemps 2012, des panneaux/paysages créés par les élèves du collège Pierre et Marie Curie du Pecq. En bas, masques relatifs à des légendes mythologiques et travail sur le modèle du visage réalisés en ateliers par les élèves au cours des années précédentes.

© CG 78

●● Soutien à l’Accompagnement éducatif Le Conseil général a choisi de s’investir dans le soutien aux activités artistiques et culturelles organisées par les collèges publics dans le cadre de l’Accompagnement éducatif. Ce soutien se manifeste d’abord par la mise à disposition d’outils pédagogiques élaborés par ses services (Archives départementales, Musée Maurice Denis, Service archéologique, bibliothèque départementale). Des ateliers peuvent être proposés aux collèges qui le désirent. Par ailleurs, un dispositif de soutien aux ateliers culturels permet la mise en place de projets dans la durée, en collaboration avec des équipements ou associations culturelles du département. L’intervention du Conseil général (jusqu’à 2 000 €) se fait par voie de subventions auprès des collèges engagés de manière annuelle avec une structure, dans la limite des crédits et du plafond de trois ateliers par an et par collège. Ce soutien permet aux collèges de construire une relation avec le partenaire culturel de leur choix : théâtre, bibliothèque, médiathèque, conservatoire, cinéma, associations…

2012 rencontres

© CG 78

© CG 78

Introduction 21

rencontres 2012

22

les projets PAC Classe à projet artistique et culturel AA

Atelier artistique

AST

Atelier scientifique et technique

Richard Wagner, La Walkyrie, première journée du Ring Saga – L’Anneau du Nibelung, direction musicale de Peter Rundel, mise en scène d’Antoine Gindt. Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines/Scène nationale, en partenariat avec le Théâtre de Sartrouville et des Yvelines/CDN avec le soutien du Conseil général des Yvelines. Du 14 au 16 octobre 2011.

© Philippe Stirnweiss

2012 rencontres

23

rencontres 2012

24 Aubergenville ●● Aubergenville

●● Épone

Afin de mettre en scène des albums de la littérature enfantine tout en jouant sur le langage, les élèves, guidés par Maï Scremin, comédienne, et leur professeur, travaillent leur voix, l’expression corporelle et le jeu scénique. Ils assistent au spectacle Le Carrousel des Moutons. Jeu théâtral, vidéo et albums d’écho créés à partir de photos et de textes collectés sont exposés dans l’école. En juin, ils participent au festival des Ateliers en présentant leur création au Théâtre.

Travail de la voix, du corps en mouvement et appréhension de l’espace scénique aident les élèves à se construire dans leur diversité par le biais d’un travail dramatique sur le thème Soudain demain... proposé par le Théâtre. Ils assistent à des spectacles : Le Couperet, Alaska For Ever et Mme Bovary. Accompagnés par le comédien Loïc Puichevrier, ils composent une création présentée en public lors du festival des Ateliers. Un film reportage rend compte de leur parcours.

●● Aubergenville

●● Mareil-sur-Mauldre

École maternelle Louis Pergaud Une classe de GS Théâtre du Mantois - La Nacelle PAC Théâtre

École élémentaire Louis Pergaud Une classe de CM1 Théâtre du Mantois - La Nacelle PAC Théâtre

Autour de la thématique Soudain demain... développée par le Théâtre, les élèves imaginent leur futur en faisant le lien avec la vie d’hier et celle d’aujourd’hui. Ils découvrent des textes classiques et contemporains et assistent à des spectacles : Le Carrousel des Moutons et Les Contes du Ki Mo No. Guidés par la comédienne Maï Scremin, ils créent des saynètes et mettent en scène et en voix des poèmes. Une présentation de leur voyage à travers le temps a lieu au Théâtre et à l’école.

Collège Benjamin Franklin Toutes classes Théâtre du Mantois - La Nacelle AA Théâtre

École élémentaire Les Crayons Une classe de CP et une de CE1 La Barbacane, PAC Théâtre

Pour découvrir la pratique théâtrale, les élèves jouent des saynètes qu’ils mettent en scène à partir de textes d’Elisabeth Brami. Avec l’aide du comédien Sylvain Maellet, de la C ie du Matamore, ils apprennent la concentration, la gestuelle et l’extériorisation des émotions qu’ils replacent dans un jeu théâtral. Après avoir assisté au spectacle Marc, peins-moi une fable, ils présentent leurs créations aux autres classes.

2012 rencontres

Aubergenville 25 ●● Maule

●● Montainville

Par le biais du thème Soudain demain... du Théâtre, les élèves apprennent à devenir des spectateurs avertis et découvrent la pratique du jeu théâtral. Des rencontres avec des professionnels, dont le metteur en scène François Leonarte, et les spectacles 20 000 Lieues sous les mers et Les Contes du Ki Mo No leur offrent de solides repères pour travailler à l’adaptation d’une réécriture moderne du Petit Poucet, L’Enfant Océan. Leur travail est présenté au festival des Ateliers et au collège.

Les travaux de l’école sont le point de départ du projet Que se passe-t-il dans mon école ? À partir de lettres extraites du livre On vous écrit de la Terre, les élèves produisent des textes transposés par Julianne Corre, de la Cie du Matamore, en pratique théâtrale : expression corporelle et vocale, mime, improvisation. Spectateurs du spectacle Bruissements par la C ie du Loup-Ange, les élèves deviennent aussi auteurs et acteurs lors de la restitution publique en fin d’année.

Collège de La Mauldre Une classe de 5e Théâtre du Mantois - La Nacelle PAC Théâtre

École élémentaire publique Une classe de CP-CE1 et une classe de CE2-CM1-CM2 La Barbacane, PAC Théâtre

Collège de La Mauldre Toutes classes Théâtre du Mantois - La Nacelle AA Théâtre

En adaptant avec François Leonarte, metteur en scène et comédien, la fable futuriste de Philippe Dorin, 2084, un futur plein d’avenir, les élèves contribuent à la réflexion sur l’avenir proposée par le Théâtre en apportant un regard implacable et désopilant sur la société. Ils assistent à La Barbe Bleue, La Guerre de Troie... en moins de 2 et La Botte Secrète de Dom Juan, et présentent leur création au festival des Ateliers. Leurs textes sont compilés dans le livret thématique du Théâtre.

© Namurimage et Benjamin Deroche

●● Maule

20 000 Lieues sous les mers, compagnie Sydney Bernard. La Nacelle d’Aubergenville. Février 2012

rencontres 2012

26 Beynes ●● Beynes

●● Beynes

Étude de textes, débat sur l’interprétation, récitation, expression corporelle et même réalisation de décors, tout le travail de l’année mène à la représentation théâtrale. Les élèves, accompagnés de Julianne Corre, de la Cie du Matamore, réalisent un DVD et un reportage sur le site internet de l’école. En fin d’année, ils présentent une restitution de leur travail à l’école et sur la scène du Théâtre devant les parents et les élèves.

Ce projet théâtre est alimenté en amont par un projet d’écriture interne à l’école. La pratique de jeux de mots et de textes poétiques sont mis en scène avec Sylvain Maellet, de la C ie du Matamore. Pour enrichir leurs techniques et développer leur imaginaire, les enfants assistent à deux spectacles : Marc, peins-moi une fable et Bruissements. Ils lisent et récitent en fin d’année leurs créations, seuls, à plusieurs, sur fond musical, au Café littéraire de la Barbacane.

École élémentaire Marcel Pagnol Une classe de CP et une classe de CE1 La Barbacane, PAC Théâtre

●● Beynes

École élémentaire Victor Duruy Une classe de CE1 et une de CE2 Archives départementales PAC Patrimoine

La découverte du patrimoine local autour du thème de l’eau, la Mauldre, amène les élèves à s’interroger sur le bâti visible et existant, le paysage, les images d’archives et à collecter des témoignages d’archives. Ces informations visuelles et textuelles leur permettent de comprendre l’histoire des activités humaines autour de la Mauldre, de la Préhistoire à nos jours. Avec la médiatrice du patrimoine, ils regroupent ces éléments dans un parcours-enquête à destination du jeune public de Beynes.

École élémentaire Anatole France Une classe de CE1-CE2 et une de CM1 La Barbacane, PAC Théâtre

●● Houdan

Collège François Mauriac Une classe de 4e et une de 3e Le Prisme, AA Arts plastiques

Les élèves visitent un musée puis travaillent sur cinq scènes représentant cinq salles du musée, en liaison avec l’atelier théâtre. Décor, éclairage, son, costumes, maquettes pour tournage sur fond bleu et vidéo, de la prise jusqu’au montage, sont étudiés avec le vidéaste Alain Ricco. Six spectacles, trois expositions et un voyage en Italie leur permettent des choix réfléchis pour offrir trois représentations et participer à La Croisée des arts, au Prisme.

2012 rencontres

Beynes 27 ●● Houdan

●● Richebourg

Les élèves assistent à des spectacles de théâtre, danse et opéra, et visitent des expositions, notamment d’art contemporain. Une rencontre avec l’équipe technique du Prisme et un voyage en Toscane complètent leur ouverture culturelle. Mariangela Siani, danseuse, et Guillaume Clémencin, comédien, les aident à travailler la mise en voix et l’expression corporelle pour mettre en scène « une visite d’un musée ». Ils participent à La Croisée des Arts et la pièce est jouée à la salle des fêtes de Houdan.

Après avoir appris des fables de La Fontaine et de Yack Rivais, qu’ils ont mis en voix, les élèves prennent pour point d’appui les contes des origines afin de réaliser une pièce de théâtre sur la création du monde. Imaginaire, écriture puis mise en scène sont portés par les comédiennes Maï Scremin et Marie-Laure Spéri et complétés par le spectacle Les Contes du Ki Mo No. La pièce est présentée dans le cadre du festival des Ateliers et lors de la semaine culturelle de l’école.

École publique Deux classes de CM1-CM2 Théâtre du Mantois - La Nacelle, PAC Théâtre

© Pascal Victor / ArtComArt

Collège François Mauriac Classes de 4e et de 3e Le Prisme, AA Théâtre

Une Flûte enchantée, de Mozart, adaptée par Peter Brook, Franck Krawczyk et Marie-Hélène Estienne. Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines/Scène nationale, du 17 au 22 janvier 2012.

rencontres 2012

28 Bois d’Arcy ●● Bois d’Arcy

●● Fontenay-Le-Fleury

La création d’un jardin d’école permet aux élèves de travailler sur la biodiversité, l’art dans le paysage, la communication et les sciences. Les activités de plantation et d’entretien des sols lors de sorties en forêt sont complétées par la découverte du Land Art - travaux de Nils Udo - et du paysage dans l’art - Cézanne, Monet... Pour rendre compte de leurs activités, les élèves organisent une exposition de leurs travaux d’écriture et d’arts plastiques ainsi qu’un « troc’plantes ».

Pour écrire un conte ayant pour cadre le Musée du Louvre, il faut connaître les lieux et savoir parler de l’art… Quatre visites-conférences guident les élèves à travers ce lieu de mémoire et leur offrent des outils méthodologiques solides pour l’analyse des œuvres d’art. Des frises chronologiques présentant les œuvres, des panneaux rendant compte des connaissances sont exposés et présentés aux élèves du collège et à ceux de CM2, lors d’une visite.

●● Bois d’Arcy

●● Saint-Cyr-l’École

Dans la cadre d’une résidence de la Cie Le Théâtre du Sable, Marie-Paule Guillet et Étienne Guichard aident les élèves à lire à voix haute, dire de mémoire et mettre en scène des textes patrimoniaux exposés à la Médiathèque. Ces échanges favorisent le goût de la lecture et l’ouverture culturelle. Les élèves présentent leur travail lors d’un spectacle de fin d’année devant les parents et les élèves du collège, mettant en valeur leur sensibilité littéraire.

Mené par les graphistes Pierre Vanni, Samuel Bonnet, Marc Armand et Vincent de Hoÿm, le projet New(s)paper est consacré au devenir du format « journal ». Il fédère dix groupes des premier et second degrés qui imaginent lors d’ateliers ce que sera un journal dans 10 ans : sa forme et le traitement de l’information, les échanges entre les formats numérique et papier. L’édition d’un journal, sous formes numérique et imprimée, mutualise les propositions de tous les groupes.

École élémentaire Mme Vigée-Lebrun Une classe de CE1 et une de CM1 ONF, PAC Sciences

Collège Mozart Deux classes de 4e Médiathèque de Bois d’Arcy PAC Littérature

Collège René Descartes Deux classes de 6e Musée du Louvre, PAC Patrimoine

École élémentaire Irène Joliot-Curie Deux classes de CM1 Cneai, PAC Arts visuels

2012 rencontres

Bois d’Arcy 29 ●● Saint-Cyr-l’École

●● Saint-Cyr-l’École

Les élèves se familiarisent avec l’art lyrique par la fréquentation de spectacles : Une Flûte enchantée de Mozart, Zanaïda de J-C Bach et Roméo et Juliette ; mais aussi par la rencontre avec des artistes et l’expérimentation artistique (ateliers théâtre et chant). C’est aux côtés d’Opera Fuoco et en lien avec Zanaïda, qu’ils découvrent toute la richesse des moyens d’expression et d’interprétation. Ils assistent à un concert pédagogique et découvrent les costumes baroques avant la représentation.

L’astronomie permet aux élèves de développer leur éveil scientifique et de travailler la rigueur du raisonnement. Ils visitent l’Observatoire, le Parc aux Étoiles et observent le ciel diurne et nocturne. Elle est aussi source d’inspiration artistique : littérature et arts plastiques rejoignent la science et invitent les élèves à la création. Les productions écrites et graphiques, maquettes et affiches, sont exposées au collège. Pascal Descamps de l’Observatoire les accompagne dans leur projet.

École élémentaire mixte Jean Jaurès Une classe de CM2 et une de CM1-CM2 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Musique

●● Saint-Cyr-l’École

Collège Jean Racine Une classe de 6e Théâtre de Fontenay-le-Fleury PAC Théâtre

Écrire une scène de théâtre, voire une courte pièce, implique des connaissances solides qu’offre ce projet aux jeunes élèves. Ils assistent à Journée d’un chat assassin, aux Fourberies de Scapin et à la répétition de Rousseau pour appréhender le travail de l’acteur ; ils visitent le théâtre pour prendre conscience des contraintes spatiales et techniques. Avec la comédienne Hellen Kellen, ils travaillent à la mise en scène de productions écrites personnelles.

Collège Jean Racine Une classe de 5e Observatoire de Meudon PAC Culture scientifique et technique

●● Saint-Cyr-l’École

Collège Jean Racine Une classe de 5e L’Onde, PAC Cirque

Josselin Rouvillois de la Cie Méli-Mélo fait découvrir aux élèves les arts du cirque et notamment le cirque contemporain. Ils écrivent un conte qu’ils « mettent en cirque » et réalisent un spectacle, avec le soutien de la C ie Méli-Mélo, qu’ils présentent en public à la fin de l’année. En parallèle de cet atelier, les élèves assistent à quatre spectacles, représentatifs des diverses formes que peut revêtir le cirque, du cirque traditionnel au cirque contemporain.

rencontres 2012

30 Bois d’Arcy ●● Saint-Cyr-l’École

●● Saint-Cyr-l’École

Après la rénovation du lycée, les élèves le métamorphosent ! S’inspirant de la métamorphose de la Commanderie des Templiers en Quartier du Street Art opérée par des artistes en résidence, dont Sane2, qui guident les élèves et les aident à s’approprier les savoir-faire et les valeurs du mouvement artistique hip-hop, chacun réalise une toile. Puis les élèves conçoivent une exposition collective en juin à La Commanderie à partir de leurs œuvres : scénographie, affiches, articles de presse...

Les élèves accompagnent la rénovation du lycée en imaginant des expériences qui en testent les spécificités (toit végétal, récupération de l’eau), et des actions individuelles pour accentuer l’effet positif de sa réhabilitation en rejet de CO2 et économie d’énergie. Une comparaison avec l’habitat traditionnel d’Outre-mer et les problèmes liés aux normes sismiques est effectuée. Ils réalisent une exposition lors de la Semaine de la science et une maquette interactive avec les élèves de l’atelier 3D.

Lycée Mansart Une classe de 2de Commanderie des Templiers / SQY PAC Arts plastiques

Lycée Mansart Classes de 2de Maison de l’environnement (MESDD) AST

●● Villepreux

© Christophe Raynaud Delage

École élémentaire Jacques Gillet Une classe de CM1 Réserve naturelle nationale de Saint-Quentin-en-Yvelines PAC Sciences

Le Grand C, compagnie XY. Théâtre de Sartrouville et des Yvelines/CDN, janvier 2012.

La Réserve naturelle, avec ses différentes missions de protection, de gestion et d’éducation, permet aux élèves de se familiariser avec un espace naturel protégé et de prendre conscience de leur environnement. Deux spécialistes les aident à utiliser le matériel spécifique à l’observation et à recueillir les éléments nécessaires à la réalisation d’un cahier d’expériences. Une exposition et des articles pour le journal de l’école rendent compte de ces apprentissages aux parents et aux autres classes.

2012 rencontres

Chanteloup-les-Vignes 31 ●● Carrières-sous-Poissy

●● Chanteloup-les-Vignes

Le Président de Planète sciences et le professeur de technologie accompagnent les élèves dans la création d’un robot. Recherche créative et concertation débouchent sur un projet d’abord théorique puis pratique où chaque membre est invité à défendre et assumer ses choix. Les élèves découvrent de manière ludique les différents domaines de la robotique. Le robot réalisé est présenté lors des trophées de la robotique au Génopole d’Évry.

La danse et le mouvement autour de l’Afrique permettent d’aborder la musique, les rythmes et l’expression corporelle avec les élèves. Des séances animées par la danseuse et chorégraphe Nadège Sordet sont complétées par une sortie au musée Dapper et la visite de conteurs africains. Les parents d’origine africaine sont invités à partager leur culture en apportant témoignages, savoir-faire et compétences liés à leurs origines. En conclusion, un spectacle est préparé pour la fête de l’école.

Collège Claude Monet Toutes classes Planète sciences, AST

●● Carrières-sous-Poissy

Collège Claude Monet Toutes classes Théâtre du Mantois - La Nacelle AA Théâtre

Autour du thème Soudain demain... proposé par le Théâtre, les élèves expérimentent l’art dramatique comme spectateurs avec Les Contes du Ki Mo No et La Botte secrète de Dom Juan. Puis ils deviennent auteurs et comédiens lors d’ateliers menés par Marie-Laure Spéri, professionnelle, avec laquelle ils améliorent la gestion des émotions, l’expression corporelle et l’esprit de groupe. Une vidéaste filme la progression du travail qui aboutit à une représentation au festival des Ateliers.

École Mille Visages Une classe de GS La Clef, PAC Musique

●● Chanteloup-les-Vignes

Écoles Roland Dorgelès et Arthur Rimbaud Une classe de GS par école Théâtre du Mantois - La Nacelle PAC Théâtre

Soudain demain... La thématique du Théâtre permet aux élèves de réfléchir à ce que grandir veut dire. Grâce aux propositions de la comédienne Maï Scremin, à mi-chemin entre le théâtre et l’expression corporelle, c’est par le corps que les étapes du changement sont ressenties. Les élèves ont la possibilité de proposer leur vision de l’avenir en présentant une petite forme théâtrale lors du festival des Ateliers organisé par le Théâtre.

rencontres 2012

32 Chanteloup-les-Vignes ●● Chanteloup-les-Vignes

●● Chanteloup-les-Vignes

Arti c ulé a ut our d e d e u x o p é ra s contemporains La Maison qui chante et Jekyll, et de l’adaptation théâtrale d’un conte, La Barbe-bleue, ce projet permet aux élèves de découvrir l’univers du théâtre musical. Ils participent à des ateliers d’écriture menés par Véronique Samakh, metteur en scène de La maison qui chante, et à des atelier théâtre menés par Anne-Catherine Chagrot. Ils présentent leur travail au Théâtre à la fin de l’année.

Mené par les graphistes Pierre Vanni, Samuel Bonnet, Marc Armand et Vincent de Hoÿm, le projet New(s)paper est consacré au devenir du format « journal ». Il fédère dix groupes des premier et second degrés qui imaginent lors d’ateliers ce que sera un journal dans 10 ans : sa forme et le traitement de l’information, les échanges entre les formats numérique et papier. L’édition d’un journal, sous formes numérique et imprimée, mutualise les propositions de tous les groupes.

École élémentaire Arthur Rimbaud Une classe de CM2 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Théâtre

●● Chanteloup-les-Vignes

Collège René Cassin Une classe de 6e Théâtre de Sartrouville et des Yvelines - CDN, PAC Théâtre

Jeu théâtral, improvisation, invention collective sur le thème de la comédie au théâtre, ainsi que des œuvres de Courteline et La Comédie des erreurs de Shakespeare, permettent aux élèves de découvrir des auteurs. Guidés par un comédien, ils apprennent à travailler collectivement autour d’un projet commun aboutissant à une représentation créée à partir d’extraits choisis par eux.

Collège René Cassin Trois classes de 6e Une classe de SEGPA Cneai, PAC Arts visuels

●● Maurecourt

École élémentaire Les Tilleuls Une classe de CP Collectif 12, PAC Danse

L’eau et ses états rejoint le projet d’école sur le respect de l’environnement. Gaëlle Mangin, danseuse, propose aux enfants d’explorer les différentes façons de représenter l’eau avec leur corps. Ils réalisent un journal de bord des activités faites autour de l’atelier chorégraphique. La classe assiste au spectacle Juste ciel de Myriam Dooge et présente ses créations lors d’une exposition. Les enfants dansent sur la scène du Collectif 12 pendant le festival des Ateliers.

2012 rencontres

Chatou 33 ●● Chatou

●● Houilles

Aurélien Mole invite de jeunes artistes français à proposer une ou plusieurs œuvres pour une exposition, présentées dans le musée Fournaise avec des pièces de sa collection. L’exposition est photographiée par les élèves avec Aurélien Mole, également photographe d’expositions. Ils travaillent ensuite avec le graphiste François Havegeer à la réalisation d’un catalogue de l’exposition.

Mené par quatre graphistes, le projet New(s)paper est consacré au devenir du format « journal ». Il fédère dix groupes des premier et second degrés qui imaginent lors d’ateliers ce que sera un journal dans 10 ans : sa forme et le traitement de l’information, les échanges entre les formats numérique et papier. L’édition d’un journal, sous formes numérique et imprimée, mutualise les propositions de tous les groupes.

École Jean Rostand Deux classes de CM1 Cneai, PAC Arts visuels

●● Chatou

École Victor Hugo Une classe de CM1 Cneai, PAC Arts visuels

Mené par quatre graphistes, le projet New(s)paper est consacré au devenir du format « journal ». Il fédère dix groupes des premier et second degrés qui imaginent lors d’ateliers ce que sera un journal dans 10 ans : sa forme et le traitement de l’information, les échanges entre les formats numérique et papier. L’édition d’un journal, sous formes numérique et imprimée, mutualise les propositions de tous les groupes.

École maternelle Francis Julliand Deux classes de GS Cneai, PAC Arts visuels

●● Houilles

Collège Guy de Maupassant Une classe de 6e Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – CDN, Théâtre de l’Orage PAC Théâtre

Les élèves s’approprient L’Odyssée par la lecture, l’écriture et le théâtre. Spectateurs, ils observent et analysent les contraintes de la mise en espace, la part de l’imaginaire et les symboles notamment avec l’adaptation de Quand parut l’Aube aux doigts roses. Avec la comédienne Francine Baudelot, ils transposent deux épisodes du texte d’Homère et le mettent en scène. Ster City, Circa et La Comédie des erreurs enrichissent leur approche. Le travail est présenté à la Fête des Arts du collège.

rencontres 2012

34 Chatou ●● Houilles

●● Houilles

Deux ateliers théoriques (Grand/petit et Créatures fantastiques) et deux expositions rythment la découverte du 7e art et plus particulièrement l’univers de Tim Burton. Des films du réalisateur sont analysés afin d’étudier et de comparer les genres policier, fantastique et merveilleux, ainsi que la figure du chevalier, en littérature et dans l’imaginaire du réalisateur. Les élèves présentent leurs découvertes par un affichage à la journée portes ouvertes du collège.

Quatre spectacles dont L’Opéra de quat‘ sous, et Le Grand Cirque, un échange privilégié avec le comédien Philippe Baronnet et un travail d’expression corporelle en atelier offrent aux élèves une découverte du spectacle vivant. Ils élargissent leurs perspectives culturelles et apprennent à rédiger des articles critiques en défendant leurs choix. Leur travail de mise en scène à partir de l’œuvre de Brecht est présenté durant l’année et lors de la Fête des Arts au collège.

●● Houilles

●● Houilles

À partir de films vus en salle, les élèves acquièrent un statut de spectateurs actifs et avertis tout en élargissant leur champ culturel. L’approche interdisciplinaire e permet d’envisager le 7 art dans sa globalité et d’offrir aux élèves une vision précise de la fabrication d’un film, à laquelle ils s’essaient en écrivant un scénario et en le réalisant avec l’aide d’Alain Garel, critique et réalisateur. Une visite à la Cinémathèque française complète leur formation.

Les élèves s’interrogent sur les facteurs économiques, politiques et sociaux qui gouvernent la structuration de l’espace urbain en s’appuyant sur l’exemple de Paris. Une visite-conférence à la Cité de l’Architecture, suivie d’un parcours guidé avec un architecte, permet une approche théorique et concrète. Photos, collages, photo-montages, animations 3D, leurs travaux personnels rendent compte de leurs découvertes et servent de support pour l’épreuve orale d’Histoire des arts.

Collège Guy de Maupassant Une classe de 5e Cinémathèque française PAC Cinéma

Collège Lamartine Deux classes de 4e Cinéma Les Lumières PAC Cinéma

Collège Guy de Maupassant Une classe de 3e Théâtre de Sartrouville et des Yvelines - CDN, PAC Théâtre

Collège Guy de Maupassant Une classe de 3e Cité de l’Architecture PAC Architecture

2012 rencontres

Chevreuse 35 ●● Chevreuse

●● Ponthévrard

Au rythme des percussions africaines, les élèves chantent, jouent, revisitent des standards et créent des compositions avec l’aide de la C ie ARSIS, danseurs et percussionnistes. Les œuvres sont abordées dans leur globalité : textes, sons, ambiances, influences, mise en scène. Les élèves découvrent ensemble des concerts, expérimentent une création artistique collective, animent des clubs au collège et organisent un concert à L’Estaminet.

Enseignants et artiste transmettent et expérimentent avec les élèves des processus de création issus de l’histoire ou de l’actualité de la danse. Au fur et à mesure, ils développent la matière transmise par Agnès Bretel et la déploient vers d’autres apprentissages, d’autres arts. Le regard des enfants est enrichi par la découverte de spectacles au Nickel et au Prisme dont The Alwin Nikolais Centennial Show. Le chemin parcouru aboutit à la création d’un travail chorégraphique présenté au Prisme.

Collège Pierre de Coubertin Classes de 5e, 4e et 3e L’Estaminet, AA Musique

École de Ponthévard Une classe de CM1-CM2 Le Prisme, PAC Danse

●● Chevreuse

Guidés par des scientifiques, dont Frédéric Pouzergues (PNR), les élèves visitent différents sites : le festival du film scientifique de Paris, la Bergerie nationale, le musée des Arts Premiers. Pour sensibiliser un large public au développement durable, à la solidarité internationale et à la culture africaine, ils présentent des réalisations scientifiques issues d’actions sur le terrain au forum Faites de la Science, au festival du film d’élèves de Meudon et aux Trophées junior de l’environnement.

© DR

Collège Pierre de Coubertin Classes de 4e et 3e PNR de la Haute Vallée de Chevreuse / Université Paris sud Orsay, AST

Juste ciel, chorégraphie de Myriam Dooge et Yann Corlay. Le Prisme, novembre 2011.

rencontres 2012

36 Conflans-Sainte-Honorine ●● Achères

●● Achères

Ce projet sensibilise les élèves à diverses formes d’art vivant et les amène à se constituer un répertoire culturel en découvrant trois spectacles. Lors d’ateliers en classe, les enfants s’initient au chant avec Caroline Tomba et sont associés à la création de L’Esprit de l’Érable rouge et autres fables, conte de Minh Tran Huy mis en musique par Karol Beffa. Ils se produisent sur la scène du Théâtre en avril avec l’Orchestre National d’Île-de-France.

Les élèves se posent des questions autour du livre grâce à des rencontres littéraires et des interviews d’auteurs, de libraires, d’éditeurs invités à la bibliothèque. Ils suivent un atelier d’écriture et travaillent sur le devenir du livre dans un siècle. Se rendant dans des lieux dédiés au livre, la bibliothèque et la BNF, ils adoptent une posture d’enquêteurs favorisant la réflexion et aiguisant leur regard sur la place du livre dans la société.

École élémentaire Irène Joliot Curie Une classe de CE2 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Musique

Lycée professionnel Louise Weiss Une classe de 2de Bibliothèque municipale multimédia PAC Littérature

●● Andrésy

École élémentaire Saint-Exupéry Une classe de CE1 et une de CM1 Théâtre du Mantois - La Nacelle PAC Théâtre

© Mario Del Curto

Le projet de l’école Communiquer pour s’ouvrir aux autres rejoint les recherches du Théâtre sur la citoyenneté et les questions sur l’avenir du monde. Les élèves travaillent sur la francophonie et réalisent un spectacle autour des contes du monde, écrit et mis en scène avec Thierry Le Gall qui les initie à la pratique du théâtre, de l’apprentissage d’un texte au positionnement du corps. Ils assistent au spectacle Les Contes du Ki Mo No et présentent leur création lors du festival des Ateliers. Tartuffe de Molière. Mise en scène d’Éric Lacascade. TSQY/ Scène nationale, février 2012.

2012 rencontres

Conflans-Sainte-Honorine 37 ●● Conflans-Sainte-Honorine

École élémentaire Les Grandes Terres Deux classes de CP PNR du Vexin français, PAC Sciences

La réalisation d’un jardin écologique sensibilise les élèves au développement durable et à la biodiversité. Des visites au Parc du Vexin et à la Ferme d’Élancourt permettent d’apprendre à reconnaître les végétaux, à les cultiver et à les choisir en fonction de la saison. La responsabilité d’entretenir un jardin amène les enfants à imaginer des alternatives écologiques à leurs cultures. En fin d’année, une exposition de leurs affiches, flip-books et dessins ainsi qu’une visite du jardin sont proposées aux parents. ●● Conflans-Sainte-Honorine

École Henri Dunant Une classe de CE2-CM1 et une de CM1-CM2 Théâtre Simone Signoret, PAC Théâtre

Il s’agit de sensibiliser les élèves au processus de création du spectacle vivant à travers le suivi de deux démarches artistiques : celle de la C ie L’Explique Songe pour la création de Pacamambo et celle de la Cie Georges Momboye pour le spectacle Poulet Bicyclette. Des échanges sur les intentions de mise en scène aux représentations finales, les élèves suivent la maturation d’un projet. La grande collecte des souvenirs témoigne de ce voyage en création.

●● Conflans-Sainte-Honorine

École mixte G. Rousset Deux classes de CM2 C.A.U.E. 78, PAC Patrimoine

Histoire de l’art et démarche scientifique sont étroitement liées dans ce projet qui invite les élèves à découvrir les quartiers et bâtiments haussmanniens de Paris en compagnie d’étudiants en architecture. Au cours de ces visites dans le quartier de l’Opéra Garnier, de la gare Saint Lazare ou encore sur l’île de la Cité, ils prennent des notes, des photos et font des croquis qu’ils exploitent en classe pour réaliser plans et maquettes des bâtiments sélectionnés. Une exposition de ces travaux a lieu en fin d’année. ●● Conflans-Sainte-Honorine

Collège du Bois d’Aulnes Classes de 6e et 5e L’Écluse d’Andrésy, Le Musée de La Batellerie, AST

Les élèves voyagent à travers le temps à la découverte du patrimoine historique de leur commune, lié à l’histoire de la batellerie. Visite du musée, rencontre avec un ancien batelier, construction de la maquette d’une écluse permettent de reconstituer le quotidien des habitants et de mieux prendre en compte les risques d’inondation de la ville. Le travail est présenté sur le site web du collège et lors de la journée portes ouvertes.

rencontres 2012

38 Élancourt ●● Coignières

●● Coignières

L’objectif est de faire vivre aux élèves une démarche de création en tant que danseurs, chorégraphes et spectateurs. Ils découvrent trois spectacles de danse : Héros ordinaires, Pléiades et Nya. Dans le cadre d’ateliers de danse menés par Aurélie Genoud, danseuse dans la pièce Héros ordinaires, les élèves explorent différentes façons d’exprimer des sentiments et des émotions avec le corps. Une restitution du travail mené en ateliers est présentée au Théâtre et à l’école.

La question du rire permet aux élèves d’appréhender des œuvres d’art variées : des pièces de théâtre au Prisme avec Pièces détachées de Michel Abécassis, L’Art du rire de Joos Houben, La comédie des erreurs de Shakespeare, mais aussi des collages surréalistes et des textes de l’OULIPO. Ils questionnent ainsi les arts et les comportements humains accompagnés par Michel Abécassis. Ils restituent leur approche en lisant des textes au CDI et en participant à la Croisée des arts.

●● Coignières

●● Coignières

Les élèves abordent les aspects techniques du cinéma grâce au dispositif « Collégiens au cinéma », à travers l’analyse de courts métrages, une visite à la Cinémathèque et un atelier théorique animé par Jean-Louis Gonnet, réalisateur. Puis ils s’initient à la prise de vue et au montage en réalisant quelques minutes. En fin d’année, forts de leur expérience et en position de jury, ils participent à un prix de courts-métrages de Saint-Quentin.

Grâce à une riche découverte de spectacles tels que Le Gorille, J’existe foutez-moi la paix, Cabaret, La leçon de jazz d’Antoine Hervé et de films fondateurs, les élèves explorent et s’approprient la forme hybride du cabaret. Avec Guillaume Clémencin, comédien, Claire Malkrociwz, chorégraphe, et leur professeur, ils composent une création mêlant chant, musique, danse, théâtre et claquettes. Ils se produisent au collège puis sur le plateau du Prisme.

École élémentaire Gabriel Bouvet Une classe de CP et une de CE2 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Danse

Collège La Mare aux saules Une classe de 4e Cinéma des Sept Mares PAC Cinéma

Collège La Mare aux saules Une classe de 3e Le Prisme, PAC Littérature

Collège La Mare aux saules Une classe de 3e Le Prisme, PAC Théâtre

2012 rencontres

Élancourt 39 ●● Élancourt

École maternelle des Petits Prés Une classe de MS/GS Réseau des médiathèques de SQY, Médiathèque des 7 mares PAC Littérature

« Et si on parlait un peu de moi ? » L’idée est de partir de l’intime pour aller à la rencontre des autres. Avec Séverine Vidal, auteur de littérature jeunesse, les élèves sont invités à raconter leur vie, leurs envies, leurs copains, leur quartier et leur école, des détails du quotidien aux rêves les plus fous, bref de dresser un portrait d’eux-mêmes. Les « récits de vie » qui émanent de ce projet font l’objet d’une publication. ●● Élancourt

École maternelle Jean de La Fontaine Une classe de GS Le Prisme, PAC Danse

Les élèves assistent à Farfalle, Barocco et Pogo, puis sont épaulés par Sherry Sable, danseuse, qui leur propose une démarche de création collective sur le thème de l’Autre. Recherche gestuelle, décryptage d’un spectacle, écriture d’une chorégraphie, tout concourt à la présentation de leur spectacle sur scène lors des 13e rencontres de Danse à l’école. Un journal de bord constitue la mémoire de ce projet.

●● Élancourt

École maternelle Le Berceau Deux classes de GS Le Prisme, PAC Danse

Portés par un travail pluridisciplinaire sur les animaux, les élèves découvrent Le Carnaval des animaux de SaintSaëns, Pierre et le loup de Prokofiev puis des extraits du Sacre du Printemps de Stravinsky. Les ateliers menés par Sherry Sable permettent aux enfants de vivre la musique par la danse. Leurs recherches, les spectacles Farfalle, Barocco, La Maison, Pogo, et leurs expériences les conduisent vers une création chorégraphique présentée au Prisme. ●● Élancourt

École élémentaire Jean de La Fontaine Une classe de CE1 Le Prisme, PAC Danse

La relation à l’autre permet à l’élève de s’inscrire dans les fonctions de danseur, compositeur et spectateur. Motivé par les spectacles The Alwin Nikolais Centennial Show, il apprend à mobiliser son imaginaire pour s’approprier le réel et l’évoquer d’une manière poétique, à convertir des images mentales en mouvements lisibles par le spectateur et à transformer le geste quotidien en gestes dansés et stylisés. La chorégraphie créée avec Olivier Bioret est présentée sur scène en fin d’année.

rencontres 2012

40 Élancourt ●● Élancourt

●● Maurepas

La danse est associée à la découverte de la culture aborigène, transmise par des légendes et des rituels. Juste ciel, La Maison et The Alwin Nikolais Centennial Show permettent à l’élève d’identifier trois façons de danser puis un travail sur le corps est mené en atelier avec Rodolphe Fouillot. Une correspondance écrite est établie avec des élèves australiens travaillant sur la danse ; elle fait l’objet d’un journal de bord. Une vidéo du spectacle présenté aux parents est envoyée aux élèves aborigènes.

Pour travailler sur l’autre, les élèves s’interrogent sur le monde qui les entoure. Enseignement sur le monde du vivant, sur l’espace et le temps sont associés à l’étude d’un album d’Antony Browne et complétés par un travail musical et aboutissent à la réalisation d’une courte pièce chorégraphique. Un cahier-mémoire permet à chaque élève de garder une trace des œuvres étudiées, des spectacles Juste Ciel, La Maison, The Alwin Nikolais Centennial Show, et des ateliers chorégraphiques.

●● Élancourt

●● Maurepas

L’élève danseur, compositeur et spectateur est au centre de ce projet axé sur la découverte de l’autre. Danser et gérer l’espace comme un lieu de découverte, s’enrichir de cette rencontre et des différences de l’autre pour grandir sont les notions travaillées en atelier avec Dominique Larcher. Trois spectacles viennent compléter cette découverte : Juste ciel, La Maison et The Alwin Nikolais Centennial Show. Les élèves réalisent à cette occasion un blog et montent une chorégraphie collective.

L’idée est de transformer la Commanderie des Templiers, lieu patrimonial, en quartier du Street art, art de la rue. Dans ce cadre, l’artiste Kashink propose la thématique du masque et du portrait pour réaliser une œuvre collective. Une introduction culturelle sur ce sujet précède la réalisation de masques qui doivent être personnels et ludiques. L’installation finale est scénographiée pour participer à la transformation de la cour de la Commanderie.

École élémentaire Les Petits Prés Une classe de CE2 Le Prisme, PAC Danse

École élémentaire Jean Monnet Une classe de CM2 Le Prisme, PAC Danse

École élémentaire Les Bessières Une classe de CE1 Le Prisme, PAC Danse

École primaire de l’Agiot Une classe de CE1 et une de CE2 La Commanderie des Templiers / CASQY, PAC Arts visuels

2012 rencontres

Élancourt 41 ●● Maurepas

École élémentaire La Marnière Une classe de CM2 Le Prisme, PAC Danse

Les élèves découvrent l’art de la danse avec une danseuse. En assistant à La Maison et The Alwin Nikolais Centennial Show, ils développent leur esprit critique et enrichissent leur pratique. Un journal de bord est le témoin de leurs recherches et de leurs découvertes en littérature, en arts visuels et en musique. Leur chorégraphie est présentée dans le cadre de Danse à l’école. ●● Maurepas

Collège Louis Pergaud Classes de 6e, Le Prisme, AA Théâtre

Avec un comédien et une danseuse et réalisatrice, les élèves travaillent sur le voyage et adaptent un épisode de L’Odyssée d’Homère pour le mettre en scène. Ils assistent à trois spectacles qui les sensibilisent aux contraintes de l’espace scénique, et en tiennent compte dans leurs textes avant la mise en voix et la gestuelle. Leur travail est présenté sur scène à la Croisée des Arts. ●● Maurepas

Collège Alexandre-Dumas Une classe de 6e, Ciné 7, PAC Cinéma

La notion de héros est analysée à travers les films Spiderman, Spartacus et Héros malgré lui. Accompagnés par le réalisateur Ricardo Munoz, les élèves s’interrogent sur l’héritage

artistique moderne des figures héroïques antiques et sur la fonction du héros dans la société. Avec le réalisateur Jean-Louis Gonnet, ils produisent un court spécial et participent à un prix de courts-métrages lié au dispositif Collégiens au cinéma. ●● Maurepas

Lycée des Sept Mares Une classe de 2de Cie Théâtre Suivant, PAC Théâtre

Les élèves réfléchissent à une création artistique originale et choisissent des textes au programme mis en scène avec un concert. Guidés par leurs professeurs, Guillaume Saurel, musicien, et Marc Soriano, metteur en scène, ils appréhendent les richesses et les contraintes de cette proposition spécifique. Ils présentent à la Batterie une première étape de leur travail puis leur création définitive. ●● Maurepas

Lycée des Sept Mares Toutes classes, Le Prisme, AA théâtre

Les élèves découvrent les fonctions du rire à travers La Comédie des erreurs, Le Gorille, Pièces détachées, l’Art du rire, pièces classiques et contemporaines, qu’ils exploitent dans un spectacle écrit et mis en scène avec le comédien et metteur en scène Yves Arcaix. Ce projet sur le spectacle vivant élargit leur horizon culturel et artistique. Leur création est présentée à la Croisée des arts.

rencontres 2012

42 Guyancourt ●● Guyancourt

●● Guyancourt

Découvrir l’art de la danse et le mettre en lien avec les arts plastiques, la littérature et la musique développe chez l’enfant l’expression et la relation à l’autre. Les élèves travaillent sur leurs sensations lors d’ateliers menés par Sherry Sable et élaborent une valise du danseur regroupant graphiquement les expériences vécues. Ils assistent à plusieurs spectacles : Barocco, La Maison, Pogo. Leur chorégraphie et une exposition des divers outils réalisés sont présentées au public en fin d’année.

Développer le vivre ensemble et l’esprit d’initiative sont au cœur de ce projet. Le cirque fait découvrir aux élèves le plaisir d’exploiter des sensations corporelles et une habileté nouvelle. Sous la conduite de Laurène Guion, ils apprennent l’importance des règles et le respect à l’égard des capacités de chacun puis travaillent sur une création collective. Lectures et vidéos sur le cirque leur sont présentées pour compléter leur culture. En fin d’année, les classes présentent leurs numéros.

École maternelle Clara Zetkin Une classe de GS Le Prisme, PAC Danse

●● Guyancourt

École élémentaire Jean-Christophe Une classe de CP et une de CE1 ONF – Hamadryade, PAC Sciences

Les élèves découvrent et observent la faune et la flore au fil des saisons et adoptent une démarche d’investigation pour construire leurs connaissances : observation, expérimentation et documentation. Trois sorties dans la forêt domaniale de Port-Royal avec un spécialiste leur permettent de réaliser des croquis et de prendre des notes avant d’entamer un travail de documentation en classe. Leurs travaux sont exposés en fin d’année.

École élémentaire Jean Mermoz Une classe de CP et une de CM1 La Ferme de Bel-Ébat, PAC Cirque

●● Guyancourt

École primaire Jean Lurçat Une classe de CP-CE1, une de CE2 et une CLISS La Ferme de Bel-Ébat, PAC Théâtre

Que pensent les enfants du monde des adultes ? Quel regard ont les seniors sur ces enfants ? Comment trois générations vivent-elles un même événement ? Voici les points de départ du projet de ces classes constituées en partie d’enfants déficients visuels. Cette réflexion sur les liens intergénérationnels travaillée lors d’ateliers pratiques avec Marie-Paule Guillet vise à développer le respect de l’autre et de ses différences. Une représentation à la Ferme de Bel-Ébat clôt le projet.

2012 rencontres

Guyancourt 43 ●● Guyancourt

École élémentaire Malet-Isaac Une classe de CE2 La Ferme de Bel-Ébat, PAC Théâtre

Le projet théâtre permet aux élèves de développer leur capacité d’écoute, de tolérance, d’expressions écrite et orale tout en les initiant à la pratique du spectacle vivant. À partir de la lecture d’Histoires pressées de Bernard Friot, ils choisissent les textes qu’ils mettent en scène. Dialogues et indications scéniques sont imaginés avec l’aide d’une comédienne. Les élèves assistent à des spectacles à la Ferme de Bel-Ébat et y présentent leur travail lors de la semaine des Arts à l’école. ●● Guyancourt

École élémentaire Malet-Isaac Une classe de CM2 La Ferme de Bel-Ébat, PAC Théâtre

Les élèves déploient leur imagination et leur réflexion en travaillant sur l’expression théâtrale et la maîtrise de la langue. Avec la comédienne Nathalie Hanrion, ils étudient le Petit Prince et James et la grosse pêche pour réécrire un dialogue de théâtre qu’ils jouent lors de jeux d’expression. Trois spectacles et une visite dans les coulisses d’une représentation à la Ferme de BelÉbat les aident dans leurs recherches. Lors de la semaine des Arts à l’école, ils présentent leur pièce aux familles.

●● Guyancourt

École élémentaire Francis Poulenc Une classe de CE2 et une de CM2 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Musique

Cette approche du processus de création à travers l’art lyrique est centrée sur Zanaïda et sensibilise les élèves à l’opéra et au théâtre musical. Ils voient également Une Flûte enchantée et La Barbe-Bleue au cours de l’année. C’est dans le cadre d’ateliers théâtre et chant avec des artistes d’Opera Fuoco qu’ils découvrent la richesse des moyens d’expression et d’interprétation. Ils assistent également à un concert pédagogique avant la représentation. ●● Guyancourt

École primaire Georges Politzer Une classe de CM1 Ferme de Bel-Ébat, PAC Cirque

L’art du cirque aujourd’hui est porteur d’une ouverture d’esprit et vecteur de valeurs éducative et citoyenne. Avec l’aide de l’artiste Chris Thiery, les élèves sont initiés à la jonglerie et aux acrobaties tout en s’appuyant sur les notions fondamentales du cirque : la solidarité, le respect de la personne et des règles... La production de numéros associés à une histoire est présentée à la Ferme de BelÉbat dans le cadre de la semaine des Arts à l’école.

rencontres 2012

44 Guyancourt ●● Guyancourt

●● Guyancourt

Avec le label ville d’Arts et d’histoire, le Musée de la ville unit l’art à la ville. À travers huit œuvres d’art publiques, les élèves s’interrogent sur l’influence de l’espace urbain sur la création. Dans les ateliers menés par Valérie Loiseau, artiste, ils s’improvisent eux-mêmes créateurs. Des visites à la fondation Coubertin, au musée Rodin et au musée d’Orsay les sensibilisent à la sculpture. Le travail de création réalisé est exposé sur le parvis du Musée de la Ville.

À travers la découverte des temporalités ayant façonné la ville de Guyancourt, les élèves recomposent leur ville nouvelle. L’artiste Anne-Lise Seusse les initie à un vocabulaire plastique historiquement marqué comme le photomontage et les maquettes. Des déambulations sur des sites proches du collège donnent lieu à la création de saynètes filmées. Concepteurs, réalisateurs puis acteurs dans leur environnement, ils organisent une exposition à l’Onde qui rend compte de ces recherches.

●● Guyancourt

●● Guyancourt

Avec le soutien de Marie Hubert, danseuse, les élèves découvrent l’art de la danse dans sa diversité et ses contraintes. Ils apprennent à exprimer des idées avec un autre langage, celui du corps, du mouvement. Spectateurs, lorsqu’ils assistent à trois spectacles, puis danseurs, ils créent une chorégraphie autour d’un thème choisi, la présentent sur scène au théâtre et au collège, et réalisent des exposés sur ce thème, montrant ainsi sa transversalité.

Travailler sur l’art de l’autoportrait est l’occasion de renouer avec une image valorisante de soi pour les élèves de cette classe. Littérature, écriture et arts plastiques se croisent pour construire des référents culturels et aborder le thème de manière plus ludique. Ils réalisent un recueil de textes avec le poète Jean-Luc Despax et des œuvres plastiques avec Didier Bonnot. Leurs travaux sont exposés à la Maison de la Poésie et au collège.

École élémentaire Robert Desnos Une classe de CM2 Musée de la ville de SQY PAC Arts visuels

Collège Paul Éluard Une classe de 5e La Ferme de Bel-Ébat, PAC Danse

Collège Paul Éluard Tous niveaux Micro-Onde, AA arts plastiques

Collège Les Saules Une classe 5e de SEGPA Maison de la Poésie de SQY PAC Littérature

2012 rencontres

Guyancourt 45 ●● Guyancourt

Lycée de Villaroy Toutes classes La Ferme de Bel-Ébat, AA Théâtre

Engagés dans un travail théâtral sur Brecht, les élèves mettent en scène La Vie de Galilée. Ils assistent à L’Opéra d’un sou ou encore Mère Courage et ses enfants. Aidés par Godefroy Ségal, comédien, ils mettent en scène des extraits présentés à la journée portes ouvertes du lycée, lors de la Semaine des talents. En fin d’année, la pièce est jouée dans des conditions professionnelles. ●● Magny-les-Hameaux

Ecole maternelle Jean-Baptiste Corot Une classe de GS Maison-atelier Foujita PAC Arts visuels

Au lieu de mémoire de M.-A. Guilleminot dédié aux victimes des conflits du XX e siècle répond un livre développé depuis huit ans par les élèves de la commune guidés par un artiste. Leurs productions plastiques constituent ce Livre infini dans lequel sont inscrits les noms des Anciens Combattants. Les élèves participent au 11 novembre et au 8 mai, et ils remettent le Livre infini n°8 cette année.

●● Magny-les-Hameaux

École maternelle Petit Prince Deux classes de PS-GS Maison de l’environnement (MESDD) PAC Sciences

Pour ce projet sur l’eau, les élèves font connaissance avec l’élément sous toutes ses formes, et visitent rivières, châteaux d’eau et stations d’épuration pour compléter leurs apprentissages. Au cours d’ateliers d’arts plastiques, ils créent une fresque illustrant le cycle de l’eau. Enrichie par les tableaux de bord scientifiques des classes, la réalisation est présentée aux familles à la MESDD. ●● Magny-les-Hameaux

École André Gide Une classe de CM1 et une de CM1-CM2 Maison de l’environnement (MESDD) PAC Sciences

Les élèves construisent un lombricomposteur, un refuge à insectes et un jardin aromatique pour découvrir diverses formes de développement durable. Ils apprennent à prendre soin de l’environnement. Lors d’une sortie en forêt, ils observent la faune et la flore en milieu naturel et constatent leur fragilité. Un blog présente les développements du projet.

rencontres 2012

46 Guyancourt ●● Magny-Les-Hameaux

Collège Albert Einstein Classes de 6e et 5e Maison de la Poésie de SQY AA Écriture-lecture

Se découvrir, s’écrire avec ses propres signes, puis se révéler à travers les mots miroirs et calligraphiés sont au cœur de ce projet d’écriture-lecture. Le poète JeanLuc Despax et la calligraphe Farida Bahri guident les élèves dans cette quête de soi et de la lettre. Les œuvres exposées à la journée portes ouvertes sont éditées dans un livret par la Maison de la Poésie. ●● Magny-les-Hameaux

Collège Albert Einstein Classes de 5e et de 4e ACT - La Merise / Le Grenier à Sel AA Cinéma

Les élèves s’initient au langage cinématographique et acquièrent les techniques nécessaires à la réalisation d’un court-métrage. Avec les réalisateurs Martine Robert, Ricardo Munoz et JeanLouis Gonnet, ils découvrent l’écriture, le découpage, le plan de tournage, le montage. Ils élaborent les affiches de leur film projeté dans le cadre de Banlieues’Arts et au collège.

●● Voisins-le-Bretonneux

École élémentaire Sente des Carrières Deux classes de CP-CE1 ACT - La Merise, PAC Théâtre

L’ACT offre aux élèves une occasion unique de découvrir l’univers du théâtre et de la comédie musicale. Ceux-ci assistent à des spectacles au Théâtre. Guidés par une professionnelle du spectacle, ils travaillent sur l’écriture, l’expression, la recherche d’une chorégraphie et la constitution de décors pour réaliser un spectacle présenté en fin d’année. ●● Voisins-le-Bretonneux

École élémentaire du Lac Une classe de CP et une de CE1 Le Grenier à Sel, PAC Arts visuels

Trois sorties au cinéma sensibilisent les élèves à la culture cinématographique et à la découverte de films de genres différents. Puis avec l’aide du réalisateur Nicolas Bellanger, ils s’essaient à la création d’un film d’animation en détournant un conte traditionnel ; l’étude de contes, l’écriture et la mise en images animées aboutissent à une production collective. La projection du film a lieu dans le cadre du festival Banlieues’ Arts.

2012 rencontres

Guyancourt 47 ●● Voisins-le-Bretonneux

École élémentaire publique Sente des Carrières Une classe de CE2 Le Prisme, PAC Danse

Les élèves étudient le thème de l’autre qui, du point de vue de l’enfant, comprend la différence et la coopération. Ces notions sont abordées par la lecture du livre Je suis amoureux d’un tigre réécrit sous forme d’un roman-photo. Les images sont le point de départ du travail chorégraphique avec Vincent Deletang et l’histoire sert de fil conducteur. Parallèlement, la classe assiste à trois spectacles et monte une chorégraphie présentée sur scène. ●● Voisins-le-Bretonneux

École élémentaire de la Grande Île Une classe de CE1-CE2 Médiathèque de Saint-Exupéry PAC Littérature

Les albums de Nathalie Dieterlé sont à l’origine du projet Livre sur le théâtre d’ombres. Dans ces livres, le lecteur est partie prenante des histoires : il manipule une lampe de poche et fait bouger les ombres. Après un travail sur le livre de contes, les ombres chinoises et les découpes en papier, les élèves sont initiés à la technique du théâtre d’ombres. L’auteur-illustrateur intervient pour les aider à la création collective d’un livre qui est présenté sous forme d’un spectacle.

●● Voisins-le-Bretonneux

École élémentaire Bois de la Garenne Une classe de CE2 et une de CM2 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale PAC Musique

Les élèves assistent à Comment ai-je pu tenir là-dedans ?, La Flûte enchantée, adaptation par Peter Brook de l’œuvre de Mozart, et Passione in due, pièce chorégraphique d’après La Passion selon St Mathieu de Bach. Au cours d’ateliers de musique menés par Franck Krawczyk, les élèves découvrent le métier de compositeur, la notion d’adaptation et travaillent l’écoute musicale. Ils expérimentent avec l’artiste le lien entre comédien et musicien. ●● Voisins-le-Bretonneux

École élémentaire de la Grande Île Une classe de CM1 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale PAC Musique

Les élèves sont associés à la création de L’Esprit de l’Érable rouge et autres fables, conte mis en musique par Karol Beffa. Ils assistent à des spectacles associant texte et musique : Le Souffle des marquises, La Maison qui chante et Une Flûte enchantée. Des répétitions avec le chef d’orchestre Jonathan Schiffman complètent le travail mené en classe avec la chef de chœur Caroline Tomba. Ils se produisent aux côtés de l’Orchestre national d’Île-deFrance sur la scène du Théâtre.

rencontres 2012

48 Guyancourt ●● Voisins-le-Bretonneux

École élémentaire du Lac Une classe de CM2 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Musique

Les élèves participent à la création de Jekyll, opéra de Raoul Lay d’après l’œuvre de Stevenson, avec l’ensemble Télémaque et le soutien d’un chœur d’adultes. Ils sont initiés à l’art lyrique dans le cadre d’ateliers animés par la chef de chœur Valérie Josse dans lesquels ils découvrent la relation entre le texte, la musique et les sentiments exprimés. Ils assistent à Une Flûte enchantée, Le Souffle des marquises, L’Esprit de l’Érable rouge. ●● Voisins-Le-Bretonneux

Collège Jean-François Champollion Une classe de 5e Le Prisme, PAC Danse

Le thème de l’autre est exploré dans un langage artistique que les élèves s’approprient par un travail de recherche en ateliers avec Vincent Deletang, chorégraphe. Ils jouent avec l’espace, l’énergie, le rythme. Leur créativité, leur imagination sont sollicitées pour créer un phrasé chorégraphique visant à transmettre des émotions. Ils participent à un atelier du regard et assistent à deux spectacles. Leur création est présentée lors des rencontres Danse à l’école au Prisme.

Le Chesnay ASH1 ●●Bullion Enseignement pré-élémentaire, élémentaire et secondaire HPR Un groupe de soutien pédagogique et une classe de GS-CP La Ferme de Bel-Ébat, PAC Théâtre À partir de livres lus et entendus, les enfants accueillis en structure de soin s’essaient à la réinterprétation et à la production d’écrits pour développer leur expression orale et corporelle. Avec la comédienne Marie-Paule Guillet, ils travaillent sur le corps, la diction et la mise en scène d’objets significatifs : le miroir dans Blanche-Neige, les cailloux dans Le Petit Poucet... Ils assistent à un spectacle à la Ferme de Bel-Ébat puis présentent leur travail à l’hôpital pour la semaine des Arts à l’école.

●●Richebourg Section d’Éducation et d’Enseignement Spécialisé - Institut d’Education Motrice Une classe de CE1-CE2 et une de CM1-CM2 Collectif 12, PAC Théâtre Les projets Théâtre et maîtrise de la langue et Devenir spectateur, proposés pour jeunes handicapés, permettent à Karima El Kharraze, metteuse en scène, et Mbembo, comédienne, d’accompagner les élèves vers la création d’une petite forme théâtrale. Les jeunes retranscrivent leurs improvisations sur le papier avec la metteuse en scène ; la comédienne les guide vers l’interprétation. Ils assistent aux spectacles Le Précepteur du T.O.C. et Sur un Air deux... de la Cie de l’Alambic. Ils présentent leur création à l’IEM en juin.

2012 rencontres

La Celle-Saint-Cloud 49

●●Saint-Cyr-l’École École Spécialisée Ulysse Une classe de CII Château de Versailles, Micro-Onde PAC Arts visuels

●● Le Chesnay

Les élèves de l’unité d’enseignement spécialisé Ulysse, Centre Hospitalier JM Charcot de Saint-Cyr-l’École, réalisent un projet artistique et culturel dans le cadre d’un partenariat entre la Galerie Micro-Onde et le Château de Versailles. Ils découvrent la technique de la céramique et produisent une création artistique sur le thème de la vie quotidienne de Louis XIV et plus particulièrement du Grand Couvert du Roi.

Les élèves réfléchissent au fonctionnement de la société par le prisme de l’étude des comportements alimentaires d’hier et d’aujourd’hui. Des échanges avec des chercheurs de l’INRA Versailles-Grignon, la visite thématique sur le repas à Écouen, celles du Potager de Versailles et de la Ferme de Plaisir-Grignon, permettent de compléter leurs recherches. Ils débattent, confrontent leurs habitudes et les modifient au besoin, puis livrent leurs réflexions dans un journal de bord.

© DR

Collège Charles Péguy Une classe de 5e INRA Versailles-Grignon PAC Environnement

Le Parcours du combattant de la Cie Inhérence avec Jean-Charles Gaume. La Ferme de Bel-Ébat, Guyancourt, novembre 2011.

rencontres 2012

50 Le Mesnil-Saint-Denis (ERDP) ●● Le Mesnil-Saint-Denis

●● La Verrière

La création de l’opéra L’Esprit de l’Érable rouge et autres fables, d’après un conte de Minh Tran Huy, et de deux fables de La Fontaine, a pour objectif d’associer les élèves à un processus de création professionnel. Des répétitions avec le chef d’orchestre Jonathan Schiffman complètent le travail mené en classe avec la chef de chœur Caroline Tomba. Les élèves chantent aux côtés de l’Orchestre national d’Île-deFrance sur la scène du Théâtre.

En les initiant au Street Art, ce projet a pour vocation de sensibiliser les élèves à la découverte d’un langage artistique proche de leur univers quotidien. La rencontre avec l’artiste FKDL, une visite au Musée en herbe pour L’explosion puis une journée de création en constituent le programme. Chaque élève crée son personnage au moyen de collages ; les réalisations de chacun sont regroupées en fresque collective présentée dans la cour de la Commanderie.

École élémentaire Le Bois du Fay Une classe de CM1 et une de CM2 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Musique

●● Le Mesnil-Saint-Denis

Collège Philippe de Champaigne Une classe de 4e Le Scarabée PAC Littérature

Avec l’aide des slameurs de la C ie Uppercut, Damien Noury et Antoine Faure, les élèves s’engagent dans un processus de création au cours duquel ils vont écrire, puis mettre en voix leurs propres textes en vue d’une présentation publique. Il s’agit donc, tant individuellement que collectivement, de trouver sa voix au terme de ce parcours sur la musicalité et le sens du verbe. Les élèves découvrent l’univers du spectacle vivant et accèdent, grâce à la poésie, à une certaine introspection.

École maternelle du Bois de l’Étang Une classe de GS La Commanderie des Templiers / CASQY, PAC Arts visuels

●● La Verrière

École maternelle Parc du Château Deux classes de GS La Commanderie des Templiers / CASQY, PAC Arts visuels

Après avoir découvert les œuvres de l’artiste Kashink à la Commanderie des Templiers, les élèves travaillent sur les utilisations de masques dans divers pays ainsi que les arts primitifs des différents continents. Avec l’artiste, ils créent des masques en utilisant plusieurs techniques et autour de trois notions : couleurs, motifs et expressions du visage. Une exposition de leurs productions a lieu dans le jardin de la Commanderie et dans l’école.

2012 rencontres

Le Mesnil-Saint-Denis (ERDP) 51 ●● La Verrière

École élémentaire du Bois de l’Étang Une classe de CP-CE1 et une de CE1 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale PAC Théâtre

Les élèves abordent le théâtre dans sa relation à la musique par le biais de La Maison qui chante, opéra contemporain. Ils suivent des ateliers de théâtre, de manipulation de marionnettes et de chant menés par Anne-Catherine Chagrot et l’équipe du spectacle qui permettent d’approfondir la découverte de l’œuvre. Ils assistent aux représentations de Comment ai-je pu tenir là-dedans ? et À demi endormi déjà. Une présentation finale avec création de marionnettes est donnée au Théâtre et à l’école. ●● La Verrière

École élémentaire du Bois de l’Étang Une classe de CE2-CM1-CM2 Le Scarabée, PAC Musique

Il s’agit de faire découvrir aux élèves la relation qu’entretient l’écrit avec des arts comme la musique, la poésie, la danse, le chant, et de les amener à travers une certaine démarche à la créativité. Encadrés par David Sire, auteur-compositeurinterprète, ils expérimentent lors d’ateliers l’espace imaginaire de chacun, l’espace collectif du groupe et l’espace scénique de la restitution. Deux spectacles sont prévus au Scarabée.

●● La Verrière

École régionale du 1er degré Une classe de CM1-CM2 Médiathèque Aimé Césaire PAC Littérature

Les élèves découvrent des œuvres littéraires lors de lectures proposées par des comédiens, à la suite desquelles ils discutent et argumentent. C’est l’occasion de leur donner goût à la lecture. Ils choisissent un texte qu’ils mettent en voix ; les rencontres avec les comédiens deviennent des ateliers de lecture à voix haute. Un entraînement à la lecture expressive conduit à une représentation publique au Scarabée. ●● La Verrière

École élémentaire Le Parc du Château Une classe de CM1 et une de CM2 Le Scarabée, PAC Musique

La chanson française est abordée à travers le répertoire d’Olivier Delafosse, artiste connu sous le pseudonyme Oldelaf. Les élèves étudient ses œuvres et celles d’autres artistes tels Nino Ferrer ou Boby Lapointe. Ils travaillent ensuite à l’écriture de paroles avec l’artiste qui intervient aussi pour la mise en musique de leurs productions en élaborant avec eux canons et rythmiques corporelles. En fin d’année, les élèves participent au spectacle du chanteur.

rencontres 2012

52 Le Pecq-Marly ●● Chambourcy

●● Croissy-sur-Seine

Les élèves travaillent tout au long de l’année avec le dramaturge Thomas Cepitelli de la Cie Mabel Octobre. Ensemble, ils réfléchissent autour de l’écriture dramatique sur les thèmes du cliché et du genre, en lien avec le spectacle Corps de femme/Le marteau, puis s’initient au jeu et à la mise en scène écrite. Ils assistent également au Chercheur de traces et à Farben. Ils présentent une restitution de leur travail au Théâtre et au collège.

Le projet s’articule autour de Comment ai-je pu tenir là-dedans ?, La Maison qui chante et Roméo et Juliette. Les élèves découvrent le théâtre dans sa relation à la musique, la danse, les arts visuels. Ils assistent à une répétition publique en amont de la création de La Maison qui chante et prennent part à des ateliers de théâtre, de manipulation de marionnettes et de chant menés par AnneCatherine Chagrot et l’équipe du spectacle. Une présentation finale au Théâtre et à l’école clôt le projet.

Collège André Derain Tous niveaux Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, AA Théâtre

●● Croissy-sur-Seine

École maternelle Jean Moulin Deux classes de GS Villa Savoye, PAC Patrimoine

La visite de la Villa Savoye de Le Corbusier permet aux élèves de poser un regard différent sur leur école, constituée d’un bâtiment des années 60 et d’une extension moderne des années 2000. Avec la chorégraphe Lisiane Michel, ils explorent les espaces de la villa puis ceux de l’école en jouant avec leur corps, la lumière, la matière, la couleur. Ils constituent un carnet culturel et un mur d’images collectif. Une chorégraphie et une exposition sont présentées à la fête de l’école.

École élémentaire Jules Verne Une classe de CP et une de CE1 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Théâtre

●● Le Pecq

École élémentaire Claude Érignac Une classe de CE1-CM2 et une de CE2 Centre culturel Jean Vilar PAC Théâtre

Un travail est mené sur la pratique théâtrale avec Carl Hallak, comédien et metteur en scène. Les élèves rendent compte par écrit des textes lus et entendus, expriment leur point de vue, leurs émotions et assistent aux spectacles Affreux, sales et gentils et Mondes animés. Une visite technique du Centre culturel leur permet de découvrir les métiers du spectacle. Ils réalisent un carnet culturel, une charte du spectateur et présentent un spectacle.

2012 rencontres

Le Pecq-Marly 53 ●● Le Pecq

École élémentaire Général Leclerc Une classe de CLIS3 et une de CM1 Centre culturel Jean Vilar PAC Théâtre

Les élèves utilisent des contes traditionnels pour créer et mettre en scène les leurs en musique. Avec la conteuse Caroline Sire, ils améliorent par des exercices empruntés au théâtre et à la danse l’expression verbale et corporelle. Les spectacles Affreux, sales et gentils, Sage comme un orage et Mondes animés ainsi que la visite du Centre culturel approfondissent leurs connaissances. Leur spectacle, présenté aux élèves de maternelle, permet de transmettre leurs savoirs. ●● Le Pecq

Collège Pierre et Marie Curie Une classe de 6e Conservatoire à rayonnement municipal PAC Musique

Grâce à un partenariat avec le conservatoire et la Cité de la Musique, dont ils visitent le musée, les élèves s’initient de manière ludique à la pratique musicale. Ils assistent à deux concerts, rencontrent des artistes, développent leur culture musicale et élaborent un concert avec Valérie Gallet qui les aide à créer, composer et arranger leur propre conte musical. Au cours de l’année, ils offrent de mini-concerts et, en fin d’année, se produisent à la salle des fêtes du Pecq.

●● Marly-le-Roi

École maternelle P. Ramon Une classe de GS L’Onde, PAC Cirque

Au cours de l’année, des ateliers cirque sont menés avec Claude Saint-Dizier, circassien, pour apprendre l’équilibre, l’adresse, être en harmonie avec l’autre et s’exprimer avec son corps. Ce travail de groupe induit le respect de l’autre. En classe, les élèves dictent à l’enseignant des textes relatifs à cette expérience pour constituer un livre de souvenirs, présenté avec leur spectacle en fin d’année. Une restitution du travail a lieu à la salle communale de Marly-le-Roi en présence des parents. ●● Marly-le-Roi

Collège Louis Lumière Une classe de 5e Centre culturel Jean Vilar PAC Littérature

Les élèves partent à la découverte du Moyen Âge : visites à Paris, Angers… Forts de leurs connaissances historiques, ils se lancent dans l’écriture d’une légende avec le conteur Julien Tauber. Ensuite, celleci est mise en espace au centre culturel. L’implication de l’équipe pédagogique permet d’enrichir la soirée avec des interventions musicales, dansées, et la réalisation d’une frise dans l’esprit « tapisserie de Bayeux ».

rencontres 2012

54 Le Pecq-Marly ●● Marly-Le-Roi

les élèves travaillent à la préparation d’un concert présenté à l’internat d’excellence de Marly.

En relation avec l'atelier sur les microfusées, celui-ci propose aux élèves de travailler sur l’évolution des concentrations en CO2 liée aux activités des hommes. Aidés par des rencontres avec des chercheurs, la qualité de leur travail est valorisée lors de concours et manifestations (Faites de la science…)

●● Noisy-le-Roi

Collège Louis Lumière Classes de la 5e à la 3e CNES, Planète sciences, AST

●● Marly-Le-Roi

Collège Louis Lumière Classes de 4e et 3e Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – CDN, AA théâtre

Le fil rouge de l’atelier est le lien entre les arts, le théâtre et la musique, que les élèves découvrent avec L’Opéra de Quat’sous et Ster City. En ateliers, ils questionnent la création contemporaine, le mélange des genres et expérimentent l’art dramatique. Leur spectacle est présenté au théâtre de l’internat d’excellence de Marly. ●● Marly-Le-Roi

Collège Louis Lumière Tous niveaux (avec élèves du lycée) Orchestre de Paris, AA Musique

Avec le soutien de l’Orchestre de Paris, les élèves pratiquent l’art musical et rencontrent des professionnels. Les élèves de 3e travaillent autour de L’Opéra de Quat’sous en relation avec le CDN, puis tous

École maternelle Pauline Kergomard Deux classes de GS Centre culturel Jean Vilar, PAC Théâtre

Cette initiation aux pratiques théâtrales et à l'art de la marionnette aboutit à une représentation ; les spectacles Nounourserie et Mondes animés sont le support du travail mené. Karine Julien aborde la conception, la fabrication de marionnettes et leur manipulation. Hoa Lan Scremin et Christophe Leblond travaillent avec les élèves sur la sonorisation de scènes et la réalisation d'un album sonore. ●● Noisy-le-Roi

École primaire Jules Verne Une classe de CE1 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Théâtre

Ce projet, articulé autour de l'opéra contemporain La Maison qui chante, sensibilise les élèves à l’art lyrique. Des ateliers de théâtre, de manipulation de marionnettes, et de chant sont menés par Anne-Catherine Chagrot et l’équipe du spectacle. Les élèves assistent à une répétition ouverte en amont de la création ; les spectacles Le Souffle des Marquises et Une Flûte enchantée complètent ce parcours.

2012 rencontres

Le Vésinet 55 ●● Carrières-sur-Seine

●● Le Vésinet

Pour appréhender le théâtre dans sa relation à l’opéra, articulant textes, musique et voix chantées, les élèves découvrent trois spectacles, dont Une Flûte enchantée, qu’ils travaillent particulièrement. Les ateliers menés par le compositeur et pianiste Franck Krawczyk leur permettent de découvrir les moyens d’expression et d’interprétation qui y sont développés. Ils expérimentent le chant et le théâtre ; en ateliers, ils réalisent une interprétation théâtrale et vocale présentée en fin d’année.

L’observation de l’étang de l’Épinoche et de l’Arboretum sensibilise les enfants à différents milieux de vie et à la protection de la biodiversité. Un cycle d’animations avec l’Opie permet de mieux connaître les insectes, de mettre en place des élevages et d’étudier les conditions de développement de ces êtres vivants. Les élèves collectent les déchets organiques pour les recycler dans l’unité de compostage de Montesson afin de produire du compost pour le jardin de l’école.

École élémentaire Maurice Berteaux Une classe de CM1-CM2 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Théâtre

●● Carrières-sur-Seine

Lycée Professionnel Les Pierres vives Toutes classes Théâtre de Sartrouville et des Yvelines - CDN, AA Musique

Autour de deux concerts de jazz d’Érik Truffaz et Youn Sun Nah, et de deux temps forts avec L’Opéra de quat’sous et Langues et lueurs, les élèves travaillent sur les liens entre théâtre et musique en multipliant les rencontres avec des artistes et en assistant à une répétition générale. L’atelier est l’occasion de travailler avec le musicien Louis Sclavis qui guide le groupe dans la préparation d’un concert donné au lycée.

École élémentaire Les Merlettes Une classe de CE2 OPIE et Arboretum de Chevreloup PAC Sciences et techniques

●● Le Vésinet

École élémentaire Les Merlettes Une classe de CM1 Théâtre du Vésinet, PAC Arts visuels

Les élèves découvrent des œuvres cinématographiques et leurs réalisateurs en travaillant sur la lecture d’images, les procédés de tournage et de réalisation. Ils acquièrent des outils d’observation et d’analyse et se forgent une culture de cinéma. En s’inspirant de modèles étudiés avec Sylvain Le Crom, ils rédigent un synopsis et produisent un court-métrage présenté au cinéma Jean Marais.

rencontres 2012

56 Le Vésinet ●● Le Vésinet

●● Le Vésinet

La pièce de théâtre Comment Marie Forte Cuisse réussit à alléger le poids de l’histoire de Natalie Rafal, intervenante du projet, aborde avec humour le thème du Petit Poucet. Les élèves étudient les contes ; ils mènent un travail de réflexion et d’écriture qui conduit à la mise en scène d’une pièce de théâtre et à la réalisation de chansons sur le thème de la pièce. Des ateliers d’expression corporelle, de diction et de chorale permettent de faire progresser les élèves jusqu’au spectacle.

Les élèves découvrent l’univers du jazz par le biais des arts vivants, du chant et une exposition. Ils s’approprient le texte Little Lou de Jean Claverie et en proposent une chorégraphie avec parties chantées et dialoguées. Le comédien et mime Kaki anime l’atelier de création où les élèves réinvestissent leur expérience de spectateurs et leurs découvertes en improvisation. La restitution de leur parcours est présentée au Théâtre du Vésinet.

École élémentaire Pallu Deux classes de CM1 Théâtre du Vésinet, PAC Théâtre

●● Le Vésinet

École élémentaire Pallu Une classe de CM2 Théâtre du Vésinet, PAC Théâtre

Intitulé Humour, jeux de mots, calembours et expressions, ce projet théâtral, d’écriture et d’improvisation est construit autour de l’album de Claude Bourgeyx, Du fil à retordre, et d’œuvres de Queneau, Devos, Lapointe... Dans ces textes, les élèves étudient tout particulièrement le comique basé sur les jeux de mots, le calembour et les expressions. Des ateliers de lecture et d’écriture alimentent le jeu théâtral et aboutissent à la production d’un spectacle.

Collège Le Cèdre Une classe de 6e Théâtre du Vésinet, PAC Danse

●● Le Vésinet

Collège Le Cèdre Une classe de 5e Théâtre du Vésinet, PAC Danse

Les élèves assistent à deux spectacles au théâtre, dont Konnexions. Les arts de la rue tels que Hip Hop, Capoeira et Double Dutch sont à l’honneur, mais aussi le théâtre avec des séquences en anglais. Laura Thomas et des artistes de l’association Jeu 2 Cordes accompagnent les élèves lors d’ateliers. Leur travail est présenté aux journées portes ouvertes du collège, au théâtre et lors du carnaval de la ville.

2012 rencontres

Le Vésinet 57 ●● Le Vésinet

Collège Le Cèdre Une classe de 5e Théâtre du Vésinet, PAC Cirque

Les élèves découvrent les arts du cirque avec quatre spectacles et la gestion des risques inhérents à l’accro branches et l’escalade, activités auxquelles ils s’initient en pleine nature. Un stage sur le cirque complète leur formation. Arts plastiques et musique sont associés à la création pour Tribal Circus, cirque naïf traditionnel africain, présentée en juin. ●● Le Vésinet

Collège Le Cèdre Deux classes de 3e Théâtre du Vésinet, PAC Danse

Les élèves découvrent la danse et intègrent dans une création originale chorégraphiée la langue des signes. En assistant à plusieurs spectacles, leur apprentissage est d’abord celui du regard, puis celui de la danse et de l’expérience artistique collective pour mener à bien leur spectacle visant à sensibiliser au handicap. ●● Le Vésinet

Lycée Alain, une classe de 2de Maison des écrivains et Théâtre du Vésinet, PAC Littérature

Dans le cadre du prix littéraire inter-lycées L’Attrap’Cœur, les élèves s’interrogent sur la représentation de la famille dans la littérature contemporaine à partir de six

romans. Ils rédigent une critique littéraire avec l’aide d’un professionnel, Nils C. Ahl, et présentent aux autres élèves participant au prix une mise en scène élaborée avec un comédien lors d’un spectacle en fin d’année. ●● Le Vésinet

Lycée Alain Une classe de 1re L Maison des écrivains, PAC Littérature

Les élèves abordent la littérature contemporaine au travers de romans, suivent l’actualité littéraire et assistent à l’émission Le Masque et la Plume pour comprendre les enjeux de la critique sur la production et la réception des œuvres. Guidé par Alexis Brocas, critique, ils participent au concours d’écritures critiques de l’académie de Versailles et alimentent un blog sur son site. ●● Montesson

École Paul Éluard Deux classes de CE2 Théâtre du Vésinet, PAC Théâtre

Les élèves découvrent leur école, leur quartier, leur ville. Investir leur environnement leur permet de s’exprimer à travers l’expression corporelle et plastique et enrichit leurs connaissances culturelles. Réalisation d’une chorégraphie, d’un carnet de littérature, exposés sur les animaux et sorties attestent de la globalité de ce projet qui fait intervenir le metteur en scène Jérôme Pisani.

rencontres 2012

58 Les Mureaux ●● Les Mureaux

●● Les Mureaux

La découverte du milieu forestier apporte aux élèves une ouverture scientifique et culturelle. Au cours de promenades dans la forêt de Port-Royal, ils sont invités à s’interroger sur la nature grâce à des phases d’observation, de manipulations et de classification. Ils sont à cette occasion sensibilisés au respect de l’environnement. Un cahier du vivant, un album axé sur le vocabulaire de la faune et de la flore et une exposition attestent de leur travail.

Guillaume Widmann, professionnel de l’édition, et Sophie Laroche, auteur jeunesse, épaulent les élèves dans cette démarche de création et de perfectionnement littéraire. Les enfants découvrent l’édition, ses contraintes, la démarche de l’auteur et de l’illustrateur. À partir d’une œuvre d’art choisie, ils s’essaient à la production et à l’illustration de saynètes et travaillent à la fabrication de leur livre dont l’édition est envisagée pour que chaque élève ait le sien.

École élémentaire Maurice Ravel Deux classes de CP Hamadryade – ONF, PAC Sciences

École élémentaire Jean Zay Deux classes de CM1 Maison des écrivains, PAC Littérature

●● Les Mureaux

© Droits réservés

École élémentaire Marcel Pagnol Deux classes de CM2 École de cirque Méli-Mélo PAC Cirque

Zanaïda de Johann-Christian Bach. Opera Fuoco sous la direction de David Stern, TSQY/Scène nationale, février 2012.

L’histoire du cirque est expliquée aux élèves qui assistent ensuite à un spectacle au festival du cirque des Mureaux. Laurent Seingier et Josselin Rouvillois, circassiens, interviennent en classe. Ils créent ensemble une chorégraphie présentée dans le gymnase en fin d’année. Une exposition constituée d’un reportage photos et des productions des classes est réalisée en parallèle.

2012 rencontres

Les Mureaux 59 ●● Les Mureaux

●● Les Mureaux

Pour la seconde année consécutive, les élèves poursuivent leur découverte de l’univers artistique de l’Opéra par des visites et des rencontres avec des artistes et des techniciens dont ils réalisent les interviews. Cet enrichissement leur permet d’élaborer l’écriture et la mise en scène d’un spectacle mêlant chant, théâtre et danse. Des exposés retracent leur parcours.

« Atmosphère, atmosphère… » Les élèves abordent sérieusement cette notion en privilégiant la démarche expérimentale. Conseillés par un scientifique, ils construisent un ballon à partir d’un cahier des charges en respectant ses contraintes et en appliquant certaines notions de physique telles que la masse volumique ou le principe de l’inertie. Ils mettent en œuvre des expériences. Chaque groupe présente l’avancée des recherches dans un carnet de bord mis en ligne.

Collège Jules Verne Une classe de 4e Opéra de Paris, PAC Théâtre

●● Les Mureaux

Lycée François Villon Une classe de 2de Médiathèque des Mureaux PAC Littérature

Luis Mizon, poète et écrivain, aide les élèves à approfondir leurs connaissances linguistiques en espagnol et les guide dans l’élaboration d’exposés et d’expositions. Leurs connaissances historiques de l’Espagne, de sa culture et de sa société sont renforcées par des spectacles, des visites et des échanges avec d’autres lycéens. Le projet artistique prépare les élèves à un enseignement de littérature hispanique en espagnol, renforçant la filière littéraire du lycée.

Lycée François Villon Classes de 2de Planète science, Cnes, AST

●● Les Mureaux

Lycée François Villon Tous niveaux Planète Sciences, Cnes, EADS Astrium AST

L’atelier a une vocation scientifique et littéraire. Les élèves adoptent une démarche scientifique pour construire une micro-fusée, du tâtonnement initial aux tests, en passant par la théorie pour améliorer les performances et expliquer des principes physiques et des notions de chimie. Ils confrontent leurs découvertes à la réalité en rencontrant des ingénieurs d’EADS. Les élèves partagent leurs recherches sur des blogs et des sites.

rencontres 2012

60 Mantes-la-Jolie 1 ●● Mantes-la-Jolie

●● Mantes-la-Jolie

Les couleurs, premiers repères des enfants pour structurer le monde, sont au cœur du projet. Avec Solange Renard, plasticienne, et après avoir observé les coloris du plumage des oiseaux, les élèves imaginent leurs propres volatiles qu’ils présentent sous forme de mobiles sous la verrière de l’école. Ils s’inspirent des travaux de l’Op Art, art optique, et réalisent des formes symboliques plutôt que de simples reproductions. Cette initiation à l’abstraction élargit leur vision de l’art contemporain.

Autour de la thématique Soudain demain... proposée par le Théâtre, les élèves s’ouvrent à l’expression artistique de la danse. Avec Maï Scremin, ils développent leur motricité, leur sensibilité et leur capacité de création. L’accès aux spectacles Un Léger penchant au Vertige, L’Odyssée de Rick le Cube ou Manoviva leur offre un regard critique sur le monde culturel extérieur à l’école. Les enfants produisent une chorégraphie collective présentée au festival des Ateliers.

●● Mantes-la-Jolie

●● Mantes-la-Jolie

École maternelle Les Myosotis Une classe de GS Collectif 12, PAC Arts visuels

École primaire Uderzo Une classe de GS Collectif 12, PAC Danse

Après avoir travaillé sur les rondes et les jeux chantés en début d’année, les élèves assistent à Un léger penchant au vertige, un spectacle de danse contemporaine de la Cie Retouramont. Aurélie Berland, danseuse, les accompagne dans la pratique de la danse comme moyen d ’ e x p re s s i o n . I l s e x p l o re n t a i n s i corporellement le champ des émotions. Sur le thème du potager, les enfants créent un langage chorégraphique et dansent au Collectif 12 pour présenter leur travail pendant le festival des Ateliers.

École Mme de Sévigné Une classe de CM1 Théâtre du Mantois - La Nacelle PAC Danse

École élémentaire J. J. Rousseau Une classe de CM1 École élémentaire Gabrielle Colette Une classe de CM1-CM2 Musée de l’Hôtel Dieu PAC Patrimoine

Guidés par une conférencière nationale, chargée des publics au musée, les élèves découvrent l’art et le patrimoine local, du quartier à la commune. À l’issue de visites en ville, au Centre Pompidou et au Musée des Arts décoratifs, et de leurs recherches, ils réalisent des productions plastiques et visuelles dont une installation dans la ville, une maquette du quartier idéal et un diaporama retraçant leur démarche d’investigation.

2012 rencontres

Mantes-la-Jolie 1 61 ●● Mantes-la-Jolie

Collège Georges Clémenceau Une classe de 3e Théâtre du Mantois - La Nacelle PAC Théâtre

En lien avec le thème de l’Avenir proposé par le Théâtre, les élèves écrivent et mettent en voix des textes, avec Tidianes Sy pour l’écriture et Philippe GiaiMiniet pour le théâtre, répondant à la problématique : « Comment mes parents imaginent un meilleur avenir pour moi ? ». Ils assistent à Tous les Mots du Monde, Monsieur/Monsieur, Un léger penchant au Vertige et présentent leur travail en lever de rideau d’un spectacle du festival les Francos puis sous forme définitive au festival des Ateliers. ●● Mantes-la-Jolie

Collège André Chénier Toutes les classes Théâtre du Mantois - La Nacelle AA Théâtre

Grâce à la pratique de l’expression dramatique, les élèves travaillent sur la maîtrise du corps dans l’espace et la mise en voix pour appréhender le regard de l’autre. Ils découvrent des textes classiques et modernes et le spectacle Alaska For Ever. Guidés par Thierry Le Gall, comédien, ils préparent un spectacle présenté lors du festival des Ateliers et participent au film reportage réalisé. Ils notent l’évolution de leurs réflexions dans un carnet de bord.

●● Mantes-la-Jolie

Lycée Saint-Exupéry Une classe de 2de Collectif 12, PAC Arts plastiques

Philippe Niorthe, plasticien, initie les élèves à la photographie dont ils découvrent les techniques spécifiques, les cadrages, la mise en perspective du sujet... À la manière d’un journaliste, ils posent leur regard sur les lycéens, sur leur comportement quotidien, leurs relations, captent des attitudes et des situations propres à leur génération. Ils les analysent et rejouent les scènes observées pour en tirer quelques clichés artistiques, témoins de leur temps. ●● Mantes-la-Jolie

Lycée Jean Rostand Une classe de 2de Collectif 12, PAC Théâtre

Les élèves s’interrogent sur des représentations artistiques de la violence et les confrontent à celle qui leur est plus familière dans des films contemporains avant de voir, au Collectif 12, Brûle ! du Groupe Krivitch et Le Précepteur du T.O.C. Avec Tchili, comédien, ils réalisent un film à partir de Titus Andronicus de Shakespeare, tourné dans un cadre contemporain et projeté au Collectif 12, en intégrant les contraintes sociales, historiques et techniques qu’induisent ces représentations.

rencontres 2012

62 Mantes-la-Jolie 1 ●● Mantes-la-Jolie

Lycée Jean Rostand Deux classes de 2de Blues-sur-Seine, PAC Musiqu

Lycée Jean Rostand Toutes classes Colors 78 et l’Hospice Saint-Charles de Rosny-sur-Seine, AA Design

Les élèves travaillent à la réalisation d’une fresque, dans la cour du lycée, servant de décor pour le film réalisé par leurs camarades de la classe à PAC cinéma. Ils utilisent le graff comme moyen d’expression et, guidés par un graffeur, questionnent la création artistique soumise à des contraintes spatiales et envisagent leur création comme un moyen d’ouverture et d’échange entre le lycée et son environnement urbain et artistique. Spectacles et expositions complètent leur formation.

© Jérôme Imard

Les élèves composent le générique du film réalisé par leurs camarades de la classe à PAC cinéma. Deux conférences, l’une sur l’histoire des musiques afro-américaines menée par Gaby Bizien, l’autre intitulée Musique et cinéma durant le festival Blues-sur-Seine, des rencontres et un cinéconcert leur permettent d’appréhender la complémentarité des images et du son pour créer des émotions. Ils travaillent avec Arnaud Vandevoorde et Thierry Fournier sur ce projet.

●● Mantes-la-Jolie

Conte du Ki Mo No, Théâtre du Mantois- La Nacelle d’Aubergenville/Festival Les Francos, avril 2012

2012 rencontres

Mantes-la-Jolie 2 63 ●●Freneuse École maternelle Langevin Wallon Une classe de GS Théâtre du Mantois – La Nacelle PAC Théâtre La thématique Soudain demain... proposée par le Théâtre invite les élèves à s’intéresser aux personnages récurrents des contes classiques. Des activités de langage sont développées par Maï Scremin et MarieLaure Spéri avec des marionnettes et des jeux de langue. Les élèves assistent à trois spectacles et présentent leur travail au festival des Ateliers.

●●Freneuse École élémentaire Paul Éluard Deux classes de CP Méli-Mélo, PAC Cirque Les élèves découvrent les arts du cirque, de la jonglerie au jeu clownesque. Ce travail collectif avec Laurent Seingier développe la confiance en soi et en l’autre. Un spectacle créé sur la thématique de la ville et de la campagne est joué dans l’école au terme de cette aventure. Les enfants assistent enfin à une représentation de la Cie Méli-Mélo.

●●Magnanville Collège George Sand Une classe de 6e Théâtre du Mantois - La Nacelle PAC Théâtre Les élèves découvrent l’évolution des codes du théâtre depuis l’Antiquité et l’espace scénique en visitant plusieurs

théâtres. Ils assistent à La Barbe Bleue, 20 000 Lieues sous les Mers et La Guerre de Troie... en moins de 2. Avec Thierry Le Gall, comédien, ils travaillent la voix et la gestuelle. Ils élaborent des décors pour le spectacle de fin d’année et participent au festival des Ateliers.

●●Magnanville Lycée Léopold Sédar Senghor Une classe de CAP 2e année Maison de la poésie de SQY / Théâtre du Mantois - La Nacelle PAC Littérature Les élèves créent, avec un poète, un recueil de poèmes publiés sur un blog littéraire puis lus et mis en espace au Théâtre lors d’une scène ouverte. Ils animent une borne du chemin des poètes de Fontenay-Mauvoisin. La poésie s’inscrit dans la culture du lycée avec l’action d’une Brigade d’Intervention Poétique.

●●Magnanville Lycée Léopold Sédar Senghor Une classe de 2de Théâtre du Mantois - La Nacelle PAC Théâtre Avec le metteur en scène Francois Leonarte, les élèves découvrent Bérénice de Racine en assistant à l’élaboration de sa mise en scène. Ils participent aux représentations programmées lors du festival Les Francos au Colombier et au festival des Ateliers. Ils assistent également à trois spectacles au Théâtre.

rencontres 2012

64 Mantes-la-Jolie 2 ●●Magnanville Lycée Léopold Sédar Senghor Une classe de 1re Musée de l’Hôtel Dieu PAC Patrimoine Littérature et photographie développent la sensibilité des élèves et leur ouverture culturelle au patrimoine de Paris. Avec une conférencière et un photographe, ils affinent leur regard pour mieux comprendre les débats contemporains sur les arts visuels. Des visites à Giverny, au musée d’Orsay, à l’Hôtel-Dieu complètent leur découverte. Ils élaborent un texte et un montage photographique sur Paris.

●●Magnanville Lycée Léopold Sédar Senghor Deux classes de 1re Théâtre du Mantois - La Nacelle / Maison de la Poésie de SQY PAC Littérature Vivre la poésie aujourd’hui est le projet de ces élèves qui participent à la création et à l’animation d’une borne sur le chemin des poètes de Fontenay-Mauvoisin. Une action menée par une Brigade d’Intervention Poétique au Printemps des poètes permet échanges et partage. Leur recueil de poèmes, élaboré avec un poète, est présenté sur un blog littéraire, dans une exposition au CDI et au Théâtre.

●●Magnanville Lycée Léopold Senghor Une classe de 1re du lycée général Une classe de CAP Coiffure Maison de la Poésie de SQY PAC Littérature Les élèves bénéficient d’ateliers d’écriture animés par Pascale Petit, assistent à une lecture-rencontre publique avec cette auteure et Jean-Claude Touzeil et rencontrent les poètes Maram Al Masri et Bruno Doucey. Mario Urbanet leur présente Mur de Sable, brûlures d’Algérie. Au CRD de Mantes en Yvelines, ils assistent à Soleils, à rebours de la poésie d’Algérie, lecture-spectacle de l’écrivaine algérienne Samira Negrouche. Un livret des poèmes écrits par les élèves est édité par la MDLP et leur est remis à La Nacelle dans le cadre du festival des Ateliers.

●●Perdreauville École publique primaire Une classe de CE2-CM1 et une classe de CM1-CM2 Maison de la Poésie de SQY PAC Littérature Lire, mémoriser et écrire la poésie contemporaine constituent le cœur de ce projet. Les élèves bénéficient d’ateliers d’écriture poétique menés par le poète Jean-Claude Touzeil. Les deux classes préparent la Ronde des Poètes, inaugurée à l’Arboretum du Fief Saint-Gilles, dans le cadre du festival Poés’Yvelines. La Maison de la Poésie réalise un livret gardant trace de poèmes écrits par les élèves.

2012 rencontres

Mantes-la-Ville 65 ●● Limay

Collège Albert Thierry Tous les niveaux L’Apostrophe / Scène nationale AA Théâtre

Grâce à la rencontre avec le comédien Alain Carnat et à la fréquentation régulière du Théâtre, les élèves ouvrent leur horizon culturel. L’art dramatique facilite l’expression de soi dans ce travail collectif s’appuyant sur des textes du répertoire ou faciles d’accès. Leurs travaux font l’objet d’une représentation à la salle municipale de Limay et aux journées portes ouvertes du collège. ●● Limay

Collège Albert Thierry Deux classes de 3e L’Apostrophe / Scène nationale, Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme PAC Littérature

Le projet théâtral monté par la Cie Avril enchanté, autour des pièces La Pluie de Daniel Keene et En ce temps-là l’amour de Segal, permet un questionnement sur la mémoire et les préoccupations actuelles des élèves, souvent soumis aux préjugés. Des visites au Théâtre, au Mémorial de la Shoah et au Musée les aident à réfléchir sur l’enfermement et la résistance. ●● Limay

Lycée Condorcet Classes de 2de Palais de la Découverte / Cité des sciences / INRA, AST

L’expérimentation, la restitution d’un discours scientifique et la découverte des

métiers de la recherche sont au cœur de cet atelier visant la reconstitution d’une enquête policière. Les élèves se familiarisent avec les méthodes d’investigation pour identifier un suspect et élaborent une scène de crime. Ils exposent la résolution de l’enquête en guidant les visiteurs dans un jeu de piste lors des portes ouvertes du lycée. ●● Limay

Collège Albert Thierry Une classe de 3e CAC Georges Brassens, PAC Musique

Conférences, Le Fugitif en ciné-concert avec Pierre Fablet à la guitare, rencontres musicales et visites d’expositions rythment e la découverte du blues abordé lors du 13 festival Blues-sur-Seine. Des lectures et un travail d’écriture permettent aux élèves de poser des mots sur les émotions suscitées par ce genre musical. Des poèmes, des collages et leurs recherches sont exposés. ●● Mantes-la-Ville

Collège La Vaucouleurs Une classe de 6e Théâtre des Oiseaux, PAC Théâtre

Les élèves assistent à trois spectacles dans des lieux différents puis ils découvrent l’art dramatique, ses contraintes et ses enjeux grâce à Bernard Martin, metteur en scène, et Nathalie Carion, comédienne. Confiance en soi, gestion du groupe et respect du regard de l’autre sont développés dans un travail collectif qui aboutit à une création présentée sur la scène et au collège.

rencontres 2012

66 Mantes-la-Ville ●● Mantes-la-Ville

●● Mantes-la-Ville

Les élèves expérimentent la danse comme moyen d’expression et la font dialoguer avec des lectures et créations poétiques anglophones. Anna Mortley, danseuse et chorégraphe, les aide dans ce va-et-vient artistique centré sur cette langue et qui entre en résonance avec l’expression corporelle. Ils voient également le spectacle de la Cie Black Blanc Beur, Chroniques du périmètre, et présentent la chorégraphie accompagnant leurs poèmes au Collectif 12 et au collège.

La thématique Soudain demain... proposée par le Théâtre permet un travail autour de la gestuelle, du placement de la voix, de l’expression des sentiments pour améliorer l’écoute, la confiance, l’engagement et l’imaginaire. Outre cette pratique théâtrale avec Thierry Le Gall, les élèves se forment aussi en tant que spectateurs en assistant à trois spectacles du Théâtre. Ils présentent leur travail sous forme définitive lors du festival des Ateliers.

●● Mantes-la-Ville

●● Rosny-sur-Seine

À travers deux projections de cinéma, la peinture et la littérature, et lors de visites à Orsay et au Louvre, les élèves découvrent le Londres social, gothique, british, et la monarchie. Avec le réalisateur Thomas Gayrard, ils s’initient aux techniques cinématographiques pour tourner un courtmétrage pendant leur voyage scolaire à Londres et réfléchir sur la représentation d’un lieu. Ils participent en fin d’année à la journée Une année de cinéma dans le cadre du dispositif Collégiens au cinéma.

Les élèves s’initient à la pratique théâtrale autour d’un texte d’Hanock Levin. Accompagnés par deux comédiennes, ils expérimentent la mise en espace, le placement de la voix et le travail collectif. Ils assistent à deux spectacles au Collectif 12 : le Précepteur du T.O.C. dont ils rencontrent la metteur en scène, et Tous les mots du monde, de la Cie Arnika. Leur travail est présenté au Collectif 12 et au collège.

Collège Les Plaisances Une classe de 5e Collectif 12, PAC Danse

Collège Les Plaisances Deux classes de 4e Ciné 7, PAC Cinéma

Collège Les Plaisances Toutes classes Théâtre du Mantois - La Nacelle AA Théâtre

Collège Sully Classes de 4e et 3e Collectif 12, AA Théâtre

2012 rencontres

Meulan 67 ●● Meulan

●● Meulan

Avec l’enseignante, la danseuse chorégraphe Anna Mortley aide les élèves à trouver une correspondance entre les sentiments, les couleurs et les mouvements de la danse. Parallèlement, ils travaillent en arts visuels à partir d’albums de littérature jeunesse, de tableaux d’artistes et assistent à des spectacles de danse contemporaine : Du sirop dans l’eau du Groupe Noces et Un léger penchant au vertige de la C ie Retouramont. En fin d’année, ils présentent le spectacle imaginé au Collectif 12.

Le projet prolonge celui de l’an passé grâce au programme Dix mois d’école et d’opéra. Les élèves poursuivent leur découverte de l’art lyrique à travers quatre spectacles à Bastille, des visites et des rencontres de techniciens et d’artistes. Ils réfléchissent cette année à la transmission scénarisée et théâtralisée de mythes, pour transmettre à leur tour leur expérience dans un décor créé par eux-mêmes, devant différents publics à l’école et au collège.

École maternelle des Bois Deux classes de GS Collectif 12, PAC Danse

Collège Henry IV SEGPA Opéra national de Paris, PAC Théâtre

●● Gaillon-sur-Montcient

Collège de La Montcient Deux classes de 6e Théâtre du Mantois - La Nacelle PAC Théâtre

© Jean-Marc Lobbé

Soudain demain... Cette thématique proposée par le Théâtre comme une interrogation sur le futur sert de base au travail de l’année pour les classes guidées par Maï Scremin et Marie-Laure Spéri. « Comment voit-on l’avenir quand on est ado ? » En partant de textes et des spectacles 20 000 Lieues sous les mers et Le Dompteur de Sonimaux, ils essaient de faire le tour de la question pour livrer, lors du festival des Ateliers, une forme de théâtre novatrice en révélant leurs aspirations pour demain. L'Opéra de quat'sous, mise en scène de Laurent Fréchuret. Théâtre de Sartrouville et des Yvelines/CDN, octobre 2011 puis TSQY/Scène nationale, janvier 2012.

rencontres 2012

68 Montigny-le-Bretonneux ●● Montigny-le-Bretonneux

●● Montigny-le-Bretonneux

Répèrtwar Avan-van , Pléiades et Tropismes sont trois spectacles qui sensibilisent les élèves aux musiques du monde tout en liant la musique à la danse. Au cours d’ateliers menés par le chanteur Dédé Saint-Prix, les enfants travaillent sur la voix et sur des rythmes qu'ils jouent ensemble à l'aide d'objets détournés. Ils présentent leur travail au Théâtre en fin d’année.

Les élèves partent à la découverte des parcs et jardins des Yvelines. Dans un premier temps, ils se rendent aux Archives départementales pour se documenter sur le sujet, puis ils visitent différents lieux Versailles, Thoiry, Breteuil - pour mieux comprendre leurs réalisations. Lors de ces sorties, ils prennent des notes, font des croquis et des photographies. Un carnet de bord retrace leur démarche et l’exposition de leurs travaux est proposée au sein de l’école et aux Archives départementales.

École élémentaire Paul Fort Une classe de CE1 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale PAC Musique

●● Montigny-le-Bretonneux

École élémentaire Jules Verne Une classe de CM1 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale PAC Musique

À travers L’Esprit de l’Érable rouge et autres fables mis en musique par le compositeur Karol Beffa, les élèves sont associés à un processus de création professionnel. Un travail autour de la voix et du chant est mené en classe sous la direction de Caroline Tomba, chef de chœur, et les répétitions se font avec l’Orchestre national d’Île-de-France. Lors de la représentation au Théâtre, les élèves sont de véritables choristes aux côtés des musiciens professionnels.

École élémentaire Alexandre Dumas Une classe de CM1 et une de CM2 Archives départementales des Yvelines PAC Patrimoine

●● Montigny-le-Bretonneux

École élémentaire F. Mansart Une classe de CM2 Archives départementales des Yvelines PAC Patrimoine

Les élèves découvrent les parcs et jardins des Yvelines en étudiant documents d’archives et questionnaires consultés aux Archives départementales. Puis ils se rendent au Château de Versailles, dans les jardins de Chaumont-sur-Loire ou encore ceux de Villandry. Lors de ces sorties, ils dessinent, écrivent, photographient et filment les lieux pour en comprendre la réalisation. Ils produisent un dépliant, un CD-rom et une exposition au sein de l’école et aux Archives départementales.

2012 rencontres

Montigny-le-Bretonneux 69 ●● Montigny-le-Bretonneux

École élémentaire Jules Verne Une classe de CM2 École élémentaire Le Poirier St Martin Une classe de CM2 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Musique

Il s’agit de sensibiliser les élèves à l’art lyrique et de les associer à la création de l’opérette Le Mikado de Gilbert et Sullivan. Aux côtés des musiciens et chanteurs professionnels d’Opera Fuoco et de leur chef David Stern, les élèves deviennent des chanteurs et comédiens à part entière. Une préparation intensive est menée tout au long de l’année : travail en classe, ateliers de pratique vocale et théâtrale, répétitions. L’aboutissement du projet est la représentation publique du Mikado.

●● Montigny-Le-Bretonneux

Collège Les Prés Une classe de 6e Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Musique

Danse, théâtre et musique s’entremêlent dans des créations originales auxquelles assistent les élèves : Héros ordinaires, Pléiades et Une Flûte enchantée autour de laquelle des ateliers sont animés par des artistes pour que les élèves expérimentent et s’approprient les arts dramatique et lyrique et créent une comédie musicale. Une visite du Théâtre les aide à appréhender les contraintes de l’espace scénique. Leur création est présentée en fin d’année au sein du collège.

●● Montigny-Le-Bretonneux ●● Montigny-Le-Bretonneux

Collège Les Prés Une classe de 6e Musée départemental Maurice Denis PAC Arts plastiques

Analyses scientifiques et quête esthétique se croisent et aboutissent à une création commune : le jardin du vent, mêlant réel et imaginaire autour de thèmes comme l’équilibre, le mouvement, l’éphémère. Les observations en milieu naturel et au musée font naître des productions artistiques visuelles et des modélisations en SVT (lecture de paysage, jardins de poche...) présentées dans diverses expositions qui permettent une approche sensorielle du développement durable.

Collège de La Couldre Classes de la 6e à la 4e Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, AA Théâtre

Les élèves découvrent la création dramatique contemporaine par le biais de plusieurs spectacles : Corps de femme/Le marteau, Octopus, La Barbe bleue et L’Esprit de l’Érable rouge. Leur approche du théâtre est critique et pratique ; les ateliers menés par Cristèle Alves Meira, comédienne, leur permettent d’appréhender le processus de création tandis que les spectacles exercent leur regard critique. Leur travail fait l’objet d’une présentation au Théâtre en fin d’année.

rencontres 2012

70 Montigny-le-Bretonneux ●● Montigny-Le-Bretonneux

●● Montigny-Le-Bretonneux

Le théâtre documentaire permet aux élèves de réfléchir sur une mise en œuvre particulière de la dramaturgie les plaçant au cœur des éléments constitutifs du théâtre : la forme s’invente pour s’adapter au propos. En atelier, avec Thomas Cepitelli, dramaturge, les élèves appréhendent de manière sensible et ludique les outils d’expression de l’acteur qu’ils enrichissent grâce à des spectacles et des rencontres. Ils présentent leur travail sur la scène du Théâtre en fin d’année.

Les élèves appréhendent le spectacle vivant par le biais de plusieurs disciplines de l’art circassien auxquelles ils s’initient. Ils en apprécient, avec un regard critique exercé, l’habileté et la précision, grâce à trois spectacles qui leur font découvrir le nouveau cirque. Avec des artistes de l’association Méli-Mélo, ils préparent une présentation au Théâtre. Ils tiennent un carnet de bord et constituent un dossier avec les analyses des spectacles.

●● Montigny-Le Bretonneux

●● Montigny-le-Bretonneux

À travers trois œuvres, L’Opéra de Quat’sous, Corps de femme et Farben, les élèves accèdent à des créations contemporaines et se forgent une culture théâtrale mêlant la réflexion et la pratique, autour du thème « le théâtre, miroir de la société ». Ils rencontrent les équipes artistiques et peuvent appréhender le processus de création. Les élèves expérimentent également l’art dramatique en ateliers. Ils s’exercent à l’écriture critique par des productions variées qui témoignent de leurs parcours.

Auf die Bühne, fertig, los ! Rencontres, recherches à l’Institut Goethe et travail théâtral sur des textes d’auteurs germanophones préparent les élèves à la rencontre théâtrale académique sur le thème des contes. Avec Isabella Keiser et Laurence Cohen, ils mettent en espace et en voix le texte qu’ils ont écrit. Une représentation est donnée lors de la rencontre avec l’établissement partenaire en Allemagne, et une autre est présentée dans un établissement du secteur.

Collège Les Prés Classes de la 5e à la 3e Théâtre de Saint-Quentin en Yvelines / Scène nationale, AA Théâtre

Collège Les Prés Une classe de 3e Théâtre de Saint-Quentin en Yvelines / Scène nationale, PAC Théâtre

Collège de La Couldre Une classe de 3e Théâtre de Saint-Quentin en Yvelines / Scène nationale PAC Cirque

Lycée Émilie de Breteuil Une classe de 2de La compagnie à Bulles PAC Théâtre

2012 rencontres

Montigny-le-Bretonneux 71 ●● Montigny-Le-Bretonneux

●● Montigny-Le-Bretonneux

Une programmation riche permet aux élèves une solide formation en tant que spectateurs. Les spectacles croisent la littérature et l’urbanisme pour engager une réflexion esthétique, philosophique et sociologique sur l’autre, rejoignant la pratique de la danse en ateliers qui induit un regard respectueux sur autrui et une réflexion sur la place du corps dans l’espace. Une chorégraphie élaborée avec Rodolphe Fouillot est présentée au Prisme.

En liaison avec la résidence des artistes de la Cie Théâtre suivant, les élèves découvrent les écritures théâtrales contemporaines. Ils assistent à trois spectacles et rencontrent les équipes artistiques. Trois groupes travaillent sur différents manuscrits qu’ils s’approprient pour les mettre en voix, aidés par Marc Soriano, metteur en scène. Ils en font une lecture publique et en proposent une critique argumentée pour choisir celle qui sera présentée à la soirée « Le Grand Bruit ».

Lycée René Descartes Une classe de 2de Le Prisme, PAC Danse

●● Montigny-Le-Bretonneux

Lycée Émilie de Breteuil Une classe de 2de Théâtre de Saint-Quentin en Yvelines / Scène nationale, PAC Théâtre

Les élèves aiguisent leur regard critique sur la société autour d’une œuvre : Le Précepteur mis en scène par Mirabelle Rousseau. Ils travaillent en classe sur cette création, font des propositions de scénographie, puis bénéficient ensuite d’ateliers sur le jeu et la mise en scène et d’un atelier sur la scénographie. Leurs recherches et leurs travaux sont exposés à la journée portes ouvertes. Ils assistent également à Une Flûte enchantée et Farben.

Lycée Émilie de Breteuil Toutes classes La Ferme de Bel-Ébat, AA Théâtre

●● Montigny-Le-Bretonneux

Lycée René Descartes Toutes classes Observatoire de Meudon, AST

Les élèves font des observations astronomiques et visitent l’observatoire. Ils photographient la station spatiale internationale et l’étudient de manière à préparer le temps fort de ce projet : un entretien de deux heures pendant lequel ils posent des questions en anglais à un astronaute radioamateur à bord de la station. Les communications radio sont assurées par des radioamateurs avec une station émettrice-réceptrice locale. Les travaux sont présentés à la Fête de la science au lycée.

rencontres 2012

72 Plaisir ●● Les Clayes-sous-Bois

●● Plaisir

Prendre plaisir à danser, partager une création à plusieurs et accéder à une culture artistique sont les enjeux de ce projet monté autour du thème de l’autre. L’élève est d’abord élève-danseur et élèvechorégraphe, lors d’ateliers menés par Blandine Minot, où il travaille la gestuelle et la mise en scène. Puis il devient élèvespectateur en assistant à deux spectacles de la Cie Myriam Dooge et Ririe-Woodbury Dance Company. Une chorégraphie est présentée dans le cadre des 13 e rencontres Danse à l’école.

Avec Sherry Sable, les élèves découvrent l’art de la danse et expérimentent des processus de composition issus de son histoire et son actualité. L’enfant est un élève-danseur qui interprète et s’approprie un vocabulaire chorégraphique, un élèvechorégraphe qui improvise, expérimente, puis un élève-spectateur qui observe, analyse et critique. Le travail mené en classe et les spectacles Juste Ciel, Barocco et La Maison les aident à créer une chorégraphie présentée lors des 13e rencontres Danse à l’école.

●● Les Clayes-sous-Bois

●● Plaisir

École élémentaire Henri Prou Une classe de CM Le Prisme, PAC Danse

Collège Anatole France Une classe de 3e Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Musique

Ce projet est axé sur les interactions entre texte et musique. En lien avec I have a dream, le texte de Martin Luther King, les élèves prennent part à des ateliers de composition avec Michel Coury, compositeur, et deux musiciens de l’Orchestre national d’Île-de-France. Ils proposent un lever de rideau au Théâtre, en amont de la représentation publique de I have a dream. Ils assistent également à une répétition, visitent la maison de l’Orchestre à Alfortville et rencontrent Abd Al Malik.

École maternelle Jules Verne Une classe de GS Le Prisme, PAC Danse

École élémentaire Saint-Exupéry Une classe de CM1 Le Prisme, PAC Danse

L’art chorégraphique est mis à l’honneur et permet une transversalité entre les arts et les savoirs de l’école. Les spectacles Juste Ciel, Barocco et La Maison vus au Prisme sont le socle d’expériences mises en pratique par les élèves aux côtés de Blandine Minot qui les guide dans leurs démarches. Ensemble, ils recherchent des propositions pour composer une chorégraphie présentée lors des 13 e rencontres Danse à l’école.

2012 rencontres

Plaisir 73 ●● Plaisir

École élémentaire Jean Moulin Une classe de CM2 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Musique

Les élèves découvrent l’art lyrique, l’opéra et le conte musical avec Le Souffle des Marquises, La Maison qui chante et Une Flûte enchantée. Ils expérimentent le théâtre, le chant et la musique ; Franck Krawczyk, compositeur et pianiste, travaille avec eux les liens entre musique et jeu théâtral. En fin d’année, ils présentent leur travail au sein de l’école et au Théâtre. ●● Plaisir

Collège Blaise Pascal Une classe de 5e Le Prisme, PAC Danse

Lors d’un échange avec le chorégraphe Rodolphe Fouillot, les élèves expérimentent des processus de création issus de l’histoire et de l’actualité de la danse. Deux spectacles et un Atelier du regard leur offrent une ouverture culturelle qu’ils réinvestissent dans une création personnelle pour se produire sur la scène du Prisme lors des rencontres Danse à l’école et la Croisée des arts. ●● Plaisir

Collège Blaise Pascal SEGPA Archives départementales des Yvelines PAC Patrimoine

Les élèves explorent l’antiquité à travers la littérature, la technique et les beaux-arts.

S’ils créent une fresque pérenne placée au collège, le projet les sensibilise surtout à la fragilité du patrimoine et à l’importance de sa conservation. Des visites, des échanges avec des artistes et une médiatrice du patrimoine les guident dans cette démarche citoyenne et créative. ●● Plaisir

Lycée Jean Vilar Une classe de 2de Collectif 12, PAC Théâtre

Les élèves découvrent le fonctionnement d’une salle de spectacles. Ils assistent à Brûle ! du Groupe Krivitch et au Précepteur du T.O.C., tiennent un journal de bord et s’initient au travail de plateau en rencontrant les artistes des pièces qu’ils voient au Collectif. En fin d’année, la classe travaille avec Tchili, comédien, et présente une pièce au lycée et au festival des Ateliers. ●● Plaisir

Lycée Jean Vilar Une classe de 1re Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Théâtre

Les élèves assistent à L’Opéra de Quat’sous, Tartuffe et Une Flûte enchantée et rencontrent au lycée la petite forme itinérante L’Opéra d’un sou et son comédien. Ils travaillent en classe sur les textes des œuvres puis sur les mises en scène proposées par le biais d’exposés et de dossiers. Cristèle Alves Meira mène des ateliers sur la mise en scène, les choix dramaturgiques et le jeu.

rencontres 2012

74 Poissy ●● Feucherolles

●● Poissy

La comédienne et metteur en scène Juliane Corre, de la C ie du Matamore, transpose avec les élèves des scènes issues de tableaux célèbres. L’expression corporelle mêle cirque, danse, acrobaties, chant et musique ; la littérature sert aussi de repère. Les élèves assistent au spectacle mêlant théâtre, musique et cirque Klinke à La Barbacane et proposent, lors d’un spectacle, des tableaux vivants, mêlant œuvres originales et série de créations ludiques.

Dans un premier temps, les collégiens, guidés par le graphiste Pierre Vanni, analysent l’organisation architecturale du site et les « 5 points de l’architecture moderne » que l’architecte met en place : les pilotis, le toit-jardin, le plan libre, la fenêtre en longueur, la façade libre. L’élève est ensuite invité à formaliser de mémoire, en volume et à l’aide de matériaux simples, la Villa Savoye telle qu’il la comprend ou la ressent. Une publication et une exposition parachèvent le projet.

●● Feucherolles

●● Poissy

La lecture de contes merveilleux et la découverte de leur adaptation au théâtre, notamment de La Barbe bleue, Comment ai-je pu tenir là-dedans ? et Une Flûte enchantée, permettent aux élèves de découvrir le spectacle vivant dans sa diversité. Un travail d’écriture est ensuite mené en classe. Des ateliers pratiques avec Cristèle Alves Meira, metteur en scène, les initient au jeu et à la représentation. Des créations plastiques rendent compte de leur expérience.

Autour du thème de l’utopie proposé par la MGI, et à l’occasion de la restauration du pavillon du jardinier de la Villa, les élèves s’engagent dans une réflexion sur la problématique patrimoniale en abordant les techniques de conservation d’un monument. Avec le réalisateur Vincent Voillat, ils s’interrogent sur l’image en mouvement et réalisent un film dont le déshabillage du pavillon du jardinier est le sujet. Au final, ils montent une installation à la Villa, à la MGI et au collège.

Collège Jean Monnet Une classe de 6e La Barbacane, PAC Littérature

Collège Jean Monnet Une classe de 6e Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC théâtre

Collège Le Corbusier Une classe de 5e Cneai, Villa Savoye, PAC Arts visuels

Collège Le Corbusier Classes de 5e, 4e, 3e Villa Savoye, Maison du Geste et de l’Image (Paris), AA Patrimoine

2012 rencontres

Poissy 75 ●● Poissy

Collège Le Corbusier Une classe de 4e Maison de la Poésie de SQY PAC Littérature

Le thème de l’enfance est abordé à travers l’Histoire et la poésie contemporaine. Avec Philippe Müller et Vincent Vernillat, comédiens de la Cie PMVV Le Grain de Sable, les élèves préparent des lectures présentées au collège. Leurs écrits sont édités par la Maison de la poésie et ils participent au prix Poés’Yvelines. Blog et journal de bord retracent leur parcours. ●● Poissy

Collège Jean Jaurès Classes de 3e Association ciné-Achères Pandora AA Cinéma

Amener les élèves à développer leur sens artistique et critique, les initier au langage cinématographique sont les enjeux de cet atelier. Les élèves découvrent trois films sur la représentation de la guerre, puis visitent la cinémathèque française et rencontrent des professionnels. Ils font découvrir leurs réflexions sur l’image lors d’une exposition au collège. ●● Poissy

Collège Jean Jaurès Toutes classes Théâtre du Mantois - La Nacelle AA Théâtre

Le thème de l’avenir proposé par le Théâtre est au cœur de cet atelier : être

un spectateur averti, être un acteur en devenir. Les élèves assistent aux spectacles Les Contes du Ki Mo No et La Botte Secrète de Dom Juan. Accompagnés par la comédienne Maï Scrémin, ils s’approprient des textes et proposent une mise en scène au Théâtre et au collège. ●● Poissy

Lycée Professionnel Adrienne Bolland Une classe de 2de Le Prisme, PAC Design

Avec le soutien de Marie Barbottin, chorégraphe, les élèves questionnent le corps, sa relation à l’espace et aux arts appliqués. Des ateliers-conférences sur le costume au CNCS de Moulin et l’exposition Hussein Chalayan aux Arts Décoratifs leur offrent une base de réflexion dont ils rendent compte dans des dossiers thématiques. Ils présentent un défilé de mode au théâtre de Poissy et une chorégraphie au Prisme. ●● Poissy

Lycée Professionnel Adrienne Bolland Classes de 1re et 2e année CAP Le Prisme, PAC Design

L’approche expérimentale et sémantique du corps comme instrument et sa mise en scène sont les pistes de réflexions et de créations de ce projet. Les élèves assistent à trois spectacles, créent des maquillages, des vêtements, des accessoires pour concevoir un défilé de mode au théâtre de Poissy et une chorégraphie travaillée avec Marie Barbottin, au Prisme.

rencontres 2012

76 Rambouillet ●● Bonnelles

●● Gazeran

Pierre et le loup et le ballet associé font l’objet d’un travail sur la langue, la musique et la danse. Les élèves assistent à trois représentations au Théâtre Le Nickel et participent à des ateliers chorégraphiques menés par la C ie des Ouvreurs de Possibles. L’objectif est d’exprimer par le corps, des sentiments, des images et de développer ses possibilités sensibles et poétiques. Un conte dansé est présenté en fin d’année.

Enseignants et artiste transmettent et expérimentent avec les élèves des processus de création issus de l’histoire ou de l’actualité de la danse. Au fur et à mesure, ils développent la matière transmise par Claire Jenny et la déploient vers d’autres arts. Leur regard est enrichi par la découverte de spectacles au Nickel et au Prisme : Ivre d’équilibre, Ce que le jour doit à la nuit, The Alwin Nikolais Centennial Show. La création d’un travail chorégraphique est présentée au Prisme.

●● Clairefontaine

●● Les Essarts-le-Roi

École élémentaire l’Orangerie Une classe de CP et une de CE1 Le Nickel PAC Ateliers chorégraphiques

École élémentaire Une classe de CE2-CM1 et une classe de CM1-CM2 Le Nickel, PAC Danse

Deux classes expérimentent des ateliers de pratique artistique afin de développer un nouveau langage, celui du corps. Menés par la C ie des Ouvreurs de Possibles, les ateliers abordent d’autres possibilités de vivre ensemble, dans un plus grand respect de soi et de son environnement. Les élèves assistent à trois spectacles, mènent diverses actions artistiques, de la performance aux balades chorégraphiques, et présentent leur travail sur la scène du Théâtre en mai.

École de Gazeran Une classe de CM2 Le Prisme, Le Nickel, PAC Danse

Collège Les Molières Une classe de 3e Le Grand Palais, PAC Arts plastiques

Guidés par des artistes dans des « trajets » traversant des expositions, les élèves s’approprient les lieux qu’ils visitent en réfléchissant au cheminement du corps, à la fonction des lieux découverts, à l’architecture, à la manière de modeler un lieu pour finalement en « habiter » un qu’ils imaginent. Se réappropriant les espaces parcourus, ils rendent compte de leurs visites par la création d’un dispositif spatial personnel.

2012 rencontres

Rambouillet 77 ●● Orcemont

●● Rambouillet

Enseignants et artiste transmettent et expérimentent avec les élèves des processus de création issus de l’histoire ou de l’actualité de la danse. Au fur et à mesure, ils développent la matière transmise par Claire Jenny et la déploient vers d’autres arts. Le regard des enfants est enrichi par la découverte de spectacles au Nickel et au Prisme : Ivre d’équilibre, Ce que le jour doit à la nuit, The Alwin Nikolais Centennial Show. La création d’un travail chorégraphique est présentée au Prisme.

Les élèves participent à des ateliers chorégraphiques menés par la C ie les Ouvreurs de Possibles pour explorer un nouveau langage à travers des mouvements du quotidien. Lors de parcours dansés, ils investissent la ville et entrent en contact avec les résidents d’une maison de retraite, l’idée étant de lier des espaces et des populations éloignées. Ce lien est alimenté par des ateliers parents-enfants au sein de l’école ; une restitution dansée a lieu sur la scène du Théâtre.

École maternelle du Centre Deux classes de GS Le Nickel, PAC Danse

© Justin Nicolas Atmosphere photography

École d’Orcemont Une classe de CM2 Le Prisme, Le Nickel, PAC Danse

Circa, par Yaron Lifschitz et The Circa ensemble. L'Onde de Vélizy-Villacoublay, novembre 2011.

rencontres 2012

78 Rambouillet

●● Rambouillet

École maternelle Les Jardins Deux classes de MS-GS Le Nickel, PAC Danse

Des ateliers de pratique chorégraphique sont menés par la C ie les Ouvreurs de Possibles. À partir de jeux, les enfants prennent conscience de leur « architecture » et de leurs mouvements. Lors d’ateliers, ils entrent en contact avec les autres, et notamment avec des personnes âgées avec lesquelles une correspondance écrite est déjà établie. Le cahier de voyage de la classe permet d’en garder la trace. Trois représentations et une restitution complètent le projet.

●● Rambouillet

Collège Le Rondeau Une classe de 3e Le Nickel, PAC Théâtre

Les élèves latinistes approfondissent leurs connaissances historiques et théâtrales en découvrant le théâtre d’Euripide. Ils visitent le Louvre et le palais Garnier, assistent à trois spectacles dont Les Bacchantes, et rencontrent les comédiens. Ils sont accompagnés par un comédien et un metteur en scène afin de mettre en scène une partie de la pièce. Leur création est présentée au Théâtre. ●● Villiers-Saint-Frédéric

●● Rambouillet

Collège Le Racinay SEGPA Le Nickel, PAC Danse

Delphine Bachacou et Jean-Philippe Costes Muscat, danseurs de la Cie les Ouvreurs de Possibles, initient les élèves à la création d’un univers artistique mêlant la danse et les lettres. Leur chorégraphie liée au thème de la correspondance et de l’échange est présentée dans des écoles, une maison de retraite et au théâtre, favorisant le lien transgénérationnel. Un carnet de voyage relate leur parcours. L’année se clôt par une « foule éclair » au collège.

Lycée Viollet Le Duc Une classe de 2de Le Louvre, PAC Patrimoine

Autour de la problématique « Chef d’œuvre comme spectacle vivant », les élèves exercent leur regard par la fréquentation régulière du Louvre ; trois conférences et un atelier les familiarisent avec ce lieu. Ils réfléchissent sur le processus de création en analysant un tableau, en jouant la scène représentée, puis en imaginant une suite qu’ils jouent. L’œuvre prend ainsi vie… L’ensemble de leurs créations est présenté en fin d’année.

2012 rencontres

Saint-Germain 1 79 ●● Aigremont

●● Saint-Germain-en-Laye

Ce projet associe la littérature et le théâtre afin de proposer aux élèves différentes façons d’aborder un conte. Trois spectacles adaptés de contes leur sont présentés : La Barbe Bleue, Comment ai-je pu tenir là-dedans ? et L’Esprit de l’Érable rouge. Une comédienne les initie à la pratique théâtrale à travers un éveil corporel et des jeux scéniques. Ils présentent leur travail au Théâtre en fin d’année.

À partir des compositions de Claude Debussy, les élèves sont invités à s’exprimer sur scène par le jeu théâtral. Une visite au musée Claude Debussy précède l’intervention de Marie-Silvia Manuel, comédienne. Elle travaille avec eux sur la voix, le corps dans l’espace, l’écoute de l’autre puis les initie à la pratique théâtrale, relayée par des spectacles vus au Théâtre. Chaque élève retrace son parcours dans un carnet culturel. Une représentation de leur mise en scène est prévue pour les parents.

École primaire Une classe de CE2-CM1 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Théâtre

●● Saint-Germain-en-Laye

École élémentaire Schnapper Une classe de CP Théâtre Alexandre Dumas PAC Théâtre

Une visite du Théâtre est le préambule de ce projet qui doit permettre aux élèves de découvrir la pratique théâtrale mais aussi le métier de comédien. Plusieurs spectacles font suite pour élargir le répertoire des enfants : Miche et Drate, Alice au Pays des Merveilles et Charline ne veut pas se laver. Marie-Silvia Manuel, comédienne, propose un travail sur le corps, la voix et l’expression et produit avec les élèves de courtes saynètes qui sont jouées devant les parents.

École primaire Giraud Teulon Une classe de CP et une de CM2 Théâtre Alexandre Dumas PAC Théâtre

●● Saint-Germain-en-Laye

École primaire – Cité scolaire internationale Une classe de CM1 et une de CM2 Théâtre Alexandre Dumas PAC Théâtre

Le projet s’inscrit dans un processus d’intégration des enfants non francophones de la classe de CM2 à travers des activités langagières visant à valoriser la diversité des cultures par le biais de l’art théâtral français. En assistant à plusieurs pièces, les enfants s’interrogent sur le jeu, les textes, les décors et la musique. Ils écrivent et jouent ensuite des saynètes qu’ils présentent lors d’un spectacle aux autres classes et aux parents. Leur démarche est consignée dans un carnet culturel.

rencontres 2012

80 Saint-Germain 1 ●● Saint-Germain-en-Laye

●● Saint-Germain-en-Laye

À travers les percussions, les élèves découvrent des rythmes d’origine africaine ; ils sont invités à chanter, danser et jouer ensemble. Le percussionniste Pascal Bihannic propose des ateliers qui développent la capacité d’écoute et d’attention des enfants. Ce programme permet aux élèves d’élaborer et de participer à une diffusion finale intégrée au spectacle professionnel. Ils ont le plaisir de partager leur travail avec des artistes, leurs camarades et leurs parents.

Que se passe-t-il dans la casserole ? On observe, on questionne les mécanismes physico-chimiques liés à la cuisson. Les élèves manipulent différemment des éléments du quotidien. Des expériences sont réalisées avec Hervé This. L’assiette mène à l’observation de l’infiniment petit : on manie le microscope mais aussi le télescope, pour voir l’infiniment grand avec Alain Descamps. Des visites en laboratoire et cuisine nourrissent les esprits. On se régale d’une exposition.

École élémentaire Schnapper Une classe de CE1 et une de CM2 La Clef PAC Musique

Collège Les Hauts Grillets De la 6e à la 3e CNRS / Observatoire de Meudon / INRA Jouy-en-Josas, AST

●● Saint-Germain-en-Laye

© Cosimo Nirco Nagliocca

Collège Claude Debussy Tous niveaux Cneai, AA Arts plastiques

Suréna de Pierre Corneille, dans une mise en scène de Brigitte Jacques-Wajeman. L'Onde de Vélizy-Villacoublay, février 2012.

Vincent Mesaros, plasticien et infographiste, aide les élèves à construire des images simples. Il s’agit de mettre en avant leur processus de fabrication afin de développer un esprit plus critique chez l’élève. Un jeu d’acteur est conçu de manière à incruster un élément 3D dans la prise de vue réalisée dans l’enceinte du collège. La vidéo engage une réflexion sur une vision poétique ou fictive de l’architecture. Les travaux sont exposés au Cneai et au Salon du cinéma de Taverny.

2012 rencontres

Saint-Germain 1 81 ●● Saint-Germain-en-Laye

Collège Marcel Roby Une classe de 4e Association « Histoire de Jardins » PAC Patrimoine

Par le biais de la thématique des jardins, les élèves se plongent dans une ouverture culturelle riche : jardins symboliques du pouvoir à Versailles, d’un retour à la nature avec Rousseau, des Hespérides, d’Eden… De nombreuses conférences sur Marly, Versailles, Le Trianon, les Buttes-Chaumont enrichissent leurs connaissances. M. Lombardi, conférencier, se déplace au collège. Chaque élève tient un cahier consignant toutes les recherches et les connaissances.

●● Saint-Germain-en-Laye

Lycée International Classes de 1re et Tle CCNE / Agence de biomédecine, AST

Les élèves mènent une réflexion bioéthique et la confrontent au terrain économique et au droit. Ils rencontrent des membres du CCNE et de l’agence de biomédecine, des médecins et des juristes. Ils conduisent des débats publics, écrivent des articles pour l’association des parents d’élèves, réalisent une émission avec Radio-Yvelines et une vidéo pour le site internet du Lycée. Ils présentent un exposé lors des journées de bioéthique du CCNE qui le publie dans son rapport annuel.

●● Saint-Germain-en-Laye

●● Saint-Germain-en-Laye

Les élèves assistent à de nombreux spectacles et effectuent une visite technique du Théâtre. Ils bénéficient d’ateliers de pratique avec des artistes, notamment Catherine Hubeau et Anthony Magnier, et assistent à une répétition de Dom Juan de Molière. Avec Shakespeare notes, ils découvrent les Métamorphoses d’Ovide, Les Amours tragiques de Pyrame et Thisbé de Théophile de Viau dans une mise en scène baroque et étudient le Songe d’une Nuit d’été.

L’atelier privilégie la découverte variée de genres et formes de théâtre. Les élèves assistent à de nombreux spectacles et s’initient avec Aymeric de Nadaillac et Laure Berend, comédiens, à différentes techniques : respiration, diction, improvisation, jeux de masques… Ils lisent des textes classiques et contemporains et conçoivent la programmation et la promotion de leur spectacle de fin d’année au lycée. De plus, ils jouent Le Bourgeois gentilhomme à la salle Jacques Tati à StGermain-en-Laye.

Lycée Jeanne D’Albret Une classe de 1re littéraire Centre culturel Jean Vilar PAC Théâtre

Lycée Jean-Baptiste Poquelin Tous niveaux Théâtre Alexandre Dumas AA Théâtre

rencontres 2012

82 Sartrouville ●● Sartrouville

●● Sartrouville

Le patrimoine de Maisons-Laffitte donne l’occasion d’étudier la vie de château au quotidien, de la nourriture à l’hygiène en passant par le costume. Cette approche se fait par le biais du conte et s’articule autour de quatre séances au Château. Les élèves sont sensibilisés à l’évolution du mode de vie, mais aussi aux arts visuels et musicaux de l’époque. Au cours de ces ateliers, ils rédigent un conte illustré en s’inspirant des motifs observés et le mettent en scène pour le jouer en costumes.

En visitant le Château de Maisons-Laffitte, les élèves prennent conscience des us et coutumes au XVIIe siècle : alimentation, hygiène, habitudes vestimentaires. Ils les confrontent avec leur vie tout en travaillant sur un conte qui développe l’oral et l’écrit ; chacun doit être capable de rendre compte oralement de son expérience. Plusieurs réalisations sont envisagées : rédaction d’un conte collectif, d’un carnet personnel, d’affiches informatives et de productions plastiques.

●● Sartrouville

●● Sartrouville

Après avoir écouté en classe les chansons d’Élise Caron, les élèves assistent à son spectacle Chansons pour les petites oreilles et rencontrent l’équipe artistique qui les sensibilise au jeu théâtral. Véronique de Kerpel, comédienne et metteuse en scène, explore le rapport entre théâtre, musique et chanson et pratique avec eux le chant choral. Ils assistent au Grand C, spectacle de cirque, aux spectacles Venavi ou pourquoi ma sœur ne va pas bien et Je suis une bulle. En présence d’Élise Caron, ils interprètent trois chansons en public.

Les élèves découvrent le théâtre par l’improvisation et appréhendent la mise en espace, tout en développant leur imaginaire. Puis ils travaillent sur la thématique de la transmission intergénérationnelle. Ils assistent à des spectacles en lien avec ce thème, Sécheresse et pluie d’Ea Sola et la Trilogie de Franck de François Cervantès, et rencontrent les artistes. Avec le soutien de la comédienne Hélène Cartier, ils préparent une création présentée à d’autres élèves de 6e.

École élémentaire Léo Lagrange Deux classes de CP Château de Maisons-Laffitte PAC Patrimoine

École élémentaire Pablo Neruda Trois classes de CP, CE1, CE2 Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – CDN, PAC Théâtre

École élémentaire Léo Lagrange Une classe de CE1 et une de CE1-CE2 Château de Maisons-Laffitte PAC Patrimoine

Collège Louis Paulhan Classes de la 6e à la 3e Théâtre de Sartrouville et des Yvelines - CDN, AA Théâtre

2012 rencontres

Sartrouville 83 ●● Sartrouville

Collège Louis Paulhan Une classe d’accueil (élèves non francophones), de la 6e à la 3e C.A.U.E. 78, PAC Patrimoine

Le thème de l’habitat permet à tous les élèves de s’exprimer et de faire de leurs origines diverses une richesse. Des visites éclectiques à l’Institut du Monde arabe, au Quai Branly, à la Cité de l’architecture puis un atelier de création offrent une ouverture culturelle pour la réalisation de maquettes sur lesquelles ils travaillent avec l’aide de l’architecte Laure Galimard. Ils acquièrent un vocabulaire spécifique et appréhendent mieux leur nouveau cadre de vie. ●● Sartrouville

Collège Darius Milhaud Deux classes de 3e Château de Maisons-Laffitte PAC Patrimoine

Se tourner vers le passé pour appréhender l’avenir et porter un regard critique sur le présent sont les objectifs de ce projet qui emmène les élèves aux Archives départementales, au Service archéologique des Yvelines, à Athènes et au Château de Maisons-Laffitte. ●● Sartrouville

Collège Colette Tous niveaux Théâtre de Sartrouville et des Yvelines - CDN, AA Théâtre

L’atelier est axé sur le rire, la comédie. Les élèves découvrent des pièces classiques de Labiche, Shakespeare et la création

de J.-P. Delore, Ster City. Ayant acquis une expérience de spectateurs après avoir assisté à quatre spectacles et une visite guidée du Théâtre, ils élaborent la mise en scène d’extraits de comédies de Shakespeare avec un metteur en scène. Ils se produisent sur scène en fin d’année. ●● Sartrouville

Collège Romain Rolland Tous niveaux Théâtre de Sartrouville et des Yvelines - CDN, AA Théâtre

Avec un comédien, les élèves découvrent le théâtre à partir d’exercices d’expression corporelle et vocale. Avec Ster City, ils improvisent en mêlant danse et chant. À partir de La Comédie des erreurs, ils proposent une mise en scène qu’ils présentent aux autres élèves et aux parents en fin d’année. Embrassons-nous Folleville complète le travail sur le rire, et Le Grand C, celui sur le langage du corps. ●● Sartrouville

Lycée Évariste Gallois Une classe de 1re Maison des écrivains, PAC Littérature

Les élèves rencontrent Valérie Martin La Meslée qui les initie à la rédaction de la critique, mettant en jeu argumentation et réflexion sur les goûts personnels. Les élèves affinent leurs connaissances de la littérature classique et de la création contemporaine en lisant les œuvres sélectionnées pour le prix Goncourt. Ils participent au prix lycéen de la critique et créent un blog où sont publiées leurs critiques.

rencontres 2012

84 Sartrouville ●● Sartrouville

●● Sartrouville

Le Théâtre permet aux élèves de s’interroger sur le monde et ses représentations et leur offre une ouverture culturelle par la fréquentation régulière d’un lieu artistique. Les spectacles Ster City, Le Comte de Bouder Bala et L’Opéra d’un sou puis la visite du Théâtre et la rencontre avec des professionnels les sensibilisent à la pratique artistique réinvestie dans des productions personnelles telles que l’écriture d’articles et la mise en scène travaillée avec un comédien.

En liaison avec leur programme, les élèves questionnent la parole et le langage. À partir de représentations théâtrales de formes différentes, L’Opéra d’un sou et L’Opéra de Quat’sous, ils s’interrogent sur la fonction sociale du théâtre et de la parole. La pratique de l’art dramatique renforce les atouts dont ils auront besoin : maîtrise du discours, confiance en soi, expression corporelle. Ils produisent des critiques argumentées et montrent leur parcours sur un blog.

●● Sartrouville

●● Sartrouville

Lycée Jules Verne Deux classes de 2de CAP Théâtre de Sartrouville et des Yvelines - CDN, PAC Théâtre

Lycée Évariste Galois Une classe de 2de et une de 1re de section européenne espagnole Théâtre de Sartrouville et des Yvelines - CDN, PAC Théâtre

Dans ce projet bilingue, les élèves abordent la thématique du vivre ensemble, la convivencia, à travers la construction ou déconstruction du groupe familial. Ils lisent, traduisent, écrivent des fragments théâtraux, puis avec la comédienne et metteur en scène Anna Karena Lombardi, ils expérimentent l’art dramatique et le jeu théâtral en espagnol. Ils voient La Omision de la familia Coleman, El Viento en un violin, Gemelos et L’Opéra de quat’sous. Découvertes et productions sont présentées au lycée.

Lycée Jules Verne Une classe de Tle Bac Pro commerce Théâtre de Sartrouville et des Yvelines - CDN, PAC Théâtre

Lycée Jules Verne Une classe de Tle Bac Pro MEI Théâtre de Sartrouville et des Yvelines - CDN, PAC Théâtre

Fréquenter le Théâtre et s’interroger sur son rôle social, dans une dimension historique et contemporaine permet aux élèves d’approfondir des parties du programme de français : la notion d’engagement et la réflexion sur la parole. La visite du Théâtre et la découverte de L’Opéra de Quat’sous et Ster City sont des ouvertures culturelles qu’ils réinvestissent dans des productions telles que l’écriture d’un article et d’une scène, puis la mise en jeu avec l’aide d’un comédien.

2012 rencontres

Trappes 85 ●● Trappes

●● Trappes

Dans le cadre de la résidence collective d’artistes à la Commanderie des Templiers, les élèves sont familiarisés avec le Street art. L’apprentissage de la technique du moulage de la main et sa réalisation est la démarche proposée par l’artiste Grégos qui permet une approche du corps en volume. Cette découverte est complétée par des visites à la Cité des Sciences, à la Galerie Le Corbusier et des spectacles à la Merise. Les réalisations font l’objet d’une présentation à la Commanderie.

On souhaite que les enfants connaissent leur quartier pour mieux le respecter. Les visites et ateliers du musée leur permettent d’aborder l’environnement urbain de manière sensible avec les couleurs, les formes, les matières, mais aussi de les sensibiliser aux écogestes. Ils manipulent et créent leur quartier grâce à la mallette pédagogique Chouette, la ville a rétréci !, et travaillent avec la plasticienne Valérie Loiseau sur la création d’une barrière porteuse de message pour un environnement meilleur.

École maternelle Léo Lagrange Deux classes de MS-GS La Commanderie des Templiers / CASQY, PAC Arts visuels

●● Trappes

École maternelle Hélène Boucher Une classe de GS et une de MS-GS ACT - La Merise, PAC Musique

Le percussionniste Sham Kersley présente aux élèves son univers de percussions. S’il insiste particulièrement sur les percussions traditionnelles africaines, d’autres expressions musicales sont aussi évoquées. En classe, les enfants travaillent sur la fabrication de percussions, le conte, la danse et le chant africains. Ils visitent également le Musée du Quai Branly. Ces imprégnations de rythmes et de sons aboutissent à une création collective présentée dans le cadre de Banlieues’Art.

École maternelle Camus Une classe de GS Musée de la Ville de SQY PAC Arts visuels

●● Trappes

École maternelle Jean-Baptiste Clément Deux classes de GS ACT - La Merise, PAC Arts visuels

Autour du thème Z’habis ! Le bestiaire du vestiaire, les élèves métamorphosent des matériaux naturels ou du quotidien pour leur donner vie et susciter une mise en scène. Ils créent autour des couleurs, des formes, des matières et, de fil en aiguille, détournent les objets usuels pour imaginer une poésie sans paroles. Ce travail permet un enrichissement du lexique du vestiaire et se poursuit lors d’une visite à la Galerie Le Corbusier. Une installation plastique au sein de l’école clôt le projet.

rencontres 2012

86 Trappes ●● Trappes

●● Trappes

Ce projet vise à développer chez les élèves un comportement éco-citoyen de façon durable et à favoriser la découverte de la biodiversité locale. À travers des activités ludiques proposées par l’association Ville Verte, les enfants découvrent le cycle de vie des déchets, la biodégradabilité, le tri. Ils réalisent un mini lombricomposteur, une chaîne alimentaire en volume, créent une histoire autour du cycle des déchets et fabriquent du papier recyclé. Leurs travaux sont exposés en fin d’année.

Il s’agit de sensibiliser les enfants à la diversité artistique du monde à travers le chant antillais avec Répèrtwar Avan-van, la danse rythmée africaine et indienne avec Tropisme, et l’acrobatie chinoise avec Casse-noisette. Ils découvrent les percussions vocales et corporelles avec le chanteur Dédé Saint Prix qui mène des ateliers de pratique en classe tout au long de l’année. Ils présentent leur travail au Théâtre en fin d’année.

École primaire Irène Joliot-Curie Une classe de GS et une de CP Maison de l’environnement (MEDD) PAC Sciences

●● Trappes

École élémentaire Paul Langevin Une classe de CP Médiathèque Anatole France PAC Littérature

Après avoir travaillé sur les spécificités du conte, les élèves rédigent collectivement leur propre histoire sur le thème de la ville avec un conteur. Un spectacle et une visite à la Maison du Conte leur proposent différentes mises en œuvre du conte. En plus de dessins, le texte est illustré par des photographies prises lors d’un parcours au cœur de Trappes. Les récits émanant de ce projet font l’objet d’une publication.

École élémentaire Stendhal Une classe de CP Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Musique

●● Trappes

École élémentaire Louis Pergaud Deux classes de CP ACT - La Merise, PAC Danse

En associant la danse au conte, les élèves apprennent à travailler sur le corps en mouvement pour raconter une histoire et faire transparaître des émotions. En classe, ils étudient Les Aventures de Pensatou et Têtanlère qui propose des situations de danse. À la Merise, ils assistent au spectacle de la C ie Myriam Dooge, Les 3 écus. Enfin, les élèves imaginent et mettent en scène un conte dansé présenté aux parents en fin d’année.

2012 rencontres

Trappes 87 ●● Trappes

Trappes École élémentaire Paul Langevin Une classe de CE2 ACT - Le Grenier à Sel PAC Arts visuels

Qu’est-ce que la biodiversité ? Pourquoi est-il important de la préserver et de la respecter ? Les élèves mettent en œuvre une démarche scientifique en milieu naturel pour observer des animaux et des végétaux. En classe, ils émettent des hypothèses, expérimentent et font des recherches documentaires. La conscience de la responsabilité vis-à-vis de la biodiversité naît et se développe au long du projet. Une exposition mêlant textes documentaires et fictionnels est finalement organisée par les élèves.

La classe crée un court-métrage muet dans toutes ses étapes : adaptation d’un conte en scénario, découpage en séquences et plans, choix des effets spéciaux et du cadrage, réalisation des décors, enregistrement de la bande sonore… Tout est passé au crible à l’aide du réalisateur Frédéric Louot. Ils imaginent même une affiche et des invitations pour la présentation publique du film en salle. Une visite-atelier à la Cinémathèque française et la réalisation d’un cahier de cinéma complètent leurs apprentissages.

●● Trappes

●● Trappes

École élémentaire Louis Pergaud Une classe de CE1 et une de CM1 ONF, La Maison de la Forêt PAC Sciences

École élémentaire Maurice Thorez Une classe de CE1 et une de CE1-CM2 Base régionale de loisirs de SQY PAC Sciences

Les élèves se familiarisent avec la réserve naturelle et ses différentes missions de protection, de gestion et d’éducation au respect de l’environnement. Par l’observation et l’expérimentation, toutes ces questions sont abordées et aident les élèves à adopter une attitude responsable face à la nature. Leurs travaux sont réunis dans un cahier d’observation et d’expérimentation. Ils partagent également leurs connaissances avec leurs camarades en exposant des panneaux dans l’école.

École élémentaire Stendhal Une classe de CE2-CM2 École élémentaire Jean Jaurès Une classe de CM1-CM2 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Musique

Il s’agit de sensibiliser les élèves à l’art lyrique et de les associer à la création de l’opérette Le Mikado de Gilbert et Sullivan. Aux côtés des musiciens et chanteurs professionnels d’Opera Fuoco et de leur chef David Stern, les élèves deviennent des chanteurs et comédiens à part entière. Une préparation intensive est menée tout au long de l’année : travail en classe, ateliers de pratique vocale et théâtrale, répétitions. L’aboutissement du projet est la représentation publique du Mikado.

rencontres 2012

88 Trappes ●● Trappes

●● Trappes

Sensibiliser les enfants au développement durable tout en les initiant à l’univers scientifique, tel est l’objectif de ce projet. En serre ou à l’extérieur, les élèves élaborent des démarches expérimentales autour de la vie et du fonctionnement des plantes. Ils observent, manipulent et émettent des hypothèses qu’ils consignent dans un cahier d’expériences. En fin d’année, une exposition retrace l’ensemble de leurs travaux.

Autour du thème de l’autre, le projet vise à développer les situations de recherches, l’expérimentation de nouvelles démarches : expression corporelle et danse en ateliers avec Julie Meyer Heine, danseuse, écriture, composition, sculpture, photos. Les élèves assistent à trois spectacles au Prisme, s’engageant dans une formation de spectateurs et de danseurs. Ils créent une chorégraphie présentée au Prisme lors de la Croisée des arts et d’une soirée Danse à l’école.

●● Trappes

●● Trappes

Les élèves s’inscrivent dans un processus de création inspiré par des lectures, des œuvres artistiques et musicales et des spectacles de danse axés autour du thème de l’autre : Juste Ciel, La Maison, Ririe Woodbury Dance Company. Ils se focalisent sur le racisme et la différence avec West Side Story. En atelier, le danseur Dominique Larcher travaille avec eux les déplacements, la relation à l’autre et les épaule pour définir leur propre écriture chorégraphique qui fait l’objet d’une restitution.

Grâce à un défi lecture inter-degré CM2/6 e, les élèves développent leur culture littéraire par la lecture d’ouvrages variés, fréquentent un lieu dédié aux livres, élaborent des débats autour des livres choisis, travaillent la mise en voix et rencontrent des auteurs. Ces lectures leur offrent l’occasion de produire des écrits de manière ludique : charades, mots croisées, rébus… Ils élaborent un jeu de société pour la journée défi en fin d’année.

École élémentaire Paul Langevin Une classe de CM1-CM2 INRA Versailles-Grignon PAC Sciences

École élémentaire Louis Pergaud Une classe de CM2 Le Prisme, PAC Danse

Collège Youri Gagarine Une classe de 6e Le Prisme, PAC Danse

Collège Youri Gagarine Deux classes de 6e Médiathèque Anatole France PAC Littérature

2012 rencontres

Trappes 89 ●● Trappes

●● Trappes

Le thème au cœur de cette découverte est l’adaptation théâtrale de contes à partir de La Barbe bleue, adapté par Jean Michel Rabeux et La Chèvre de M. Seguin revisité par Jean-Lambert-Wild. Les élèves appréhendent le processus de création en assistant à trois spectacles et en s’initiant à l’art dramatique en ateliers avec Cristèle Alves Meira. Ils présentent des exposés, rédigent des articles et un dossier, ainsi qu’un bilan des découvertes.

Autour du thème de l’autre, les élèves sont placés dans les rôles de danseur, de chorégraphe-compositeur et de spectateur en assistant à trois spectacles. Dans une démarche de formation à la création artistique, les situations de découverte et de recherche (expérimentation, écriture/ composition), propres à développer l’imaginaire sont privilégiées. Ils élaborent une chorégraphie avec Amelle Aoudia, danseuse, et se produisent sur scène lors de la Croisée des arts et d’une soirée Danse à l’école.

Collège Youri Gagarine Une classe de 6e SEGPA Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Théâtre

●● Trappes

Collège Youri Gagarine Classes de 5e SEGPA Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, AA Musique

Les élèves appréhendent le processus de création, en lien avec I have a dream, avec un compositeur, Michel Coury, et deux musiciens de l’ONDIF et proposent à leur tour une interprétation du texte de Martin Luther King. Ce travail est l’occasion de développer l’imaginaire, d’appréhender la musique contemporaine et de réaliser un travail d’écriture. Il donne lieu à un lever de rideau au Théâtre. Ils assistent également à une répétition, visitent l’Orchestre et rencontrent Abd Al Malik.

Collège Youri Gagarine Classes de 6e et de 5e Le Prisme, AA Danse

●● Trappes

Collège Youri Gagarine Une classe de 6e et une de 5e ACT - La Merise PAC Cirque

En lien avec les apprentissages fondamentaux, les élèves redécouvrent le goût d’apprendre, de s’engager dans un processus de création collectif impliquant respect et écoute de l’autre. Ils s’initient à l’art circassien qui leur permet de valoriser d’autres compétences : expression corporelle, maîtrise exigeante du geste et des contraintes de l’espace. Ils rendent compte de leur parcours sous différentes formes (dessins, photos, écrits, vidéo…) assurant une trace concrète de leur réussite.

rencontres 2012

90 Trappes ●● Trappes

●● Trappes

Portés par le projet Les Bruissements de la langue, les élèves s’efforcent de donner vie à des textes choisis par eux-mêmes, par un travail de mise en voix et de mise en musique, en abordant des notions de rythme. Ils sont acteurs, musiciens et choristes. Soutenus par le metteur en scène Marc Soriano, ils mènent leur projet jusqu’à l’élaboration d’un spectacle présenté au collège. Ils s’initient à la critique littéraire et au débat en discutant les sujets de société posés par les textes.

En marge de la réhabilitation de la Chapelle de La Commanderie, et en lien avec la résidence des artistes qui y participent, les élèves s’initient aux techniques du Street art : pochoir, peinture, moulage, spray aérosol, lettrage… et réalisent une fresque de 40 mètres de long sur la palissade qui entoure le chantier de la Chapelle. Au collège, ils réalisent des fresques et des décors pour le foyer. Les artistes Stoul, Kashink et Gregos encadrent leur apprentissage.

●● Trappes

●● Trappes

Avec Laurent Corvaisier, illustrateur, et Alice Daumier, ethnologue, spécialiste du tissage, l’objectif pour ces élèves non francophones est de leur donner goût à la fréquentation des œuvres d’art, de leur offrir des références culturelles. Trois visites au Louvre et une au musée du quai Branly favorisent leur appropriation pour créer des textes illustrés sur les thèmes mythologiques rencontrés dans les œuvres étudiées. Les productions sont exposées au CDI.

Grâce à une immersion dans le domaine artistique, des compétences différentes valorisent les élèves : expression corporelle travaillée avec un danseur, placement dans l’espace scénique, respect de l’autre… Ils voient Haptic, Repulsion de Hiroaki Umeda et s’engagent dans un travail interdisciplinaire sur le thème de l’autre. L’atelier avec Claire Jenny aboutit à une création chorégraphique présentée à la Croisée des arts et lors d’une soirée de rencontre Danse à l’école.

Collège Youri Gagarine Une classe de 4e Réseau des médiathèques de SQY PAC Théâtre

Collège Gustave Courbet Une classe de 4e Musée du Louvre, PAC Patrimoine

Collège Youri Gagarine Classes de 4e et de 3e La Commanderie des Templiers / CASQY, AA Arts plastiques

Collège Youri Gagarine Classe expérimentale Le Prisme, PAC Danse

2012 rencontres

Trappes 91 ●● Trappes

Collège Youri Gagarine Classe expérimentale Le Prisme, PAC Théâtre

Les élèves s’engagent dans un processus artistique autour des contes de Nasseredine Hoydja dans lequel ils valorisent des compétences différentes : le théâtre en atelier accompagné par Marie Paule Guillet, comédienne, leur permet de travailler l’expression corporelle, la mise en voix, le placement dans l’espace scénique. Ils voient Bidule Truc de Pierre Notte, visitent le Théâtre et découvrent son fonctionnement technique. Ils préparent une mise en scène présentée à La Croisée des arts sur la scène du Prisme. ●● Trappes

Lycée Louis Blériot Une classe de 2de Bac Pro ACT - La Merise PAC Littérature

Les élèves explorent le thème de la mixité fille-garçon. Ils s’engagent dans des recherches documentaires et réfléchissent à la notion de liberté individuelle au-delà des clichés. Puis, aidés par Mme Hervé du Bibliobus, ils découvrent des œuvres complètes sur le thème. En ateliers d’écriture avec un auteur, ils créent euxmêmes des textes recueillis dans un livret, puis travaillent à leur mise en voix slamée et proposent une lecture publique à la Merise dans le cadre de Banlieues’art.

●● Trappes

Lycée Henri Matisse Une classe de 2de CAP et une de 1re BAC Pro Association Family Taranne PAC Théâtre

Aidés par un comédien, les élèves préparent un spectacle mêlant théâtre et danse. Ils s’initient à l’art dramatique avec la mise en voix, la gestion de l’espace scénique, l’expression corporelle, l’improvisation. Le jeu aide chacun à renforcer la confiance en soi et l’estime de soi. Ils créent des accessoires et des décors et font partager leur travail à un public en fin d’année. Un carnet de bord retrace leur parcours et consigne leurs découvertes. ●● Trappes

Lycée Henri Matisse Une classe de Tle BEP Le Prisme, PAC Danse

Les élèves, partant d’un langage chorégraphique qu’ils connaissent, le hip-hop, sont amenés vers un travail de composition sur le thème de l’autre. Ils s’initient à un mode d’expression nouveau, favorisant la confiance et l’estime de soi, le respect d’autrui. Ils sont accompagnés par Iffra Dia, chorégraphe, pour aboutir à une création présentée à la Croisée des arts. Les spectacles, auxquels ils assistent et dont ils rencontrent les équipes, affinent leur regard et leur esprit critique.

rencontres 2012

92 Versailles ●●Jouy-en-Josas École élémentaire Bourget Calmette Une classe de CM1 École élémentaire Emile Mousseau Une classe de CM1 et une de CM2 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Théâtre Autour du conte La Barbe Bleue et avec l’équipe du spectacle, les élèvent participent à des ateliers autour de la musicalité, du mouvement, du jeu théâtral et de l’écriture. Ils travaillent sur l’adaptation du conte et comprennent ainsi comment les arts s’entremêlent et s’inspirent les uns des autres. En assistant aux spectacles Le Souffle des marquises et L’Esprit de l’Érable rouge et autres fables, ils se familiarisent avec les arts de la scène. Une réalisation est présentée au Théâtre.

●●Rocquencourt École élémentaire Chèvreloup Une classe de CM1 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Musique Les élèves découvrent l’art lyrique dans le cadre de ce projet d’approche du processus de création centré sur Zanaïda de J-C Bach. Ils rencontrent les artistes d’Opera Fuoco lors d’ateliers de théâtre et de chant qui leur permettent d’expérimenter les moyens d’expression et de se familiariser avec l’œuvre. Ils assistent également à un conte musical, Le Souffle des Marquises, à l’opéra Une Flûte enchantée et à un concert pédagogique.

●●Versailles École élémentaire Clément Ader Une classe de CP Micro-Onde, PAC Arts visuels Après avoir travaillé la notion de symbole en classe, les élèves entament une série d’autoportraits au dessin, aidés des plasticiens Alexandre et Florentine Lamarche-Ovize. La seconde étape consiste en la réalisation de modelages en terre autodurcissante pour aborder le volume. Enfin, les élèves découvrent la notion d’attribut et réalisent une sculpture collective présentée lors d’une exposition à l’école.

●●Versailles École élémentaire Corneille Une classe de CP-CE1 L’Onde, PAC Théâtre Après la découverte de Correiria Agwa, Blanche Neige et Le Jardin peint, un travail sur la compréhension et la structure du conte conduit les élèves à produire un texte narratif et théâtral. Blanche Neige est réinventé par les élèves qui construisent leurs marionnettes avec la plasticienne et marionnettiste Emmanuelle Trazic et leur enseignante. Melita Poma, comédiennemarionnettiste, leur apprend à occuper l’espace et manipuler leur poupée. Une composition musicale réalisée par un parent d’élève accompagne la restitution.

2012 rencontres

Versailles 93 ●●Versailles École élémentaire Carnot Deux classes de CE1 Centre de musique baroque de Versailles, PAC Musique Les élèves travaillent sur Mathurin au long nez, conte musical d’Olivier Schneebeli, directeur musical de la Maîtrise du CMBV. Ils apprennent à travailler leur voix et à chanter en formation chorale ; la découverte d’œuvres proposées par le Centre enrichit leurs connaissances. Le conte, sur fond de musique baroque, leur permet de découvrir la relation entre le texte, la musique et les sentiments exprimés. Le projet se finalise par une représentation publique en avril.

●●Versailles École Le Village de Montreuil Une classe de CE2 C.A.U.E. 78, PAC Patrimoine On propose aux élèves de découvrir l’évolution de Versailles à travers l’histoire afin de mieux appréhender les paysages urbains actuels. Ils arpentent les rues et les quartiers pour faire émerger la diversité des formes d’architecture. Ils mènent des enquêtes, dessinent et lisent des plans, se servent de photos aériennes et d’images d’archives. Puis ils visitent des architectures plus modernes telles que la Défense pour imaginer ce que sera la ville demain. Une exposition retrace leurs recherches.

●●Versailles Groupe scolaire Les Petits BoisAlbert Thierry Une classe de CE2 et une de CE2-CM2 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Musique À travers L’Esprit de l’Érable rouge et autres fables mis en musique par le compositeur Karol Beffa, les élèves sont associés à un processus de création professionnel. Un important travail autour de la voix et du chant est mené en classe sous la direction de Caroline Tomba, chef de chœur, et les répétitions se font avec l’Orchestre National d’Île-de-France. Lors de la représentation finale au Théâtre, les élèves sont de véritables choristes aux côtés des musiciens professionnels.

●●Versailles École élémentaire Marcel Lafitan Une classe de CM1 La Maréchalerie, PAC Arts visuels À partir d’une pratique japonaise, le charaben, l’artiste Karine Bonneval invite les élèves à réaliser des paysages à partir d’aliments en intégrant les notions de frais et de périmé dans l’élaboration de sculptures. En utilisant des produits venant des quatre coins du monde, ils s’interrogent sur leur provenance et leur acheminement. Leur réflexion s’accompagne d’un travail sur les artistes utilisant cette matière première. Les paysages créés sont photographiés à intervalles réguliers et exposés.

rencontres 2012

94 Versailles ●●Versailles École élémentaire d’application Pershing Une classe de CM1 Château de Versailles - La Maréchalerie PAC Arts visuels La visite des jardins de Versailles et les rencontres avec les jardiniers font découvrir aux élèves la mise en scène de la nature par l’homme et la création de décors de fabriques. Une visite du Centre d’art confronte les élèves à différentes œuvres, dont la compréhension n’est pas immédiate et qui remet en cause leurs critères esthétiques. Forts de ces acquisitions, ils produisent une réalisation qu’ils justifient par un discours transcrit dans le journal et le site de l’école.

●●Versailles École élémentaire Carnot Une classe de CM2 Château de Versailles Conseil général des Yvelines PAC Patrimoine Les élèves découvrent le métier de guide en préparant un parcours commenté sur l’épopée napoléonienne. Suite à une visite du « Musée parlant », ils s’investissent dans la démarche d’investigation et de synthèse que suppose toute présentation. Avec l’aide de l’enseignant et de médiateurs, ils exploitent des documents sélectionnés, trient et traitent les informations nécessaires à la visite. Ils produisent enfin un texte et le mémorisent pour le transmettre à un large public.

●●Versailles École élémentaire Corneille Une classe de CM2 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Danse À travers trois œuvres, Héros ordinaire, Casse-noisette et Une Flûte enchantée, ce projet sensibilise les enfants à la relation au corps dans la pratique artistique, mais aussi à la relation entre musique et danse. Des ateliers de danse menés par Aurélie Genoud et des ateliers de chant menés par Pauline Leroy leur permettent de développer un langage corporel. Ils préparent un travail d’interprétation qu’ils présentent au Théâtre.

●●Versailles École élémentaire La Martinière Une classe de CM2 Théâtre Montansier PAC Théâtre À partir de la lecture de romans policiers pour la jeunesse, et notamment ceux de Christian Grenier, les élèves sont amenés à analyser les éléments spécifiques de ce type de littérature. Un travail d’écriture est mené en deux parties : la réalisation d’un synopsis et l’écriture de la pièce. Parallèlement, l’écriture théâtrale est étudiée et complétée par une visite au théâtre. Un comédien épaule les élèves dans la mise en scène du texte imaginé collectivement et présenté au public pour clore le projet.

2012 rencontres

Versailles 95 ●●Versailles Collège Jean-Philippe Rameau Une classe de 4e Metéofrance et Airparif PAC Culture scientifique et technique

Voir le Château différemment, loin des clichés. L’atelier de photographie mené par un professionnel du collectif Le Bar Floréal invite les élèves à poser des regards neufs et les faire dialoguer pour valoriser la richesse des points de vue que ce lieu peut offrir. Quatre visites guidées et une exposition de photos contemporaines complètent leur formation. Ils écrivent des textes à partir des clichés réalisés et les mettent en voix. Ils exposent leurs travaux au CDI et dans un diaporama.

Les élèves étudient un sujet qui concerne chacun au quotidien : la météo ! Ils analysent ses aspects physiques et économiques, abordent les risques majeurs qu’elle comporte et étudient la qualité de l’air. Ils suivent des conférences à Airparif et au Palais de la découverte et visitent la station météo à Trappes. Ils réalisent une exposition retraçant leurs recherches au CDI et lors de la Fête de la science du collège.

© Guy Delahaye

●●Versailles Collège Jean-Philippe Rameau Une classe de 4e Château de Versailles PAC Patrimoine

Le Sacre du printemps, chorégraphie de Jean-Claude Gallotta. Le Prisme, Élancourt, avril 2012.

rencontres 2012

96 Versailles ●●Versailles Collège Jean-Philippe Rameau Classes de 4e et 3e Orchestre national de France AA Musique Les apprentis de l’Orchestre que sont les élèves de cet atelier mènent un travail quasi professionnel avec trois musiciens dont le violoniste Marc-Olivier de Nattes et le violoncelliste Florent Carrière. Ils élaborent un programme d’orchestre symphonique, fruit d’un travail exigeant et rigoureux. Ils offrent plusieurs concerts à Versailles puis accompagnent les musiciens dans leur tournée aux États-Unis.

●●Versailles Collège Jean-Philippe Rameau Une classe de 3e Palais de la découverte / Musée des Arts et Métiers PAC Culture scientifique et technique Le projet propose aux élèves, dans une perspective historique, d’approfondir leurs connaissances sur l’impact des découvertes scientifiques dans l’évolution de la société, et, de ce fait, de renforcer leur curiosité pour les sciences. Ils sont amenés à étudier des thèmes selon une démarche scientifique. Des visites et des conférences au Palais de la découverte et au Musée des Arts et Métiers enrichissent leur réflexion. Diaporamas et exposés retracent leurs recherches.

●●Versailles Collège Pierre de Nolhac Une classe de 3e C.A.U.E. 78, PAC Architecture Les élèves questionnent l’adéquation entre l’homme et son milieu, dans le respect de l’environnement, entre innovations techniques et esthétique pour mieux comprendre leur environnement urbain. Logement social, utopie et habitat collectif sont découverts et interrogés par le biais de visites, de documentaires et de lectures littéraires. Des étudiants, des professionnels, une conférencière les aident à imaginer et concevoir en 3D leur logement et écrire leur monde rêvé.

●●Versailles Collège de Clagny Tous niveaux Théâtre de Saint-Quentin en Yvelines / Scène nationale, AA Théâtre Les élèves découvrent trois spectacles : Comment ai-je pu tenir là-dedans ?, Une Flûte enchantée et La Barbe bleue. Trois adaptations, trois réécritures. Guidés par la metteur en scène Cristèle Alves Meira en ateliers, ils explorent les ressources de l’art dramatique, dont la mise en voix, la place du corps dans l’espace. Deux représentations montrent les fruits de leur travail au Théâtre et au collège.

2012 rencontres

Versailles 97 ●●Versailles Lycée Hoche Toutes classes UVSQ / Observatoire de Meudon et de Paris… AST

●●Versailles Lycée La Bruyère Une classe de 2de Théâtre Nanterre-Amandiers / La Transplanisphère, PAC Théâtre

Les élèves mènent un travail de recherche expérimentale et d’interprétation théorique avec des chercheurs qui consiste en la conception d’expériences et l’interprétation des résultats. Ils participent au pôle astronomie lors de soirées d’observation et à un pôle robotique au cours duquel ils conçoivent une carte de développement pour microcontrôleur PIC. Ils proposent des après-midis Jolies manips et des conférences ouvertes aux élèves de la cité scolaire.

Le metteur en scène Bruno Freyssinet propose des textes sur le thème de l’Autre et de la réconciliation : La nuit juste avant les forêts de Koltès, Les Déplacés de Durringer, À la périphérie de Sedef Ecer… Les élèves en travaillent la mise en voix avec la comédienne Nathalie Yanoz pour faire une lecture publique à l’amphithéâtre du lycée. Ils assistent à la mise en scène de B. Freyssinet au théâtre avec les lycées partenaires du projet RE>CON.

●●Versailles Lycée Jules Ferry Une classe de 2de Maison de la Poésie de SQY PAC Littérature Les élèves découvrent l’œuvre de Christiane Veschambre, poète en résidence d’écriture à la gare Versailles Chantiers, qu’ils abordent sous l’angle de la polyphonie : la singularité de la voix, celle de l’auteur, du narrateur, voix sexuée de la femme, voix universelle de l’être engagé dans le temps. Ils écrivent ensuite des textes d’imitation, édités dans un livret publié par la CASQY, qu’ils apprennent à mettre en voix avec la comédienne Sonia Masson.

●●Versailles Lycée Jules Ferry Classes de 2de, 1re, Tle Bac Pro, BTS Distrame S.A. / Schneider Electric AST Les élèves prennent conscience des besoins spécifiques des pays en voie de développement et montent un projet à caractère humanitaire. Après avoir approfondi leurs connaissances lors des salons Nidest et Educatec, et grâce aux rencontres avec des ingénieurs, ils organisent des visioconférences avec les élèves et les professeurs du lycée technique et professionnel de Lomé pour mettre à leur disposition leurs savoirs théorique (cours et TD) et pratique (réalisation de TP).

rencontres 2012

98 Versailles ●●Versailles Lycée Jules Ferry Deux classes de 1re Le Prisme, PAC Danse Les élèves s’ouvrent sur le spectacle vivant, notamment la danse, tout en engageant une réflexion sur leur pratique. Avec Marie-Charlotte Chevallier, les élèves sont mis en situation d’exploration, de composition, d’interprétation et d’analyse chorégraphique autour du thème de l’Altérité. Ils expérimentent des processus de création issus de l’histoire et de l’actualité de la danse. Ils assistent à quatre spectacles et visitent l’Opéra Garnier. Ils participent à la Croisée des arts et à Danse à l’école.

●●Versailles Lycée La Bruyère Une classe de 1re Théâtre Nanterre-Amandiers / La Transplanisphère PAC Théâtre Le théâtre de mémoire est abordé à partir d’œuvres sur la réconciliation. Des extraits d’œuvres La nuit juste avant les forêts de Koltès, Les Déplacés de Durringer, À la périphérie de Sedef Ecer et Scènes de chasse en Bavière de Martin Sperr sont montés pour obtenir une pièce travaillée en atelier par les élèves avec la comédienne Nathalie Yanoz puis mise en scène au Théâtre de l’Aquarium par Bruno Freyssinet. Une lecture publique est organisée dans l’amphithéâtre du lycée.

●●Versailles Lycée Jules Ferry Toutes classes à dominante scientifique Velectris / Centre D’essais Nexter AST Les élèves prennent conscience des interactions entre les domaines de l’information, de l’énergétique et de la maintenance. Ils abordent la notion d’énergie renouvelable, avec le Trophée vélo électrique et le stockage de l’énergie électrique, et apprennent à gérer un affichage d’informations. Les travaux sont présentés sur un site Internet et affichés sur grand écran dans le hall du lycée. Un Trophée rencontre est prévu en fin d’année.

●●Versailles Lycée Jules Ferry Toutes classes Maison de la Poésie de SQY AA Écriture Les poèmes de l’intervenant Salah Al Hamdani, poète irakien, sont étudiés et servent d’appui pour l’écriture de poèmes. Les élèves font une lecture publique de leurs poèmes au lycée et à l’Université inter-âge de Versailles dans le cadre du Printemps des poètes. Ils assistent avec une classe du lycée Descartes de Montigny-le-Bretonneux à la projection à la Maison de la Poésie du documentaire Bagdad-Paris itinéraire d’un poète, suivie d’une rencontre avec le poète.

2012 rencontres

Viroflay 99 ●● Buc

École élémentaire Louis Clément Une classe de CM2 Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines / Scène nationale, PAC Musique

Avec Zanaïda de J.-C. Bach, Pléiades de Iannis Xénakis et L’Esprit de l’Érable rouge et autres fables, conte musical composé par Karol Beffa, ce projet veut faire découvrir aux élèves différents langages artistiques. En lien avec Zanaïda, ils participent à des ateliers de chant, à des ateliers d’interprétation théâtrale, assistent à un concert pédagogique et travaillent autour de la gestuelle et des costumes d’esthétique baroque. Leur travail est présenté au Théâtre. ●● Buc

Collège Martin Luther King Une classe de 6e FRAC Île-de-France - Le Plateau PAC Arts plastiques

Les élèves appréhendent l’art contemporain par des visites des expositions du Plateau puis grâce à des œuvres sur le thème du voyage prêtées par le FRAC et accrochées au collège. Guidés par un artiste de cette sélection, ils s’approprient les œuvres, produisent des objets en volume et suivent un atelier de création sonore. Ils organisent une exposition et son vernissage. Des élèves de CM2 sont également invités à la découvrir. Expressions artistique et orale sont ainsi valorisées.

●● Buc

Lycée franco-allemand Une classe de 5e et une de 4e Goethe Institut, PAC Théâtre

À partir d’un thème imposé, les élèves écrivent un texte théâtral en allemand qu’ils mettent en scène et interprètent. Les comédiennes germanophones Laurence Cohen et Isabella Keiser les guident dans cet apprentissage : gestion du travail en atelier, mémorisation, intonation. Leur création est représentée lors de la rencontre académique de théâtre en allemand Auf die Bühne, fertig, los, puis lors de la rencontre internationale avec l’établissement partenaire en Allemagne. ●● Buc

Collège Martin Luther King Toutes classes L’Onde, AA Cirque

Pich, jongleur et manipulateur professionnel, développe avec les élèves son travail et ses idées autour de la jonglerie et de la manipulation d’objets. Damien Gohory, de la compagnie Méli-Mélo, aborde avec eux diverses techniques de cirque : jonglerie, acrobatie, agrès... Le spectacle créé sous la houlette de Damien Gohory à partir des éléments appris est restitué sous le chapiteau de Porchefontaine et sur la scène de l’Onde.

rencontres 2012

100 Viroflay ●● Vélizy-Villacoublay

●● Vélizy-Villacoublay

Nicolas Boulard propose d’explorer la construction d’images à l’aide de miroirs et de lentilles afin de s’interroger sur la composition picturale. Les élèves s’approprient les instruments d’optique utilisés par les maîtres de la Renaissance pour produire un art illusionniste. À l’issue de l’atelier, l’artiste et les élèves présentent le résultat de leurs expérimentations lors d’une restitution publique à l’Onde. La production de photographies fait l’objet d’une publication.

Par l’intermédiaire du cirque, les élèves écrivent et mettent en scène un récit. Ils enrichissent leur imaginaire en assistant à des spectacles de genres différents, dont ils rencontrent les artistes. Ils explorent de nouveaux modes d’expression avec Josselin Rouvillois, de la compagnie MéliMélo, et font partager leurs découvertes sur le site web du collège. Leur parcours est restitué sous le chapiteau de Porchefontaine et sur la scène de l’Onde.

Collège Saint Exupéry Toutes classes Micro-Onde, AA Arts plastiques

●● Vélizy-Villacoublay

École élémentaire Exelmans Une classe de CM2 L’Onde, PAC Danse

On propose aux élèves un voyage à travers la poétique des mots, des sons et de l’expression pour faire entrer en correspondance poésie et danse. Des ateliers d’écriture et de réécriture poétique, avec Valérie Delbore, comédienne et lectrice, sont menés en parallèle d’ateliers dansés, avec Peggy Valayer, chorégraphe et danseuse. Les élèves assistent à Correiria Agwa, Blanche-Neige et Notte. Le spectacle de fin d’année, mêlant danse et poésie, est présenté à l’Onde.

Collège Saint-Exupéry Classes de 6e et 5e L’Onde, AA Cirque

●● Vélizy-Villacoublay

Collège Maryse Bastié Une classe de 5e Médiathèque de Vélizy PAC Littérature

Il s’agit de fabriquer un récit avec des images, puis de le mettre en volume sonore et scénique en un petit théâtre portatif. Aidés par un auteur, nourris de leurs visites aux Musées Guimet et du quai Branly, les élèves écrivent une courte fiction. De ces écrits, ils réalisent des productions plastiques qu’ils mettent en volume sous forme de boîte de curiosités avant de les présenter en public.

2012 rencontres

Viroflay 101 ●● Vélizy-Villacoublay

●● Viroflay

Antek Klemm, jongleur professionnel, apprend aux élèves les rudiments de la jonglerie et leur fait découvrir l’univers du cirque contemporain. En parallèle, les élèves viennent voir à l’Onde six spectacles de danse, cirque et magie nouvelle : The Alwin Nikolais Centennial Show, Circa, Notte, Le soir des monstres, Vibrations et La confidences des oiseaux.

Le projet de Simon Nicaise, plasticien, est l’occasion d’interroger la sculpture à l’aune de la création contemporaine à travers le dessin, le modelage, l’assemblage et la manipulation d’objets. Les élèves abordent également les notions de détournement, d’emprunts et questionnent le statut de l’œuvre et sa place dans le monde. À l’issue du projet, les travaux sont présentés lors d’une restitution collective.

Collège Maryse Bastié Une classe de 4e L’Onde, PAC Cirque

●● Vélizy-Villacoublay

Collège Maryse Bastié Deux classes de 4e INRA Versailles-Grignon PAC Culture scientifique et technique

Culture scientifique et humaniste se croisent dans l’élaboration d’un jardin d’utilité cultivé par les élèves qui comprennent ce que sont les compartiments du sol et les fonctions éco-systémiques. Puis ils étudient l’art des jardins et leurs représentations iconographiques. Des visites enrichissent leurs recherches : la Ferme de la Tremblaye, Le Potager du Roy, l’INRA Versailles-Grignon... Promenade guidée et récoltes sont partagées avec les parents.

Collège Jean Racine Une classe de 6e Micro-Onde, PAC Arts plastiques

●● Viroflay

Collège Jean Racine Tous niveaux L’Onde, AA Théâtre

Marielle Rémy, comédienne et metteur en scène, travaille avec les élèves autour du thème de la table à travers le temps : travail d’improvisation, travail de chœur. Les textes sont réécrits par l’artiste à partir des improvisations qui ont été vues avec les élèves. Une restitution est prévue sur la scène de l’Onde. Les élèves assistent à des spectacles représentatifs des diverses formes que peut revêtir le théâtre.

rencontres 2012

© Ririe-Woodbury dance company

© DSDEN78/Jean-Julien Kraemer

102 Viroflay

Ci-dessus, haut : élèves du collège Claude Debussy de Saint-Germain-en-Laye lors du concert départemental des CHAM/CHAD au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines ; bas : The Alwin Nikolais Centennial Show, présenté par la Ririe-Woodbury dance company. Le Prisme, Centre de développement artistique de Saint-Quentin-en-Yvelines, et L’Onde, Théâtre et centre d’art de Vélizy-Villacoublay, mars 2012.

2012 rencontres

Accompagnement éducatif/DSDEN 78 103 La pratique artistique et culturelle dans le dispositif d’Accompagnement éducatif

Depuis quatre ans, dans tous les collèges et dans les écoles de l’éducation prioritaire, l’accompagnement éducatif permet aux élèves de bénéficier de pratiques enrichissantes.

L

’accompagnement éducatif accueille après les cours les collégiens et les élèves des écoles élémentaires de l'Éducation prioritaire qui le souhaitent. Le dispositif propose une aide aux devoirs et aux leçons, la pratique d’une langue vivante, d'un sport ou une ouverture sur l'art et la culture. Ces actions permettent de changer le rapport à l’École et à la connaissance et de contribuer à l’égalité des chances en offrant à tous les conditions qui permettent une scolarité réussie. Les activités d’expression et de création artistiques proposées dans le cadre de l’accompagnement éducatif peuvent concerner tous les domaines des arts et de la culture : histoire des arts, arts visuels, architecture, musique, cinéma, arts appliqués, arts du goût, théâtre, danse, écriture, cirque, etc. sans oublier les sciences et techniques. Qu’elles soient encadrées par des enseignants, des partenaires culturels locaux ou des intervenants extérieurs, ces activités complètent les actions artistiques

et culturelles prévues dans le projet d’école ou d’établissement et aboutissent, la plupart du temps, à des réalisations concrètes pour les élèves : expositions, rencontres, spectacles… Ces actions peuvent s’appuyer sur les différents partenariats mis en place avec les structures artistiques et culturelles proches de l'établissement : conservatoires, théâtres, médiathèques, musées, etc. et les associations agréées au niveau local ou national. Les ateliers artistiques et culturels représentent environ 30% des actions proposées aux élèves des 115 collèges du département et des 55 écoles participant au dispositif en 2011/2012. Par un soutien financier et une mobilisation de ses services, le Conseil général permet à de nombreux collèges de mener des ateliers avec des artistes et d’emmener les élèves vers des structures culturelles de proximité afin de contribuer à l’élargissement de l'accès à la culture et au renforcement du désir d'art de chacun.●

rencontres 2012

104

les partenaires Actualité des partenariats

106

Ministère de la Culture/CNAP

112

Conseil général des Yvelines Archives départementales Musée Maurice Denis

116 118 120

Communauté d’agglomération de Mantes en Yvelines

122

Centre national du cinéma

126

Château de Versailles

128

Fondation CASINO pour l’action « Danser son Sacre » avec Le Prisme Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines/ Scène nationale

134 140

Concert départemental des classes à horaires aménagés en musique et en danse organisé par la DSDEN des Yvelines au Théâtre de Saint‑Quentin-en-Yvelines, 31 mai 2012. Élèves de l’école Lully-Vauban de Versailles au CRR de Versailles.

© DSDEN 78/Jean-Julien Kraemer

2012 rencontres

105

rencontres 2012

106 Les partenaires Concert départemental des CHAM/CHAD

Par le concert départemental des classes à horaires aménagés en musique et en danse, le 31 mai 2012, la Direction des services départementaux de l’éducation nationale des Yvelines (DSDEN) a mis à l’honneur l’enseignement artistique de ces classes.

A

u cours d’une soirée exceptionnelle de musique et de danse, la DSDEN des Yvelines a mis une nouvelle fois en valeur l’excellence de l’enseignement des classes à horaires aménagés qui est proposé à la rentrée 2012 dans plusieurs villes du département : Versailles, Saint-Germainen-Laye, Magnanville, Mantes-la-Jolie et Poissy. Le programme composé d’œuvres contemporaines de Xenakis, JeanChristophe Rosaz, Julien Leherissier…, a permis de voir et d’entendre le résultat du travail réalisé au cours d’une année scolaire dans le cadre de partenariats entre l’Académie de Versailles, la DSDEN des Yvelines, les établissements scolaires et le Conservatoire à rayonnement régional de Versailles et les Conservatoires

à rayonnement départemental de Mantes en Yvelines et de Saint-Germainen-Laye. Sur la scène du Théâtre de Saint-Quentinen-Yvelines/Scène nationale et devant un millier de spectateurs, se sont produits deux cent quatre-vingts élèves scolarisés à l’école élémentaire Lully-Vauban, au collège Jean-Philippe Rameau et au Lycée La Bruyère de Versailles, au collège Claude Debussy de Saint-Germain-en-Laye, et à l’école élémentaire Les Marronniers de Magnanville. Ce concert a reçu le soutien déterminant du Conseil général des Yvelines, ainsi que celui des Communautés d’agglomération de Mantes en Yvelines et de Versailles Grand Parc, et de la ville de Saint-Germainen-Laye. ●

Photos ci-contre : en haut, le Directeur académique et les élus des collectivités territoriales partenaires avec le directeur du Théâtre ; en bas, les élèves de l’école Lully-Vauban de Versailles interprétant un extrait de Jean de la Lune de Jean-Christophe Rosaz.

2012 rencontres

© DSDEN78/Jean-Julien Kraemer

Actualité des partenariats 107

rencontres 2012

108 Les partenaires « Dessine-moi un château »

Un projet artistique et culturel pluridisciplinaire proposé par le Château de Versailles, à l’initiative de Sébastien Cailleux, président de l’association « École d’art au village », en partenariat avec le Conseil général des Yvelines et avec l’appui de la DSDEN des Yvelines.

«

Dessine-moi un château » a été un projet départemental interdegrés qui a rassemblé des élèves de vingt-quatre classes, du CM2 à la 4e. Ceux-ci ont participé à un parcours comportant une part de découvertes culturelles et de visites au Château de Versailles, au Musée Promenade de Marly-le-Roi-Louveciennes et au Musée Maurice Denis ; et une part de pratique artistique en photographie et en pastel avec les artistes Jean-Paul Le Piouff et Sébastien Cailleux, et les plasticiens du Musée Maurice Denis. Par la pédagogie du détour et l’ouverture sur un parcours patrimonial et artistique, les élèves ont travaillé différemment. Par les visites conférences, ils ont eu des repères historiques et méthodologiques indispensables à la compréhension des œuvres et des lieux ; ils ont eu un contact

direct avec ceux-ci ; au Château et au Musée Maurice Denis, ils ont pu s’approprier ce qu’ils voyaient par le travail du dessin et de la couleur. Ainsi, avant de dessiner et de manier le pastel, les élèves ont écouté ce que leurs guides leur ont exposé et fait découvrir : un château, un jardin, un tableau, un système hydraulique, etc. Ensuite, par le dessin et la couleur, chaque élève a pu s’attarder in situ, mieux regarder le lieu et s’en imprégner, voir et analyser des éléments d’architecture, des sculptures, des bosquets… Enfin, le parcours a abouti en septembre 2011 à une grande exposition, à l’Orangerie du Domaine de Madame Elisabeth, des œuvres des élèves inscrites en superposition dans le travail photographique de Sébastien Cailleux. ●

Photos ci-contre : en haut, de gauche à droite autour de Sébastien Cailleux, le Directeur académique des services de l'Éducation nationale, la Présidente de l’établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles et le Président du Conseil général ; en bas, lors du vernissage, le public devant une des œuvres.

2012 rencontres

© Christian Milet

Actualité des partenariats 109

rencontres 2012

110 Les partenaires « Image, images », un projet départemental en arts visuels

La direction des services départementaux de l’Éducation nationale, en partenariat avec l’IUFM-Université de CergyPontoise, a proposé un projet départemental en arts visuels intitulé « Image, images » à toutes les classes du 1er degré.

C

e projet « Image, images » conçu et accompagné par le groupe des conseillers pédagogiques départementaux en arts visuels a permis à plus de trois cents classes d’entrer dans cette action artistique et culturelle dont l’incitation consistait à répondre à une image par une autre image. Cette année, l’artiste Jean Le Gac a accepté d’être au cœur du projet en proposant comme élément déclencheur son œuvre intitulée Message 24 (…le fauve empaillé cherche la forêt…). L’image de l’œuvre, envoyée aux enseignants inscrits au projet sous forme d’affiche, leur a permis de conduire un ensemble de séances allant de la lecture et de l’analyse de l’œuvre à des productions plastiques variées. Une pro-

duction plastique par classe a permis in fine de répondre à l’incitation de départ. Plusieurs étapes ont alimenté le projet : un dossier d’accompagnement, une vidéo sur l’artiste, des animations pédagogiques, une exposition de l’œuvre originale sur le site de l’IUFM de SaintGermain-en-Laye, un suivi spécifique des enseignants. Une grande exposition départementale dans les Salons d’exposition de l’Hôtel de ville de La Celle Saint-Cloud a permis de présenter l’ensemble des productions réalisées dans le cadre du projet. Enfin, une affiche mémoire et une présentation numérique du projet sur le site de la DSDEN 78 invitent à (re)-découvrir l’ensemble de l’action en ligne. ●

Photos ci-contre : deux des trois cents œuvres présentées lors de l’exposition du projet départemental du 30 mai au mercredi 6 juin 2012 à la mairie de La Celle Saint-Cloud. En haut, réalisation d’une classe de Petite section de l’école maternelle Nouvelle Amsterdam d'Élancourt ; en bas, réalisation d’une classe de l’école élémentaire Village de Montreuil de Versailles.

2012 rencontres

© DR

Actualité des partenariats 111

rencontres 2012

112 Les partenaires Monumenta 2012 – Daniel Buren du 10 mai au 21 juin

Pour la cinquième année, la Direction des services départementaux de l’éducation nationale des Yvelines soutient le Centre national des arts plastiques dans le développement de sa politique d’action éducative en relayant les informations et en finançant 18 visites ateliers pour les écoles élémentaires, en particulier des écoles issues de zones d’éducation prioritaires. Après le succès des quatre premières éditions de MONUMENTA confiées au peintre allemand Anselm Kiefer en 2007, au sculpteur américain Richard Serra en 2008, à l’artiste français Christian Boltanski en 2010, puis à l’artiste britannique né en Inde Anish Kapoor en 2011, c’est Daniel Buren, l’un des créateurs français les plus reconnus dans le monde, qui relève le défi en mai et juin 2012.

diversité est au cœur d’une véritable « mission pédagogique » qui permet à chacun de s’approprier l’art en train de se faire. Cette accessibilité aux formes et aux enjeux de la création contemporaine est un fondement démocratique garantissant la « culture pour chacun », et multiplie les passerelles d’accès pour que le visiteur, accompagné gratuitement par des médiateurs spécialisés, trouve sa voie.

Pour que la visite de MONUMENTA soit une véritable expérience esthétique pour chacun, le ministère de la Culture et de la Communication met en place, avec le Centre national des arts plastiques, une politique de médiation engagée et un vaste dispositif d'accueil et d’accompagnement. Le public dans sa

Le public scolaire est l'objet d'une attention particulière. En 2011, MONUMENTA a accueilli pour les visitesateliers plus de 5900 élèves, venant de dix-sept académies, et plusieurs groupes scolaires britanniques et belges. De nombreux formats de visites et d'ateliers multidisciplinaires, de la maternelle au

Ci-contre, Daniel Buren, Photo-souvenir : « Excentrique(s), travail in situ », 2012, 380  000 m3. Détail.

© Daniel Buren/ADAGP, Paris © Didier Plowy © ministère de la Culture et de la Communication, Centre national des arts plastiques, Rmn-Grand Palais

2012 rencontres

Ministère de la Culture/CNAP 113

rencontres 2012

114 Les partenaires lycée, et divers outils tels que le livret pédagogique ou des rubriques dédiées sur le site internet, sont élaborés en partenariat avec diverses institutions culturelles, avec l’Éducation nationale, et notamment la DSDEN des Yvelines. Le contenu des ateliers à destination des scolaires a fait l’objet d’une large concertation en amont avec des spécialistes du monde de l’éducation de plusieurs académies. Les ateliers et les visites de MONUMENTA 2012 ont été élaborés en accord avec les cycles pédagogiques de l'enseignement général et professionnel, et adaptés aux exigences de chaque filière ou niveau. Parmi les différents ateliers proposés, deux ateliers réalisés en partenariat permettent une approche transdisciplinaire de l'œuvre. L’atelier « Déambulation » en partenariat avec le Théâtre national de Chaillot incite les élèves à porter un regard actif sur l’ensemble du lieu et propose une déambulation. Les élèves sont invités à découvrir de multiples points de vue à travers des parcours exploratoires, chorégraphiques, organisés en symbiose avec des danseurs du Théâtre national de Chaillot. Grâce à la danse et à ses

modes de déplacements inhabituels, ils peuvent ressentir physiquement l’intensité de l’œuvre. Cette expérience permet à chacun de percevoir que l’art contemporain invite son visiteur à être acteur, au-delà de la seule contemplation. L’atelier « Couleurs, Lumière », en partenariat avec le Palais de la découverte, propose aux élèves d’étudier la couleur sous la double approche physique et artistique. Les deux regards, l’un plus scientifique, l’autre plus esthétique, se nourrissent et ouvrent des perspectives différentes. Les ateliers « Photos-souvenirs / Attention ceci n’est pas un objet d’art » et « Écriture » permettent aux élèves de se confronter à l’œuvre grâce à deux pratiques chères au travail de Daniel Buren. Les élèves sont encouragés à s’interroger sur le statut de l’œuvre d’art et de sa reproduction afin de bien faire cette distinction. Une fois cela établi, l’atelier entraîne les élèves dans une promenade créative, en quête de points de vue. Le dispositif de visites-ateliers est complété par cinq visites thématiques qui abordent les axes essentiels du travail de Daniel Buren – la lumière, la couleur, le travail in situ... – et plus g é n é ra l e m e n t d e l a c r é a t i o n contemporaine. ●

Ci-contre, en haut : un atelier danse avec une danseuse du Théâtre national de Chaillot ; en bas, élèves in situ en train de dessiner.

2012 rencontres

© Juliette Bibasse

Ministère de la Culture/CNAP 115

rencontres 2012

116 Les partenaires Accompagnement éducatif, le Conseil général soutient les collèges

En soutenant la pratique artistique et culturelle dans le cadre de l’accompagnement éducatif, le Conseil général marque sa volonté d’une irrigation culturelle du territoire pour tous les publics, conformément à son souhait d’une culture plus accessible et plus attractive pour tous.

L

e Conseil général apporte son appui au développement de l’accompagnement éducatif dans les collèges. Favoriser la réussite scolaire et promouvoir l’égalité des chances sont en effet au cœur de ce dispositif et de la politique engagée par le Département. Il a fait le choix de soutenir la mise en place d’activités artistiques et culturelles, sources d’enrichissements nécessaires à la construction de la personnalité. Offrir à chaque élève qui le souhaite une ouverture au monde de la culture sous toutes ses formes est une ambition partagée avec l’Éducation nationale sur ce temps ouvert aux élèves volontaires. Tisser un lien entre les établissements et les structures culturelles de

proximité et établir des passerelles entre le temps du cours et le hors temps scolaire sont la deuxième ambition de ce projet. Le Département est donc attentif au développement de partenariats s’inscrivant dans la durée avec les équipements locaux, partenariats porteurs de rencontres nouvelles avec des professionnels. Quelle que soit la forme artistique ou la structure impliquée (musée, médiathèque, théâtre, école d’art, conservatoire…), l’exigence commune est celle de la qualité. L’objectif est, enfin, en favorisant la connaissance de l’offre culturelle locale, en éveillant la curiosité des jeunes et révélant leurs potentialités, de faire naître le désir d’une activité artistique suivie en dehors du temps scolaire. La reconquête du public

Photos ci-contre : en haut, les Archives départementales à Montigny-le-Bretonneux ; en bas, le Musée Maurice Denis à Saint-Germain-en-Laye.

© Conseil général des Yvelines

© Archives des Yvelines / P. Maurer

2012 rencontres

Conseil général des Yvelines 117

rencontres 2012

118 Les partenaires adolescent par ces structures est un espoir partagé et le pari que le Département fait aux côtés de tous ses partenaires.

Des services du Conseil général mobilisés Le soutien du Conseil général se manifeste d’abord par la mise à disposition d’outils pédagogiques élaborés par les services du Département travaillant en lien avec les collèges. La direction des Archives départementales et, au sein de la Direction de la Culture, la Bibliothèque départementale, le service Archéologique ou le Musée Maurice Denis proposent de nombreux ateliers ou outils de qualité pouvant être déclinés dans les collèges.

Un soutien financier Un dispositif de soutien aux ateliers culturels permet la mise en place de projets dans la durée, en collaboration avec des équipements ou associations culturelles du département. L’intervention du Conseil général (jusqu’à 2 000 €) se fait par voie de subventions auprès des collèges engagés de manière annuelle avec une structure, dans la limite des crédits et du plafond de trois ateliers par an et par collège. Si les

activités se déroulent principalement dans l'enceinte du collège, le projet doit intégrer un prolongement au sein de l’équipement culturel. Ce soutien permet aux collèges de construire une relation avec le partenaire culturel de son choix : théâtre, bibliothèque, médiathèque, conservatoire, cinéma, associations… C’est au collège de faire la démarche auprès du Conseil général pour bénéficier de son soutien, après avoir choisi le partenaire qui l’accompagnera. Celui-ci peut faire partie d’un des réseaux que compte le département : le Centre de ressource Yvelinois pour les musiques actuelles amplifiées (CRY), Créaty’ve pour les théâtres et salles de spectacle, L’Union des conservatoires et Écoles de Musique (UCEM 78). Il peut également être choisi parmi les associations ou intervenants locaux.

Une forte demande Au cours de l’année scolaire 2011-2012, en complément des collèges ayant bénéficié des outils ou ateliers proposés par les services du Département, l’aide financière versée à 65 établissements a permis la mise en place de 146 ateliers.

Photo ci-contre : créations en groupe de paysages sur panneaux dans le collège Pierre et Marie Curie du Pecq.

2012 rencontres

© Conseil général des Yvelines

CG78/Archives départementales 119

rencontres 2012

120 Les partenaires Si les ateliers de théâtre tiennent une place importante (plus du tiers des ateliers soutenus), les disciplines couvertes sont particulièrement larges : musique, danse, écriture, poésie, histoire des arts, cinéma, médias, arts plastiques, cirque, culture scientifique et technique, échecs… La Direction des Archives et le Musée Maurice Denis accompagnent depuis maintenant trois ans les collèges pour l’organisation d’ateliers au titre de l’accompagnement éducatif. Si ces structures ont des propositions d’ateliers qui ont déjà été organisés, elles sont disponibles pour construire des projets originaux avec les collèges. À titre d’exemple, le Musée a ainsi proposé et mis en place des ateliers sur le thème du portrait, d’Ulysse et Circé ou encore de la technique de la bande dessinée.

Les élèves du collège Pierre et Marie Curie du Pecq s’exposent au musée départemental Maurice Denis en 2012

professionnel adapté), de la classe de 6e à la 3e, ont bénéficié de séances d’arts plastiques les accompagnant de la visite du musée à la création. En s’appuyant sur les œuvres des collections, ces jeunes, souvent en difficulté scolaire, ont abordé avec les plasticiens de l’équipe pédagogique du musée les notions de ligne, lumière, point de vue, composition, couleur… avant de passer à la création. Les paysages sur panneaux de bois à la peinture acrylique qu’ils ont alors réalisés collectivement sont le fruit de la rencontre de leur imagination avec des exemples vus au musée. Ces paysages peints au collège et au musée ont finalement été exposés dans les jardins du musée. Les nombreuses étapes d’ateliers au musée ont été la source d’échanges enrichissants entre les élèves, les plasticiens et leurs professeurs. ●

Une soixantaine d’élèves de SEGPA (section d’enseignement général et

Photos ci-contre : en haut, créations en groupe de paysages sur panneaux dans le collège Pierre et Marie Curie du Pecq ; en bas, au musée Maurice Denis, dans les jardins, exposition au printemps 2012 des panneaux/paysages créés par les élèves du collège Pierre et Marie Curie du Pecq.

2012 rencontres

© Conseil général des Yvelines

CG78/Musée départemental Maurice Denis 121

rencontres 2012

122 Les partenaires L’éducation artistique et culturelle comme moteur de développement et de rayonnement

À Mantes en Yvelines, l’éducation artistique et culturelle est inscrite au cœur du projet global du développement territorial. Un acte politique fort qui signe l’engagement pérenne de la Communauté d’Agglomération de Mantes en Yvelines (Camy) au bénéfice notamment des publics scolaires de l’agglomération. Depuis 2007, les conventions d’objectifs signées avec l’Académie de Versailles scellent un partenariat de grande qualité aux résultats probants.

L

e Rectorat, la Direction des Services départementaux de l’Éducation nationale des Yvelines et la Communauté d’Agglomération de Mantes en Yvelines mènent conjointement une politique de développement territorial de l’éducation artistique en milieu scolaire, considérant que celle-ci occupe une place fondamentale dans la formation des élèves et qu’elle contribue à l’acquisition d’une culture commune. Les projets développés proposent aux publics scolaires la découverte de domaines culturels diversifiés, l’apprentissage d’une pratique artistique et la découverte du spectacle vivant.

Interventions en milieu scolaire Une équipe d’intervenants en milieu scolaire propose aux enseignants des écoles maternelles et primaires un accompagnement dans le domaine de l’éveil musical, l’élaboration et la construction de projets artistiques.

Les CHAM à l’école élémentaire Les classes à horaires aménagés en musique (CHAM) proposent depuis la rentrée 2008, à l’école Les Marronniers de Magnanville, le développement d’une pratique musicale fondée sur l’apprentissage et la pratique de la voix et du chant choral. Plus de 90 enfants résidant dans le périmètre communautaire

2012 rencontres

© Jean-Julien Kraemer

CAMY 123

Élèves de l’école des CHAM de l’école Les Marronniers de Magnanville lors du concert départemental des CHAM/D au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, le 31 mai 2012.

rencontres 2012

124 Les partenaires peuvent ainsi, gratuitement, bénéficier de 3 heures d’enseignement musical hebdomadaire dispensé par les enseignants spécialisés du CRD.

CHAM/CHAD au collège Proposées par le collège Jules Ferry de Mantes-la-Jolie et le CRD de Mantes en Yvelines à la rentrée 2012, les classes à horaires aménagés au collège s’ouvrent également à la pratique instrumentale et à la danse. Chaque élève bénéficie, selon la dominante choisie, de six heures à six heures et demie d’enseignement artistique hebdomadaire.

Les Musicoles Élaboré en lien avec la saison culturelle du CRD, le dispositif «  Musicoles  » propose la découverte aux publics scolaires de l’univers du spectacle vivant. Chaque année, cinq à sept représentations sont proposées à un tarif très accessible aux publics scolaires, permettant d’accueillir plus de 1500 enfants dans l’auditorium du CRD.

Les classes d’orchestre Initiée en 2004 et fondée sur le partenariat entre le collège de Gassicourt de Mantes-la-Jolie et le C o n s e r v a t o i re à R a y o n n e m e n t

Départemental de Mantes en Yvelines, la «  Classe d’orchestre» offre à des élèves motivés une initiation à une discipline artistique rigoureuse requérant capacité d’écoute, ténacité, assiduité et adhésion à un travail collectif, permettant de favoriser l’épanouissement de la personne et le développement du lien social.

Les classes à PAC La dynamique partenariale se décline également à travers les dispositifs de classes à PAC. Développés dans le domaine du spectacle vivant, avec le soutien du Collectif 12 et du Festival Blues-sur-Seine, dans ceux des arts visuels ou du patrimoine, avec l'association Kolor 78 ou le Musée de l'Hôtel Dieu, des ateliers artistiques ont ouvert en 2012 de nouveaux champs d’apprentissage et de découverte aux élèves.

Papyrus, prix du « roman jeunesse » Dans la droite ligne de son engagement en faveur de la valorisation et du développement de la lecture publique, et dans le cadre d’un partenariat alliant le Théâtre du Mantois, l’association bucheloise Signe et Image et l’Éducation nationale, la Camy organise le prix du roman jeunesse Papyrus. En 2011, près

Photos ci-contre : en haut, élèves de l’école des CHAM de l’école Les Marronniers de Magnanville lors du concert départemental des CHAM/D au Théâtre de Saint-Quentin-enYvelines, le 31 mai 2012. En bas, Papyrus - Prix du roman de la jeunesse 2012 à la base régionale de loisirs des boucles de Seine.

2012 rencontres

CAMY 125

© Jean-Julien Kraemer

impliquant des jeunes de l'ensemble du territoire dans une démarche culturelle, éducative et ludique ; de favoriser les échanges entre les établissements scolaires ; d’encourager le partenariat entre les structures culturelles et les établissements scolaires du territoire.  ●

© CAMY

de 500 élèves issus de 11 classes de CM2 et 5 classes de 6e de l’agglomération de Mantes en Yvelines ont élu le roman de leur choix parmi une sélection de 4 ouvrages. Cette initiative permet de valoriser la mise en œuvre concertée d’un projet

rencontres 2012

126 Les partenaires École et cinéma – Lycéens au cinéma

École et cinéma et Lycéens au cinéma sont des dispositifs nationaux d’éducation à l’image initiés par le ministère de la Culture et de la Communication (Centre National de la Cinématographie).

I

ls permettent aux jeunes qui découvrent en salle de cinéma des œuvres contemporaines et du patrimoine de se constituer une culture cinématographique et de développer une approche critique de l’image animée. Ces dispositifs ont pour ambition de donner aux élèves la capacité de mieux cerner les enjeux d’un film en particulier et du cinéma en général. Les films projetés sont choisis dans un catalogue constitué au plan national. Les enseignants et les élèves reçoivent une documentation pédagogique de qualité. Les enseignants bénéficient de formations inscrites au Plan départemental de Formation (École et cinéma) ou au Plan Académique de Formation (Lycéens au Cinéma), indispensables pour accompagner au mieux les élèves dans la découverte de ce mode d’expression artistique.

École et cinéma Le dispositif est coordonné par l’Inspection académique des Yvelines et l’ACT de Trappes.

Il concerne 482 classes : 233 classes de cycle 2 (dont 27 classes maternelles) et 259 classes de cycle 3, soit quelques 12 000 élèves de 125 écoles des Yvelines.

Programmation dont la thématique « Histoires d'enfances » a été le fil conducteur 1er trimestre Le chien jaune de Mongolie, Byambasuren Davaa, 2005, Allemagne (cycles 2 et 3) Sidewalk stories, Charles Lane, 1989, États-Unis (cycle 3)

2e trimestre

Le petit fugitif, Ray Ashley - Morris Engel, 1953, États-Unis (cycles 2 et 3) Alice, Jan Svankmajer, 1988, Tchécoslovaquie (cycles 2 et 3) Jacquot de Nantes, Agnès Varda, 1991, France (cycle 3)

3e trimestre

Goshu le violoncelliste, Isao Takahata, 1981, Japon (cycles 2 et 3) La petite vendeuse de soleil, Djibril Diop Mambety, 1998, Sénégal (cycle 3)

2012 rencontres

CNC 127 Un stage de quatre jours permet à des enseignants de bâtir des projets pédagogiques en découvrant les ressources de la Cinémathèque française, en approfondissant une réflexion sur un film et un genre de la programmation. La documentation d’accompagnement est éditée et mise à disposition par l’association nationale « Les enfants de cinéma », association missionnée pour coordonner le dispositif à l’échelon national.

Lycéens au cinéma Le dispositif est coordonné par le Rectorat de l’académie de Versailles (DAAC) et l’Association des Cinémas de Recherche d’Île-de-France (ACRIF). Il concerne cette année dans les Yvelines 3 662 lycéens des lycées généraux, technologiques et professionnels et 581 apprentis. Une formation de trois jours inscrite au PAF permet aux enseignants de découvrir les films en salle et d’approfondir des questions de cinéma développées en appui sur les films de la programmation annuelle.

Programmation Le Pigeon, de Mario Monicelli, 1958, Italie Les Demoiselles de Rochefort, de Jacques Demy, 1967, France À bout de course, de Sidney Lumet, 1988, États-Unis Le Silence de Lorna, de Jean-Pierre et Luc Dardenne, 2008, Belgique/France/Italie Persepolis, de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud, 2007, France

La documentation d’accompagnement est éditée et mise à disposition par l’ACRIF

Collégiens au cinéma Ce projet expérimental a pris modèle sur le dispositif « Collège au cinéma ». Il est mis en œuvre sur le territoire de la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin-enYvelines grâce au soutien de la DRAC IdF et de la Communauté d’Agglomération. Le Ciné Sept, à Élancourt, coordonne le dispositif. Il concerne 41 classes de 11 collèges de la Communauté d’agglomération, soit 970 collégiens.

Niveau 6e-5e

L’Île de Black Mor, de Jean-François Laguionie Le Caméraman, de Buster Keaton Rue Cases-Nègres, de Euzhan Palcy

Niveau 4e-3e

Rumba, de Dominique Abel, Fiona Gordon et Bruno Romy Fenêtre sur cour, d’Alfred Hitchcock Une Vie toute neuve, de Ounie Lecomte

Formation Une formation de trois jours inscrite au PAF permet aux enseignants de découvrir les films en salle de cinéma et d’approfondir des questions de cinéma avec des professionnels et des universitaires. Deux des trois journées se déroulent à la Cinémathèque Française. La documentation d’accompagnement est éditée et mise à disposition par le CNC. ●

rencontres 2012

128 Les partenaires Animations et projets pédagogiques

En 2011-2012, l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles, en partenariat avec la Direction des services départementaux de l’éducation nationale des Yvelines, a proposé de nouvelles actions d’éducation artistique et culturelle. Partenariat Le 31 janvier 2012, a été signée la convention d’objectifs quinquennale pour l’éducation artistique et culturelle entre l’Académie de Versailles, l’Établissement public du château, du musée et du domaine de Versailles et le CRDP de Versailles afin que soient mutualisés des moyens permettant d’atteindre des o b j e c t i f s p a r t a g é s re l a t i f s a u développement de la fréquentation du public scolaire, ceci pour que chaque élève au cours de sa scolarité ait la possibilité de se familiariser avec le château, le musée et le domaine national de Versailles, et d’en découvrir et les lieux et les œuvres. Les objectifs de ce partenariat sont notamment de permettre la refonte du portail éducatif et la création de ressources documentaires et pédagogiques ; le

développement de services numériques culturels innovants ; la mise en commun des activités réalisées par les classes à l’occasion de leurs visites du château de Versailles ; la communication au monde éducatif de l’offre des actions spécifiques menées par l’EPV, par exemple le programme de rencontres et conférences destinées aux enseignants.

Des outils multimédias Afin de sensibiliser les scolaires à une approche transversale reliant le patrimoine, les arts et la culture, y compris dans leurs dimensions scientifiques et technologiques, le Château de Versailles, la Direction des Services départementaux de l’éducation nationale et le CRDP de Versailles se sont rapprochés pour actualiser l’espace enseignants du portail Internet www.chateauversailles.fr.

Photo ci-contre : vernissage de l'exposition « Dessine-moi un château. Photographies de Gondar à Versailles ».

2012 rencontres

© Christian Milet

Château de Versailles 129

rencontres 2012

130 Les partenaires S’adressant aux professeurs, cet espace est destiné à proposer à ces derniers des outils multimédias permettant la découverte du château, du musée et du domaine national de Versailles et à constituer une base de ressources pour préparer une séquence de cours ou la venue de groupes d’élèves, ou encore prolonger la visite. L’espace enseignants permet le développement de la connaissance et de l’utilisation des TUIC, l’enrichissement de la culture littéraire, historique, scientifique et artistique des élèves et l’accompagnement des programmes.

Événements Les Enfants du patrimoine Le 16 septembre, veille des Journées Européennes du patrimoine, des activités autour du thème du théâtre classique ont été organisées au domaine de MarieAntoinette pour les scolaires du primaire au lycée. 1 500 élèves ont été accueillis pour cette journée. « Dessine-moi un château. Photographies, de Gondar à Versailles », 22 octobre 2011 au 29 janvier 2012 Dans un partenariat réunissant la DSDEN des Yvelines pour l’Académie de Versailles et de nombreux partenaires,

le château de Versailles, l’association École d’art au village et le Conseil général des Yvelines ont inauguré, le 19 octobre 2011, l’exposition « Dessinemoi un château. Photographies, de Gondar à Versailles ». Près de 800 élèves ont bénéficié de présentations de l’exposition sur le thème du patrimoine et de la création artistique.

Les Rendez-vous aux jardins À l’occasion de la 10e édition des Rendez-vous aux jardins, la 2e édition de la Fête du Livre et de la Presse JARDIN a été organisée, dans les jardins du Grand Trianon. Les enseignants et les élèves ont eu le loisir de découvrir les ouvrages exposés sur les stands. Des activités ont été proposées pour les scolaires sur le thème Art et nature à Trianon.

Classes à PAC Le projet Suivez-le guide ! a été reconduit cette année avec le soutien du Conseil général des Yvelines. Les élèves de CM2 de l’école Carnot (Versailles) ont ainsi pu s’initier au métier de guide sous la conduite des animatrices M. Favel et Q. de Pascal. Après une visite des salles Empire, les élèves ont préparé un parcours de visite qu’ils ont présenté à leurs familles le 11 février 2012.

2012 rencontres

© Christian Milet

Château de Versailles 131

Vie de château pour les insectes, atelier de découverte du jardin présenté par l’association Les Herbes Associées, à l’occasion de la 10e édition des Rendez-vous aux jardins.

© Christian Milet

© Thomas Garnier

31 janvier 2012. Signature de la convention générale de partenariat pour l’éducation artistique et culturelle en présence de Lydia Bretos, directrice régionale du CDRP de l’Académie de Versailles, de Catherine Pégard, Présidente de l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles et de Alain Boissinot, Recteur de l’Académie de Versailles, Chancelier des Universités.

« Ordre du roi ! », spectacle réalisé par les comédiens du Théâtre Sudden et présenté au pavillon français lors des Enfants du patrimoine.

rencontres 2012

La classe de CM1 de l’école Pershing (Versailles) et l’artiste K.Bonneval ont élaboré un projet Fabriquons de nouvelles grottes de Thétis. La visite des jardins et les rencontres organisées avec les jardiniers de Versailles ont permis de découvrir la mise en scène de la nature par l’homme. Lors de visites à La Maréchalerie, les élèves ont été confrontés à des œuvres de style différent remettant en cause leurs critères esthétiques. Ils ont ensuite conçu de petites fabriques présentées dans le Jardin du Roi en mars 2012.

Photos ci-contre, de haut en bas et de gauche à droite : À la recherche du temps de Louis XIV, travail d’un support en plâtre constituant le négatif d’une réalisation en céramique et préparation d’une matrice en plâtre dans un atelier animé par Mathilde Berneron. Deux photographies réalisées au Musée des Moulages par Émeline Bazeille, Natacha Pernet et Julie Stonina, au cours de la classe PAC Regards sur Versailles, menée avec les élèves de la 4e patrimoine du collège Rameau, sous la conduite du photographe Jean-Christophe Bardot / Le bar Floréal. Présentation dans le Jardin du Roi des fabriques réalisées par les élèves de CM1 de l’école Pershing lors du projet Fabriquons de nouvelles grottes de Thétis.

© Château de Versailles

© DR

Les élèves de la 4e patrimoine du collège Rameau à Versailles ont mené le travail Regards sur Versailles autour du château de Versailles à travers des visites, un parcours sur les métiers, une rencontre avec le photographe C. Milet et des ateliers. Sous la conduite de J.-C. Bardot, du collectif le bar Floréal, ils se sont initiés à la photographie pour porter un regard

personnel sur les sculptures qui ornent les galeries historiques et les jardins, ainsi que sur la collection de moulages conservée à la Petite Écurie. Ces photos ont ensuite constitué le point de départ des ateliers d’écriture animés par deux professeurs M. Bernard et F. Sauve. Pour la 2e année, les élèves de l’unité d’enseignement spécialisé Ulysse du Centre Hospitalier J.-M. Charcot (St-Cyrl’école) ont suivi des activités au château de Versailles. Organisé en partenariat avec le Centre d’art Micro-Onde, le projet À la recherche du temps de Louis XIV a permis de découvrir la technique de la céramique et de produire une création artistique sur le thème de la vie quotidienne de Louis XIV. Les élèves ont accompagné leurs camarades de Bougival pour une visite des Grands Appartements. À l’issue du projet, une exposition a été présentée au château. ●

© Florence Vallade-Ulysse CH Charcot

132 Les partenaires

© Château de Versailles

© DR

© Florence Vallade-Ulysse CH Charcot

2012 rencontres

Château de Versailles 133

rencontres 2012

134 Les partenaires La Fondation d’entreprise Casino : favoriser l’ouverture culturelle de l’enfant

La Fondation d’entreprise Casino a été créée fin 2009 par le Groupe Casino pour aider l’enfance. Elle a choisi l’ouverture à la culture comme levier de progrès.

Q

u’il s’agisse de culture scientifique, artistique, littéraire, musicale, technologique, la Fondation facilite l’accès des enfants qui en sont éloignés à toutes les connaissances. En soutenant des dispositifs pédagogiques adaptés, elle leur permet de se construire, d’acquérir un savoir-être en société, une capacité à comprendre le monde et à se projeter dans l’avenir.

Deux programmes lancés en 2010 Très appuyé par les collaborateurs de l’entreprise, un premier programme offre aux enfants hospitalisés la possibilité d’accéder depuis leur lit à l’information et à la communication grâce à un dispositif informatique sécurisé et sur mesure. Un second programme permet la réalisation de projets de quartier parrainés par un collaborateur de l’entreprise et favorisant l’ouverture culturelle d’enfants défavorisés, en France ou à l’international.

Initié en 2011, Artistes à l'École vise à soutenir la réussite des élèves par la création artistique, prioritairement dans les quartiers ruraux ou urbains éloignés de la culture. Lancé à titre expérimental en partenariat avec quatre académies volontaires − Versailles, Lyon, Toulouse et Créteil −, ce programme permet à 1 500 élèves de découvrir un domaine artistique, de participer à une création collective et de pratiquer une activité artistique aux côtés de professionnels, dans le cadre scolaire et pendant trois ans. Associée à l’Odéon-Théâtre de l’Europe, qui développe une politique d’éducation artistique pour jeunes publics, la Fondation Casino offre aux élèves bénéficiant de son programme Artistes à l’École une grande scène nationale au cœur de Paris. De belles rencontres y sont prévues en juin, de 2012 à 2014. ●

2012 rencontres

Ci-dessus, de haut en bas et de gauche à droite : la création artistique comme levier de réussite ; collaborateurs du Groupe Casino mobilisés avec la Fondation ; un outil pour rompre l’isolement des enfants à l’hôpital.

© Fondation Casino

Fondation Casino 135

rencontres 2012

136 Les partenaires « Danser son sacre ! » de la découverte à la (re)création d’une œuvre

L’Académie de Versailles, la Direction des services départementaux de l’éducation nationale des Yvelines et la Fondation d’entreprise Casino ont lancé à la rentrée scolaire 2011 un projet éducatif artistique et culturel triennal en danse : « Danser son Sacre ! », de la découverte à la (re)création d’une œuvre.

C

oordonnée par l’Inspection de l’éducation nationale de Trappes et en partenariat avec le Prisme, centre de développement artistique de Saint-Quentin-en-Yvelines, cette action d’envergure a pour but de favoriser le développement éducatif, artistique et culturel des élèves. Au total, 319 élèves de CM1 de 14 écoles de Trappes sont impliqués dans cette action. Ils suivront, sur une période de trois ans (du CM1 à la 6e), 130 heures de pratique artistique principalement en danse mais aussi en musique, en littérature et en arts visuels. Le projet « Danser son Sacre ! » se déploie autour d’une œuvre phare de l’histoire artistique du XXe siècle : Le Sacre du Printemps. Il permet aux élèves et à leurs enseignants de travailler aux côtés

d’artistes, de découvrir et d’appréhender les fondamentaux de l’œuvre, et de s’engager sur les voies de la création. Ensemble, ils expérimentent un nouveau mode d’expression, la danse, rencontrent différents langages artistiques – musique, arts visuels, poésie – et réinvestissent leurs découvertes dans leurs apprentissages. Le chemin parcouru a abouti à la création d’un travail chorégraphique, musical, plastique, vidéo… présenté et exposé au Prisme. Le soutien déterminant de la Fondation d’entreprise Casino permet à tous les acteurs de ce projet – écoles, élèves, professeurs, partenaires artistiques – de franchir une étape importante dans le domaine de l’éducation artistique et culturelle.

Photos ci-contre : élèves dansant sur la scène du Prisme lors des restitutions organisées les 15 et 22 mai 2012.

2012 rencontres

© Olivier Morival

Fondation Casino / Le Prisme 137

rencontres 2012

138 Les partenaires

Mai 2012. Permettre à des élèves de rencontrer cette œuvre, c’est leur donner des clés pour comprendre cette révolution artistique, mais aussi pour comprendre leur monde. Interroger avec eux le Sacré, les rituels, les combats et les jeux présents dans l’œuvre, c'est leur donner la compréhension du patrimoine, c’est enfin leur permettre une expérience sensible qui marquera leur être tout entier.

Ce projet, dont la coordination artistique a été confiée à Agnès Bretel, a associé dix-huit artistes en danse, en littérature et poésie, en arts visuels. Il a réuni les conseillers pédagogiques de l’Inspection de l’Éducation nationale de Trappes et les professeurs et les élèves de quinze classes des écoles élémentaires Louis Aragon, Jean-Baptiste Clément, Jean Cocteau, Irène Joliot-Curie, Gustave Flaubert, Paul Langevin, Jean Macé, Michel de Montaigne, Louis Pergaud, Auguste Renoir, George Sand, Stendhal, Maurice Thorez et Henri Wallon de Trappes. ●

Pour la première année de ce projet engagé jusqu’en 2014, ils ont été à la rencontre des fondamentaux de l’œuvre : espace, temps, corps, imaginaire, musique, arts plastiques… Baignés de ces fondamentaux et accompagnés des artistes et des enseignants, ils ont recréé cette œuvre à leur image, dans leur temps et leur espace. Le printemps est là, comme une révolution…

Photo ci-dessus : temps de formation en danse associant les danseurs et les enseignants engagés dans le projet. Ci-contre : élèves dansant sur la scène du Prisme lors des restitutions organisées les 15 et 22 mai 2012.

© Olivier Morival

Mai 1913, théâtre des Champs Élysées : Nijinsky, Stravinsky, Roerich inventent une nouvelle forme de représentation. La musique et la danse ne seront plus jamais ce qu’elles ont été avant.

2012 rencontres

© Olivier Morival

Fondation Casino / Le Prisme 139

rencontres 2012

140 Les partenaires Pour une approche sensible de la création contemporaine

Donner toutes les clés de la création contemporaine et construire le public de demain, telles sont les missions essentielles portées par la Scène nationale de Saint-Quentin-en-Yvelines. Dans le cadre de relations de proximité avec les établissements et les enseignants, elle développe un partenariat de projets dans un souci constant d’échange et d’exigence, en privilégiant l’intelligence critique et l’éducation citoyenne. Un projet artistique pluridisciplinaire La Scène nationale développe un projet pluridisciplinaire faisant une place de choix à la musique dans toute sa diversité. Une cinquantaine de spectacles pour 140 représentations est accueillie dans le cadre d’une programmation à la fois exigeante et populaire, alliant œuvres de répertoire et propositions expérimentales, grandes formes spectaculaires et spectacles intimistes.

Un partenariat privilégié Dans le cadre de ses missions de démocratisation culturelle et de formation des publics, la Scène nationale s’engage

dans une politique d’éducation artistique et culturelle, de la maternelle à l’université, et ce dans tous les domaines du spectacle vivant. En 2011/2012, le Théâtre est partenaire de 37 classes à PAC dans le 1er degré, de 12 classes à PAC et 6 ateliers artistiques dans le 2nd degré. Ces projets concernent 14 circonscriptions parmi lesquelles Trappes, Beynes, Plaisir, Chevreuse, Versailles, Chanteloup-lesVignes, Les Mureaux, St Germain-en-Laye… Le Théâtre s’inscrit également dans les dispositifs partenariaux suivants  : Enseignement Théâtre-Expression Dramatique, formation initiale et continue des enseignants… ●

Photos ci-contre et page suivante : Le Mikado, de Gilbert et Sullivan, avec des élèves des circonscriptions de Trappes et Montigny-le-Bretonneux, l’ensemble Opera Fuoco et des chanteurs amateurs et professionnels, tous dirigé par David Stern. Scène nationale de Saint-Quentin-en-Yvelines, 25 mai 2012.

2012 rencontres

© Jean-Julien Kraemer

TSQY/Scène nationale 141

rencontres 2012

142 Les partenaires L’opéra pour tous : un engagement fort de la Scène nationale La Scène nationale développe une politique ambitieuse de sensibilisation à l’art lyrique, sous toutes ses formes, à destination des jeunes publics. Cette saison, de nombreux projets portent cette ambition, parmi lesquels : >> Ring Saga, adaptation de la Tétralogie de Wagner par Antoine Gindt et T&M ; >> une découverte de l’opéra baroque en lien avec Zanaïda de J-C Bach, proposée par Opera Fuoco ; >> un parcours-découverte autour d’Une Flûte enchantée mise en scène par Peter Brook, sous la houlette de Franck Krawczyk, compositeur ; >> le suivi de la création de La Maison qui chante, opéra jeune public contemporain, de Betsy Jolas ; >> la création, aux côtés de l’Orchestre national d’Île-de-France, de L’Esprit de l’Érable rouge, conte musical composé par Karol Beffa ; >> la création de l’opéra Le Mikado de Gilbert & Sullivan avec les chanteurs et musiciens professionnels d’Opera Fuoco. Ce sont ainsi plus de 1 000 élèves des 1er et 2nd degrés, issus de l’ensemble du département des Yvelines, qui ont pris part à des projets autour de l’art lyrique.

Le Mikado, un projet d’envergure associant amateurs et professionnels Le Mikado est emblématique de l’action culturelle autour de l’opéra menée par le Théâtre. Il s’inscrit dans l’action de grande ampleur menée depuis six ans par le Théâtre et l’Ensemble Opera Fuoco dirigé par David Stern. Tout au long de la saison, ce sont deux équipes qui ont travaillé ensemble autour de cette œuvre phare de la littérature musicale anglo-saxonne dont des générations entières fredonnent les mélodies depuis la fin du XIXe siècle. Sur scène, l’équipe des interprètes a associé 18 artistes professionnels à 4 classes de primaires de Montigny-leBretonneux et Trappes et 30 choristes adultes amateurs de l’Ensemble Vocal de Saint-Quentin-en-Yvelines. En coulisse, l’équipe des concepteurs a associé le chef d’orchestre, le metteur en scène, les techniciens du Théâtre à des élèves du lycée Jules Verne de Sartrouville pour la réalisation des décors et costumes ainsi qu’une classe du lycée Jean Vilar de Plaisir pour la réécriture des dialogues en français. Cette aventure musicale et humaine unique aboutit à une représentation dans la grande salle du Théâtre devant plus de 1 000 spectateurs. ●

2012 rencontres

© Jean-Julien Kraemer

TSQY/Scène nationale 143

rencontres 2012

144 Structures partenaires de proximité Arts visuels et Architecture PARTENAIRE

ADRESSE

CONTACT

C.N.E.A.I. Centre national de l’Estampe et de l’Art imprimé

Maison Levanneur Île des Impressionnistes 78400 Chatou 5 avenue de Sceaux 78000 Versailles

Jean-Denis FRATER 01 39 52 45 35 [email protected] Sonia KESSITI 01 39 07 40 58 [email protected] Didier RENARD 01 39 07 78 66

La Maréchalerie, centre d’art contemporain de l’ENSA-V C.A.U.E. 78. Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement des Yvelines Musée de la Ville ACT – La Merise / Le Grenier à Sel

56 avenue de St-Cloud 78000 Versailles 3 place Robert Schumann 78180 Montigny-le-Bretonneux 1 rue de l’Abreuvoir 78180 Trappes

Collectif 12

174 bd du Maréchal Juin 78200 Mantes-la-Jolie

Micro Onde, centre d’art de l’Onde

8 bis, avenue Louis-Bréguet 78140 Vélizy-Villacoublay 82 rue de Villiers 78300 Poissy Direction des Arts Vivants Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines 1 rue Eugène Hénoff BP 118 – 78192 Trappes cedex 6 allée Simone Signoret 78260 Achères

Villa Savoye Commanderie des Templiers de la Villedieu, Élancourt

Cinéma Pandora

Cinéma Jean-Marais Théâtre du Vésinet

59 boulevard Carnot 78110 Le Vésinet

Hélène GAUDUCHEAU 01 34 52 29 62 Aurélie SERGENT 01 30 62 84 38 [email protected] Charlotte SCHEIBLIN 01 30 33 22 65 [email protected] Sophie AUGER [email protected] Carine GUIMBARD 01 39 65 01 06 Ophélie FELIX 0 39 44 80 93 [email protected]

Joëlle MAILLY 01 39 22 01 23 [email protected] Emmanuel PLASSARD 01 30 15 66 00

2012 rencontres

145 Cirque PARTENAIRE

ADRESSE

CONTACT

Théâtre de Saint-Quentin-enYvelines/Scène nationale Ferme de Bel-Ébat

Place G.-Pompidou BP 317 78054 St-Quentin-en-Yvelines cedex 1 place de Bel-Ébat 78280 Guyancourt 8 bis, avenue Louis-Bréguet 78140 Vélizy-Villacoublay 70 bis, avenue des étangs 78170 La Celle St-Cloud Place des Merisiers 78190 Trappes

Magali CABROL 01 30 96 99 33 Richard LE NORMAND 01 30 48 33 44 Sandrine GALTIER-GAUTHEY Célia LACROIX 01 34 58 03 69/01 34 58 03 43 Laurent SEINGIER 01 39 18 45 15 Ingrid LUKOWSKI 01 30 16 47 34

PARTENAIRE

ADRESSE

CONTACT

Théâtre de Saint-Quentin-enYvelines/Scène nationale Collectif 12

Place G.-Pompidou BP 317 78054 St-Quentin-en-Yvelines cedex 174 bd du Maréchal Juin 78200 Mantes-la-Jolie

École Nationale de Musique, de Danse et de Théâtre / ENMDT-CRD

12 bd Calmette 78200 Mantes-la-Jolie

Magali CABROL 01 30 96 99 33 Charlotte SCHEIBLIN 01 30 33 22 65 [email protected] Sophie BOGRÉAU [email protected]

L’Onde, Théâtre et Centre d’art

8 bis, avenue Louis-Bréguet 78140 Vélizy-Villacoublay

Le Prisme

Centre des 7 Mares 78990 Élancourt 18 rue de Gassicourt 78200 Mantes-la-Jolie

L’Onde, Théâtre et Centre d’art

École de cirque Méli-Mélo La Merise / A. C. T.

Danse

C. A. C. Georges-Brassens

Service Musique et Danse. CG 78

La Nacelle - Théâtre du Mantois

Le Nickel

Hôtel du département 2, place André Mignot 78012 Versailles Cédex Rue de Montgardé BP 60064 78413 cedex Aubergenville 50 rue du Muguet 78120 Rambouillet

Sandrine GALTIER-GAUTHEY Célia LACROIX 01 34 58 03 69/01 34 58 03 43 Séverine MAGRY 01 30 51 75 35  Éric GUILLAMAUD 01 30 63 82 40 [email protected] Bernadette LEGRENZI 01 39 07 70 50 Ludovic TOURDOT 01 30 33 13 11 [email protected] Alexandra BIC 01 34 94 82 77

rencontres 2012

146 Structures partenaires de proximité Littérature PARTENAIRE

ADRESSE

CONTACT

Maison Triolet-Aragon

Moulin de Villeneuve 78730 Saint-Arnoult-en-Yvelines 26 rue Pasteur 78670 Médan 10, place P. Bérégovoy 78 280 Guyancourt

François FRIQUET 01 30 41 20 15 Marion AUBIN 01 39 75 35 65 Catherine BARON 01 39 30 08 90

Place J. Brel BP 93 78505 Sartrouville Cedex Quai F. Truffaut Montigny-leBretonneux BP 607 78056 Saint-Quentin Yvelines Cedex 50 rue du Muguet 78120 Rambouillet

Marie-Hélène BONNOT 01 30 86 77 77 Sandy DESCOIN [email protected]

Maison Émile Zola Maison de la Poésie C. D. N. de Sartrouville Médiathèques de Saint-Quentin-enYvelines Le Nickel

Alexandra BIC 01 34 94 82 77

2012 rencontres

147 Musées et patrimoine PARTENAIRE

ADRESSE

CONTACT

Archives départementales

2 avenue de Lunca 78180 Montigny-le-Bretonneux

Château de Versailles

RP 834 78008 Versailles Cedex

Musée Maurice Denis - Le Prieuré

2 bis, rue Maurice Denis 78100 Saint-Germain-en-Laye

Mathilde DEUVE 01 61 37 36 49 [email protected] Emmanuelle MARQUIÉ Anne CARASSO Bureau des activités éducatives [email protected] chateauversailles.fr Laurence RIMAUX 01 39 73 77 87

Musée Lambinet

54 bd de la Reine 78000 Versailles Route des Granges 78114 Magny-les-Hameaux 54 rue Charles de Gaulle 78350 Jouy-en-Josas Château Saint-Germain-en-Laye 78100 Saint-Germain-en-Laye 2 avenue Carnot 78600 Maisons-Laffitte 2 avenue Lunca 78180 Montigny-le-Bretonneux La Grille royale, Parc de Marly 78430 Louveciennes 1 rue Thiers 78200 Mantes-la-Jolie

Musée national de Port-Royal des Champs Musée de la toile de Jouy Musée d’Archéologie nationale Château de Maisons Service archéologique Musée Promenade de Marly-le-Roi Louveciennes Musée de l’Hôtel-Dieu

01 39 50 30 32 Philippe LUEZ 01 39 30 72 72 Mélanie RIFFEL 01 39 56 48 64 Service des publics 01 39 10 13 00 Pascale THERY 01 39 62 01 49 Sandrine LEFEVRE 01 61 37 36 87 Christine KAYSER 01 39 69 06 26 Emilie TAVERT 01 34 78 97 41

rencontres 2012

148 Structures partenaires de proximité Musique PARTENAIRE

ADRESSE

Centre de musique baroque de Versailles École Nationale de Musique, de Danse et de Théâtre / ENMDT-CRD Festival Blues-sur-Seine

22 avenue de Paris 78000 Versailles 12 bd Calmette 78200 Mantes-la-Jolie 18 rue de Gassicourt 78200 Mantes-la-Jolie

L’Onde, Théâtre et Centre d’art

Théâtre de Saint-Quentin-enYvelines/Scène nationale Théâtre Simone Signoret C. A. C. Georges-Brassens

Service Musique et Danse CG 78 Magnanville Jeunesse La Batterie - Pôle musique de Guyancourt MJC L’Usine à chapeaux - SMAC La Barbacane Le Prisme La Clef - SMAC

La Merise / A. C. T.

CONTACT

Anne-Sophie PERNET 01 39 20 78 10 Sophie BOGRÉAU [email protected] Sophie DAUMOINX 01 34 78 43 80 [email protected] 8 bis, avenue Louis-Bréguet Sandrine GALTIER-GAUTHEY 78140 Vélizy-Villacoublay Célia LACROIX 01 34 58 03 69/01 34 58 03 43 Place G. Pompidou BP 317 Magali CABROL 78054 St-Quentin-en-Yvelines Cedex 01 30 96 99 33 12 place Auguste-Romagne Leïla BENHABYLES 78700 Conflans-Ste-Honorine 01 34 90 90 90 18 rue de Gassicourt Éric GUILLAMAUD 78200 Mantes-la-Jolie 01 30 63 82 40 [email protected] Hôtel du département Bernadette LEGRENZI 2 place André Mignot 01 39 07 70 50 78012 Versailles Cedex Rue de la Ferme Nathalie GRIMA 78200 Magnanville 01 30 92 86 56 1 rue de la Redoute Jean-Pierre PIAT 78280 Guyancourt 01 61 38 41 70 [email protected] 32 rue Gambetta Emmanuelle HULOT 78120 Rambouillet 01 30 88 89 05 Place du 8 Mai 1945 Jean FEUGERES 78650 Beynes 01 34 91 06 62 Centre des 7 Mares Dominique BENAÎM 78990 Élancourt 01 30 16 08 62 46 rue de Mareil Caroline DRONNEAU 78100 Saint-Germain-en-Laye 01 39 21 54 90 [email protected] Place des Merisiers Michèle LEGROS 78190 Trappes 01 30 16 47 37

2012 rencontres

149 PARTENAIRE

ADRESSE

CONTACT

Le Scarabée

7 bis, avenue du Général Leclerc 78320 La Verrière 27 rue Gabriel Péri 78800 Houilles

Camilla BAILBE 01 30 13 87 44 Emmanuel MALLET 01 39 15 92 16 [email protected] Jérôme TRYSTRAM 01 61 37 09 33

La Graineterie

L’Estaminet café culture

Avenue de Chevincourt Quartier du buisson 78114 Magny-les-Hameaux

Sciences PARTENAIRE

ADRESSE

CONTACT

Arboretum de Chevreloup

57 route St Germain 78150 Le Chesnay Château de la Madeleine 78460 Chevreuse Maison du Parc 95450 Théméricourt

Pedro SAÏZ 01 39 55 53 80 Frédéric POUZERGUES 01 30 52 09 09 Caroline ROBERT 01 34 66 15 10

PNR de la Haute vallée de Chevreuse PNR du Vexin français Bergerie Nationale

Parc du Château 78120 Rambouillet O.P.I.E. Domaine de la Minière BP 30 78280 Guyancourt O.N.F. (Hamadryade, Espace Agence de Versailles- Service Rambouillet, Maison forestière) Animation - 3 rue de Groussay 78120 Rambouillet I.N.R.A. Route de Saint-Cyr 78000 Versailles Parc aux étoiles 2 rue de la Chapelle 78150 Triel Réserve naturelle nationale de Saint- RD 912 - Rond point Eric Tabarly Quentin-en-Yvelines 78190 Trappes Maison de l’Environnement et du 6 rue Haroun Tazieff développement durable 78114 Magny-les-Hameaux

Frédéric DRIEUX 01 61 08 68 70 Mathieu de FLORES 01 30 44 51 28 Philippe BELCHI 01 34 83 67 30 Catherine FOUCAUD [email protected] Action culturelle 01 39 74 75 10 Joanne ANGLADE-GARNIER 01 30 16 44 40 Isabelle BARIKOVSKY 01 30 07 34 36

rencontres 2012

150 Structures partenaires de proximité Théâtre PARTENAIRE

ADRESSE

CONTACT

Théâtre de Saint-Quentin-enYvelines/ Scène nationale Théâtre de Sartrouville - CDN

Place G.-Pompidou BP 317 78054 St Quentin en Y. Cdx Place J.-Brel BP 93 78505 Sartrouville Cedex 12 bd Calmette 78200 Mantes-la-Jolie

Magali CABROL 01 30 96 99 33 Marie-Hélène BONNOT 01 30 86 77 77 Sophie BOGRÉAU [email protected]

Collectif 12

174 bd du Maréchal Juin 78200 Mantes-la-Jolie

Ferme de Bel-Ébat

1 place de Bel-Ébat 78280 Guyancourt Place des Merisiers 78190 Trappes Place du 8 Mai 1945 78650 Beynes Rue de Montgardé BP 60064 78413 cedex Aubergenville 50 rue du Muguet 78120 Rambouillet 8 bis, avenue Louis-Bréguet 78140 Vélizy-Villacoublay

Charlotte SCHEIBLIN 01 30 33 22 65 [email protected] Richard LE NORMAND 01 30 48 33 44 Ingrid LUKOWSKI 01 30 16 47 34 Jean FEUGERES 01 34 91 06 58 Ludovic TOURDOT 01 30 33 13 11 [email protected] Alexandra BIC 01 34 94 82 77 Sandrine GALTIER-GAUTHEY Célia LACROIX 01 34 58 03 69/01 34 58 03 43 Leïla BENHABYLES 01 34 90 90 90 Alix CRAMBERT 01 39 20 16 05 Emmanuel PLASSARD 01 30 15 66 00 Eric GUILLAMAUD 01 30 63 82 40 Christine CADOURS 01 39 22 54 98 Françoise COLIN 01 30 66 54 40 Geneviève DICHAMP 01 30 87 03 03 Alexia BRIERE 01 39 58 34 64 [email protected] Richard LETEURTRE 06 60 48 45 88 [email protected]

École Nationale de Musique, de Danse et de Théâtre / ENMDT-CRD

La Merise / A. C. T. La Barbacane La Nacelle-Théâtre du Mantois Le Nickel L’Onde, Théâtre et Centre d’art Théâtre Simone Signoret Théâtre Montansier / Cie Reine production Théâtre du Vésinet C. A. C. Georges-Brassens Théâtre de Poissy Espace Albert Camus Théâtre Alexandre-Dumas Centre culturel Jean Vilar Théâtre Eurydice

12 place Auguste Romagne 78700 Conflans-Ste-Honorine 13 rue des Réservoirs 78000 Versailles 59 bd Carnot 78110 Le Vésinet 18 rue de Gassicourt 78200 Mantes-la-Jolie Place de la République 78300 Poissy 4 rue de la Beauce 78310 Maurepas Place des Arts 78100 Saint-Germain-en-Laye 44 allée des épines 78160 Marly-le-Roi 110 rue Claude Chappe 78370 Plaisir

2012 rencontres

151 Remerciements Pour l’ensemble de l’édition de Rencontres 2012, le Directeur académique des services de l’Éducation nationale, directeur des services départementaux de l’Éducation nationale des Yvelines félicite Fabrice Fajeau, Conseiller pour l’éducation artistique et culturelle à la Direction des services départementaux de l’Éducation nationale. Le Directeur académique des services de l’Éducation nationale des Yvelines remercie également pour leur contribution à Rencontres 2012 : Marie-Christine Brun-Bach, conseillère pour le cinéma, Rectorat (Daac). Benoît Burgaud, Chargé de mission, Direction de l'Éducation, de la Jeunesse et des Sports, Conseil Général des Yvelines. Magali Cabrol, Directrice de la Communication, des relations publiques et de l’action culturelle, Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines/Scène nationale. Anne Carasso, chargée d’action éducative, Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles. Brigitte Cayla, Directeur de l'Éducation, de la Jeunesse et des Sports, Conseil général des Yvelines. Ostiane Courroye, Déléguée générale, Fondation Casino. Anne Dumon-Barbieux, Adjointe au Directeur de la Communication. Élisabeth Gautier-Desvaux, Directeur des Archives départementales. Le groupe des Conseillers pédagogiques départementaux en arts visuels. Orlane Jauregui, Directeur de la Communication, CAMY. Yvonne Jourden, chef du service de l'action culturelle et scolaire, Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles. Séverine Magry, Chargée du développement de la danse, Le Prisme. Emmanuelle Marquié, chef du bureau des activités éducatives, Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles. Justine Mercier, Responsable de l'action éducative et de la médiation, Monumenta 2012. Léna Valette, Chargée de mission Éducation prioritaire, DSDEN des Yvelines. Anne Weber, Directeur de la culture, Conseil général des Yvelines.

Ville

Circonscription

Ville

Circonscription

Achères

Conflans-Sainte-Honorine

Les-Clayes-sous-Bois

Plaisir

Aigremont

Saint-Germain 1

Limay

Mantes-la-Ville

Andrésy

Conflans-Sainte-Honorine

Magnanville

Mantes-la-Jolie 2

Aubergenville

Aubergenville

Magny-les-Hameaux

Guyancourt

Beynes

Beynes

Mantes-la-Jolie

Mantes-la-Jolie 1

Bois d'Arcy

Bois d'Arcy

Mantes-la-Ville

Mantes-la-Ville

Bonnelles

Rambouillet

Mareil-sur-Mauldre

Aubergenville

Buc

Viroflay

Marly-le-Roi

Le Pecq-Marly

Bullion

Le Chesnay ASH1

Maule

Aubergenville

Carrières-sur-Seine

Le Vésinet

Maurepas

Élancourt

Chambourcy

Le Pecq-Marly

Meulan

Meulan

Clairefontaine

Rambouillet

Montainville

Aubergenville

Coignières

Élancourt

Montesson

Le Vésinet

Conflans-Sainte-Honorine Conflans-Sainte-Honorine

Montigny-le-Bretonneux

Montigny-le-Bretonneux

Croissy-sur-Seine

Le Pecq-Marly

Noisy-le-Roi

Le Pecq-Marly

Élancourt

Élancourt

Orcemont

Rambouillet

Épone

Aubergenville

Perdreauville

Mantes-la-Jolie 2

Feucherolles

Poissy

Plaisir

Plaisir

Fontenay-le-Fleury

Bois d'Arcy

Poissy

Poissy

Freneuse

Mantes-la-Jolie 2

Rambouillet

Rambouillet

Gaillon-sur-Montcient

Meulan

Richebourg

Beynes et Le Chesnay ASH1

Gazeran

Rambouillet

Rocquencourt

Versailles

Guyancourt

Guyancourt

Rosny-sur-Seine

Mantes-la-Ville

Houdan

Beynes

Saint-Cyr-l'École

Bois d'Arcy et Le Chesnay ASH1

Jouy-en-Josas

Versailles

Saint-Germain-en-Laye

Saint-Germain 1

La Verrière

Le Mesnil-Saint-Denis (ERPD)

Sartrouville

Sartrouville

Le Chesnay

Le Chesnay ASH1

Trappes

Trappes

Le Mesnil-Saint-Denis

Le Mesnil-Saint-Denis (ERPD)

Vélizy-Villacoublay

Viroflay

Le Pecq

Le Pecq-Marly

Versailles

Versailles

Le Vésinet

Le Vésinet

Villiers-Saint-Frédéric

Rambouillet

Les Essarts-le-Roi

Rambouillet

Viroflay

Viroflay

Les Mureaux

Les Mureaux

Voisins-le-Bretonneux

Guyancourt

L’année scolaire 2011-2012 a été marquée en Yvelines par la croissance des dispositifs pour l’éducation artistique et culturelle en milieu scolaire, par le développement des classes à horaires aménagés, par l’efficience des partenariats et la réussite des actions territoriales initiées par l’académie de Versailles avec l’appui de ses partenaires − collectivités territoriales, grands établissements culturels et fondations. Rencontres 2012 met particulièrement en lumière le développement de l’action académique pour l’éducation artistique et culturelle dans sa dimension départementale au travers des 399 dispositifs − classes à projet artistique et culturel, ateliers artistiques ou scientifiques et techniques − déployés et mis en œuvre au cours de l’année scolaire 2011-2012 dans les écoles, les collèges et les lycées des Yvelines. Ces dispositifs exceptionnels ont permis une nouvelle fois à des artistes, des professionnels de la culture et des scientifiques de participer comme partenaires aux projets initiés par des professeurs. C’est ainsi que plus de 10 000 élèves ont pu découvrir des œuvres, des spectacles, des expositions, rencontrer des créateurs ou des professionnels de la culture, travailler en ateliers avec eux et présenter le résultat de leur parcours dans des temps de restitution. Jean-Michel COIGNARD Directeur académique des services de l’Éducation nationale des Yvelines

PRÉFET DE LA RÉGION